Guy Boniface

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boniface.

Guy Boniface

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance 6 mars 1937
à Montfort-en-Chalosse (Landes, France)
Décès 1er janvier 1968 à 31 ans
Taille 1,75 m
Surnom la Souris
Position Centre
Carrière en junior
Période Équipe  
AS Montfort-en-Chalosse
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1952-1968 Stade montois
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1960-1966 France 35 (45)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Guy Boniface (né le 6 mars 1937 à Montfort-en-Chalosse, dans les Landes et mort le 1er janvier 1968 dans un accident de voiture sur une route des Landes) est un joueur français de rugby à XV, ayant évolué au poste de trois-quarts centre aux côtés de son frère de trois ans son aîné, André Boniface. Il mesurait 1 m 75 pour 75 kg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hargneux à l'extrême, combattant jusqu'à la dernière seconde, Guy Boniface était le complément idéal pour son frère. Son surnom de la Souris lui vint de son talent à se faufiler dans les trous du même nom sur un terrain !

Comme dit le proverbe : « Les opposés s'attirent ».

Antoine Blondin a attribué aux « frères Boni », le premier usage de la passe croisée en ces termes : « La célèbre passe croisée, que les deux frères illustrèrent sur toutes les pelouses du monde et portèrent à sa plus ample perfection, était entre leurs mains la passe d'un croisé à l'autre. La Terre Sainte, ainsi appelle-t-on l'en-but adverse, n'était pas chez eux un vain mot »[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

Le stade de rugby à XV de Mont-de-Marsan porte son nom en son hommage, comme celui de Montfort-en-Chalosse, de Vendôme, d'Élancourt et de Villejuif entre autres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Boniface, Nous étions si heureux... : Mémoires, Paris, La Table ronde, 283 p. (ISBN 2-7103-2853-4), p. 97

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]