Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

O macron souscrit
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse
Utilisation
Alphabets amarakaeri, cabécar, chacta, chicacha, chinantèque de Comaltepec, chinantèque d’Ojitlán, chinantèque d’Ozumacín, chumburung, emai, huli, koasati, maijiki, nuer, pame central, safaliba, suédois de Noarootsi, tennet

, ou O macron souscrit, est un graphème utilisé dans l’écriture de l’amarakaeri, du cabécar, du chacta, du chicacha, du chinantèque de Comaltepec, du chinantèque d’Ojitlán, du chinantèque d’Ozumacín, du chumburung, de l’emai, du huli, du koasati, maijiki, du mazatèque, du nuer, du pame central, du safaliba, du suédois de Noarootsi et du tennet. Il s'agit de la lettre O diacritée d'un macron souscrit. Il n’est pas à confondre avec le , O trait souscrit ou O souligné.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le nuer utilise le O macron souscrit.

En koasati, le O macron souscrit ‹ o̱ › représent le ‹ o › nasalisé.

En safaliba, le O macron souscrit ‹ o̱ › est utilisé pour représenter une voyelle pré-fermée postérieure arrondie [ʊ][1].

En ticuna, le O macron souscrit ‹ o̱ › est utilisé pour représenter voyelle mi-fermée postérieure arrondie laryngalisée [][2].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le O macron souscrit peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale OU+004F◌̱U+0331 U+004F
U+0331
lettre majuscule latine o
diacritique macron souscrit
minuscule oU+006F◌̱U+0331 U+006F
U+0331
lettre minuscule latine o
diacritique macron souscrit

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (es + tca) Doris Anderson et Lambert Anderson, Diccionario ticuna — castellano, coll. « Serie Lingüística Peruana » (no 57), (lire en ligne)
  • (en) Paul Alan Schaefer, Narrative storyline marking in Safaliba: determining the meaning and discourse function of a typologically-suspect pronoun set (thèse de Ph.D.), University of Texas at Arlington, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]