Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
ü volapük
   
Graphies
Capitale
Bas-de-casse

L’ü volapük, en majuscule et en minuscule, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin qui a été utilisée dans l’écriture du volapük au xixe siècle. Elle est aujourd’hui transcrite ‹ Ü ü › en volapük.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Ä, ö, ü volapüks dans une grammaire volapük de Schleyer de 1884.
Ä, ö, ü volapüks utilisés par Julius Lott (de) dans Die Kunst die internationale Verkehrssprache „Volapük“ schnell zu erlernen, A. Hartleben, Wien, 1888.

Cette lettre est proposée par Johann Martin Schleyer, avec les lettres ae ‹ Ꞛ ꞛ › et oe ‹ Ꞝ ꞝ › pour l’écriture du volapük et a été brièvement utilisée.

Cette lettre ainsi que les lettres ae ‹ Ꞛ ꞛ › et oe ‹ Ꞝ ꞝ › sont définitivement remplacées dans l’écriture du volapük par les lettres allemandes avec umlaut ‹ Ä ä, Ö ö, Ü ü › lors du congrès de Munich de 1887[1].

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le ü volapük peut être représenté avec les caractères Unicode (latin étendu D) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A79E U+A79E lettre majuscule latine ü volapük
minuscule U+A79F U+A79F lettre minuscule latine ü volapük

Sources[modifier | modifier le code]

  • Michael Everson, Alois Dicklberger, Karl Pentzlin et Eveline Wandl-Vogt, Revised proposal to encode “Teuthonista” phonetic characters in the UCS N4081, L2/11-202, (lire en ligne)
  • Julius Lott, Die Kunst, die internationale Verkehrssprache „Volapük“ schnell zu erlernen., Wien, Pest, Leipzig, A. Hartleben’s Verlag., coll. « Die Kunst der Polyglottie » (lire en ligne)
  • (de) Sigmund Spielmann, Volapük-Almanach für 1888, Leipzig, Eduard Heinrich Mayer, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. Spielmann 1888, p. 48.