Ý

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.

Y accent aigu
Ý ý Ý ý
Graphies
Capitale Ý
Bas de casse ý
Utilisation
Alphabets espagnol, danois, féroïen, frison occidental, gallois, islandais, kazakh, néerlandais, slovaque, tchèque, turkmène, vietnamien, vieux norrois
Phonèmes principaux //

Ý (minuscule : ý), appelé Y accent aigu, est une lettre additionnelle latine, utilisée dans l’écriture de l’espagnol, du danois, du féroïen, du gallois, de l’islandais, du kazakh, du néerlandais, du slovaque, du tchèque, du turkmène, du vietnamien et du vieux norrois. Il s’agit de la lettre Y diacritée d’un accent aigu.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En tchèque comme en slovaque, ‹ ý › représente une voyelle fermée antérieure non arrondie longue // et se prononce donc de la même manière que ‹ í ›. Cependant, ‹ í › indique que la consonne précédente est mouillée s’il s’agit de ‹ d ›, ‹ n › ou ‹ t › (ou ‹ l › en slovaque) ; dans les autres cas, le choix de ‹ ý › ou ‹ í › obéit à des règles orthographiques.

En espagnol, ‹ ý › est utilisé dans certains noms propres ayant conservés une graphie archaïque : la commune de Aýna, les prénoms Laýna et Ýñigo (es), le nom de famille Ýscar[1],[2].

En féroïen, appelé seinna í, ‹ ý › représente la diphtongue longue ou courte [ʊi], par exemple dans nýtt [nʊitː] (forme neutre de « nouveau »), ou une voyelle pré-fermée postérieure arrondie [ʊ] devant /dʒ, ɻ, ʂ, ʃ/ et parfois aussi devant /g, k/, par exemple dans nýggjur [ˈnʊdʒʊɹ] (forme masculine de « nouveau »), fýrs [fʊʃ] (« quatre-vingt »), lýkka [ˈlʊkːa] (« clémence »).

En frison occidental, ‹ ý › est utilisé dans l’écriture de l’emphase de certains mots dont la syllabe accentuée utilise y comme voyelle.

En islandais, ‹ ý › est représente une voyelle fermée antérieure non arrondie [i].

En néerlandais, ‹ ý › est utilisé dans l’écriture de l’emphase de certains mots dont la syllabe accentuée utilise y comme voyelle (voyelle pré-fermée antérieure non arrondie) [ɪ]), cette voyelle portant conventionnellement un accent aigu[3]. Par exemple typisch (« typique »), lorsque prononcé avec emphase, est écrit týpisch.

En turkmène, ‹ ý › représente une consonne spirante palatale voisée [j], contrairement à ‹ y › qui représente une voyelle fermée postérieure non arrondie [ɯ].

En vietnamien, ‹ ý › représente une voyelle fermée antérieure non arrondie avec un ton haut montant [i˧˥]. Ý signifie notamment « Italie » ; son origine est la première syllabe du mot chinois 意大利 (transcrite «Yìdàlì») qui a la même signification.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le Y accent aigu peut être représente avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule Ý ÝU+00DD U+00DD lettre majuscule latine y accent aigu
minuscule ý ýU+00FD U+00FD lettre minuscule latine y accent aigu
formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule YU+0059◌́U+0301 U+0059
U+0301
lettre majuscule latine y
diacritique accent aigu
minuscule yU+0079◌́U+0301 U+0079
U+0301
lettre minuscule latine y
diacritique accent aigu

Des anciens codages informatiques permettent aussi de représenter le Y accent aigu :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Novedades de la Ortografía 2011, p. 2
  2. Ortografía de la lengua española 2010, p. 222
  3. Nederlandse Taalunie, « Klemtoonteken (algemeen) », sur Taaladvies.net (consulté le 17 aout 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Fundéu BBVA, Novedades de la Ortografía de la lengua española, versión 1.4., (lire en ligne)
  • (es) Real Academia Española et Asociación de Academias de la Lengua Española, Ortografía de la lengua española, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]