Kako (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kako.

Kako
kakɔ
Pays Cameroun, Centrafrique
Originaire de Mambéré-Kadéï et Est
Nombre de locuteurs 120 000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 kkj
IETF kkj
Glottolog kako1242

Le kako (kaka, mkako), est une langue bantoue du groupe Kaka parlée à l'est du Cameroun, dans le département de la Kadey, les arrondissements de Batouri et Ndelele, également en République centrafricaine et en République du Congo.

Le nombre total de locuteurs a été estimé à 119 460[1].

Écriture[modifier | modifier le code]

Le kako est écrit avec deux alphabets standardisés suivant l’alphabet général des langues camerounaises, l’un pour le kako-est[2] et l’autre pour le kako-ouest ou mboonjɔɔ[3].

Kako-est[modifier | modifier le code]

Alphabet kako-est
a b ɓ c d ɗ e ɛ f g h i j k l m n ŋ o ɔ p r s t u v w y
Alphabet kako-ouest
a b ɓ c d ɗ e ɛ f g h i j k l m n ŋ o ɔ p r s t u v w y z

Les voyelles nasalisées sont indiquées à l’aide de la cédille : ‹ a̧ ɛ̧ i̧ o̧ u̧ › pour le kako-est et ‹ a̧ i̧ u̧ › pour le kako-ouest.

Les tons ne sont généralement pas indiqués, le ton lexical ne l’est jamais, mais le ton grammatical peut être indiqué avec les accents lorsqu’il y a ambigüité[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ethnologue [kkj].
  2. Urs 1996a, p. 2.
  3. Urs 1996b, p. 2.
  4. Urs 1996a, p. 8–9.
  5. Urs 1996b, p. 8–9.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Barreteau, Évelyne Ngantchui et Terry Scruggs, Bibliographie des langues camerounaises, IRD éditions, , 269 p. (ISBN 978-2-70991145-0).
  • Edmond Biloa, « Le Kakɔ : Esquisse géolinguistique », dans La Langue française au Cameroun : Analyse linguistique et didactique, Peter Lang, (ISBN 978-3-03910431-4), p. 151-152.
  • Élisabeth Copet-Rougier, Philip Burnham et Philip Noss, « Contribution ethnolinguistique à l’histoire de l’Est-Cameroun », Païdeuma, vol. 32,‎ , p. 87-128.
  • [Urs 1996a] Ernst Urs, Alphabet et orthographe du kakɔ (kakɔ-est), SIL Cameroun, (présentation en ligne, lire en ligne)
  • [Urs 1996b] Ernst Urs, Alphabet et orthographe du mbonjɔɔ (kakɔ-ouest), SIL Cameroun, (présentation en ligne, lire en ligne)


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]