Ʒ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être avec les lettres latines epsilon réfléchi ‹ ɜ ›, epsilon culbuté ‹ ᴈ ›, yogh ‹ Ȝ ȝ › et et ‹ Ꝫ ꝫ ›, les lettres cyrilliques dzé abkhaze ‹ Ӡ ӡ › et zé ‹ З з ›, la lettre géorgienne wie ‹ ჳ › ou le chiffre 3.
Ej, ezh
Ʒ ʒ Ʒ ʒ
Graphies
Capitale Ʒ
Bas-de-casse ʒ
Lettre supérieure
Utilisation
Alphabets aja-gbe, dagbani, romani, langues sames, uropi
Phonèmes principaux /ʒ/

Ej (majuscule Ʒ, minuscule ʒ), aussi écrit ezh d'après la graphie de son nom en anglais, est une lettre additionnelle de l’alphabet latin utilisée dans l'alphabet phonétique international, l’écriture des langues sames et de certaines langues africaines et dans l’alphabet romani standard.

Linguistique[modifier | modifier le code]

La lettre ʒ est utilisée par l'alphabet phonétique international pour transcrire une consonne fricative palato-alvéolaire voisée (comme le ‹ j › de « je », en français). Son équivalent SAMPA est [Z].

C'est une consonne à part entière de l'alphabet adopté par l'Union Romani Internationale en 1990.

Elle est utilisée comme lettre en same de Skolt, où elle est aussi utilisée comme une seconde lettre avec un caron : ‹ Ǯ ›. Elle apparaît également dans certaines langues africaines, comme l'aja ou le dagbani, avec une capitale qui ressemble à un Σ inversé. On la retrouve aussi en uropi, avec parfois la forme du yogh ‹ Ȝ ȝ ›.

Graphies similaires[modifier | modifier le code]

La graphie de la lettre ʒ ressemble aux lettres suivantes, avec lesquelles elle ne doit pas être confondue :

  • ‹ Ȝ ȝ ›, yogh, lettre latine archaïque du vieil anglais ;
  • ‹ Ᵹ ᵹ ›, g insulaire, forme du g au Moyen Âge dans les manuscrits du vieil anglais ou du vieil irlandais, et lettre latine utilisée dans la transcription phonétique du vieil irlandais au xixe et xxe siècles;
  • Ӡ (edz), lettre cyrillique utilisée en abkhaze.

Dans la version 1.0 d'Unicode, la lettre ej fut confondue avec la lettre yogh, laquelle ne fut pas introduite avant la version 3.0.

Histoire[modifier | modifier le code]

En tant que symbole phonétique, la lettre ej trouve son origine dans l'alphabet créé par Isaac Pitman en 1847.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

L’ej peut être représenté avec les caractères Unicode (Latin étendu B, Alphabet phonétique international) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Ʒ ƷU+01B7 U+01B7 lettre majuscule latine ej
minuscule ʒ ʒU+0292 U+0292 lettre minuscule latine ej

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Everson, On the derivation of YOGH and EZH,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]