Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

K tréma souscrit
  
Graphies
Capitale
Bas de casse

(minuscule : ), appelé K tréma souscrit, est un graphème qui était utilisé dans la romanisation ALA-LC du copte. Elle est composée de la lettre K diacritée d’un tréma souscrit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le K tréma souscrit était utilisé pour translittérer la lettre copte ‹ Ⲹ ›. Il est aussi utilisé dans la translittération de l’alphabet mandéen pour la lettre ‹ ࡊ࡙ ›.

Le K tréma souscrit est utilisé par Charles de Foucauld dans son dictionnaire touareg.

Dans l’alphabet phonétique international, la combinaison des symboles ‹ k › et le tréma, [], transcrit une consonne occlusive vélaire sourde murmurée.

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le K tréma souscrit peut être représenté par les caractères Unicode suivant :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule KU+004B◌̤U+0324 U+004B
U+0324
lettre majuscule latine k
diacritique tréma souscrit
minuscule kU+006B◌̤U+0324 U+006B
U+0324
lettre minuscule latine k
diacritique tréma souscrit

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) « Coptic », dans ALA-LC Romanization Tables: Transliteration Schemes for Non-Roman Scripts, (lire en ligne)
  • Charles de Foucauld, Dictionnaire touareg – français, Paris, Imprimerie nationale, 1951–1952 (Wikisource)
  • (en) Michael Everson, Proposal for encoding the Mandaic script in the BMP of the UCS (no N3485R, L2/08-270R), (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]