Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L tréma souscrit
 
 
Graphies
Capitale
Bas de casse

(minuscule : ), appelé L tréma souscrit, est un graphème qui était utilisé dans la romanisation des langues indiennes. Elle est composée de la lettre L diacritée d’un tréma souscrit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le L tréma souscrit était utilisé pour translittérer la lettre kannada ‹ ೞ ›, la lettre tamoule ‹ ழ ›, et la lettre malayalame ‹ ഴ ›[1].

Dans la translittération de l’hindi du GENUNG (Groupe d'experts des Nations unies pour les noms géographiques), le L tréma est utilisé pour translittérer la voyelle ‹ ऌ ›[2].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le L tréma souscrit peut être représenté par les caractères Unicode suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale LU+004C◌̤U+0324 U+004C
U+0324
lettre majuscule latine l
diacritique tréma souscrit
minuscule lU+006C◌̤U+0324 U+006C
U+0324
lettre minuscule latine l
diacritique tréma souscrit

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Actes du dixième Congrès international des orientalistes, 1894, deuxième partie, p. 34
  2. UNGEGN 2003.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Actes du dixième Congrès international des orientalistes, session de Genève de 1894, 1895. (archive.org)
  • (en) « Hindi », dans Report on the current status of United Nations romanization systems for geographical names, Compiled by the UNGEGN Working Group on Romanization Systems, Version 2.2, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]