Tournoi des Six Nations 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tournoi des Six Nations 2010
Généralités
Sport rugby à XV
Édition 116e
Date du 6 février au
Nations Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Drapeau de l'Écosse Écosse
Drapeau de la France France
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Participants 6 équipes
Matchs joués 15
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : France France
Meilleur joueur Drapeau : Irlande Tommy Bowe
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : Irlande Tommy Bowe (3 essais)
Drapeau : Irlande Keith Earls (3 essais)
Drapeau : Pays de Galles James Hook (3 essais)
Drapeau : Pays de Galles Shane Williams (3 essais)
Meilleur réalisateur Drapeau : Pays de Galles Stephen Jones (63 pts)

Navigation

Le tournoi des Six Nations 2010 s'est déroulé du 6 février au comme chaque année avec cinq journées disputées en février et mars. Les journées s'étendent sur sept semaines, avec des pauses avant et après la troisième journée. Chacune des six nations participantes affronte toutes les autres. Les trois équipes qui ont en 2010 l'avantage de jouer un match de plus à domicile que les autres sont la France, l'Irlande et le pays de Galles[1]. Le tournoi est remporté par la France, qui réalise son 9° Grand Chelem et succède ainsi à l'Irlande, tenante du titre à la suite de sa victoire en 2009.

Villes et stades[modifier | modifier le code]

Londres (Angleterre) Saint-Denis (France) Édimbourg (Écosse)
Stade de Twickenham
Capacité : 82 000
Stade de France
Capacité : 81 338
Murrayfield Stadium
Capacité : 67 130
Le Stade de Twickenham à Londres. La stade France à Saint-Denis. Le stade Murrayfield à Édimbourg.
Rome (Italie) Dublin (Irlande) Cardiff (Pays de Galles)
Stade Flaminio
Capacité : 30 000
Croke Park
Capacité : 82 300
Millennium Stadium
Capacité : 74 500
Le stade Flaminio à Rome.
Croke Park à Dublin Le Millenium Stadium à Cardiff.

Les matchs[modifier | modifier le code]

Participants au tournoi des Six Nations

Les heures sont données dans les fuseaux utilisés par les pays participants : WET (UTC+0) dans les îles Britanniques et CET (UTC+1) en France et en Italie.

Première journée
Le 6 février à 14 h 30 Croke Park, Dublin Drapeau : Irlande Irlande 29 – 11 Italie Drapeau : Italie
Le 6 février à 17 h 00 Stade de Twickenham, Londres Drapeau : Angleterre Angleterre 30 – 17 Galles Drapeau : Pays de Galles
Le 7 février à 15 h 00 Murrayfield Stadium, Édimbourg Drapeau : Écosse Écosse 9 – 18 France Drapeau : France
Deuxième journée
Le 13 février à 14 h 00 Millennium Stadium, Cardiff Drapeau : Pays de Galles Galles 31 – 24 Écosse Drapeau : Écosse
Le 13 février à 17 h 30 Stade de France, Saint-Denis Drapeau : France France 33 – 10 Irlande Drapeau : Irlande
Le 14 février à 15 h 30 Stade Flaminio, Rome Drapeau : Italie Italie 12 – 17 Angleterre Drapeau : Angleterre
Troisième journée
Le 26 février à 20 h 00 Millennium Stadium, Cardiff Drapeau : Pays de Galles Galles 20 – 26 France Drapeau : France
Le 27 février à 14 h 30 Stade Flaminio, Rome Drapeau : Italie Italie 16 – 12 Écosse Drapeau : Écosse
Le 27 février à 16 h 00 (Millennium Trophy) Stade de Twickenham, Londres Drapeau : Angleterre Angleterre 16 – 20 Irlande Drapeau : Irlande
Quatrième journée
Le 13 mars à 14 h 30 Croke Park, Dublin Drapeau : Irlande Irlande 27 – 12 Galles Drapeau : Pays de Galles
Le 13 mars a 17 h 00 (Calcutta Cup) Murrayfield Stadium, Édimbourg Drapeau : Écosse Écosse 15 – 15 Angleterre Drapeau : Angleterre
Le 14 mars à 15 h 30 (Trophée Garibaldi) Stade de France, Saint-Denis Drapeau : France France 46 – 20 Italie Drapeau : Italie
Cinquième journée
Le 20 mars à 14 h 30 Millennium Stadium, Cardiff Drapeau : Pays de Galles Galles 33 – 10 Italie Drapeau : Italie
Le 20 mars à 17 h 00 (Centenary Quaich) Croke Park, Dublin Drapeau : Irlande Irlande 20 – 23 Écosse Drapeau : Écosse
Le 20 mars à 20 h 45 (Le Crunch) Stade de France, Saint-Denis Drapeau : France France 12 – 10 Angleterre Drapeau : Angleterre

Classement final[modifier | modifier le code]

No  Nation Joués V N D PM PE Diff Pts
1 Drapeau : France France 5 5 0 0 135 69 66 10
2 Drapeau : Irlande Irlande (T) 5 3 0 2 106 95 11 6
3 Drapeau : Angleterre Angleterre 5 2 1 2 88 76 12 5
4 Drapeau : Pays de Galles Galles 5 2 0 3 113 117 -4 4
5 Drapeau : Écosse Écosse 5 1 1 3 83 100 -17 3
6 Drapeau : Italie Italie 5 1 0 4 69 137 -68 2
Vainqueur du tournoi (no 1)
T : tenant du titre 2009

Attribution des points : Deux points sont attribués pour une victoire, un point pour un match nul, aucun point en cas de défaite.

Règles de classement[2] : 1. point ; 2. différence de points de matchs ; 3. nombre d'essais marqués ; 4. titre partagé.

Acteurs du tournoi des Six Nations[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Angleterre[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe d'Angleterre
Entraîneur Drapeau : Angleterre Martin Johnson
Avants Pilier Dan Cole, Matt Mullan, Tim Payne, Andrew Sheridan, Julian White, David Wilson
Talonneur Dylan Hartley, Lee Mears, Steve Thompson
Deuxième ligne Steve Borthwick Capitaine, Louis Deacon, Courtney Lawes, Tom Palmer, Simon Shaw
Troisième ligne aile Steffon Armitage, Tom Croft, Hendre Fourie, James Haskell, Lewis Moody, Chris Robshaw, Joe Worsley
Troisième ligne centre Jordan Crane, Nick Easter, Dan Ward-Smith
Arrières Demi de mêlée Danny Care, Harry Ellis, Paul Hodgson, Ben Youngs
Demi d'ouverture Toby Flood, Shane Geraghty, Charlie Hodgson, Jonny Wilkinson
Centre Riki Flutey, Shontayne Hape, Dan Hipkiss, Jamie Noon, Mathew Tait, Mike Tindall
Ailier Chris Ashton, Matt Banahan, Mark Cueto, Ugo Monye
Arrière Delon Armitage, Ben Foden, Olly Morgan

Écosse[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe d'Écosse
Entraîneur Drapeau : Angleterre Andy Robinson
Avants Pilier Geoff Cross, Alasdair Dickinson, Allan Jacobsen, Moray Low, Euan Murray, Jon Welsh
Talonneur Ross Ford, Dougie Hall, Scott Lawson
Deuxième ligne Richie Gray, Jim Hamilton, Nathan Hines, Alastair Kellock, Scott MacLeod
Troisième ligne aile John Barclay, Kelly Brown, Scott Gray, Alan MacDonald, Ross Rennie, Alasdair Strokosch
Troisième ligne centre Johnnie Beattie, Roddy Grant
Arrières Demi de mêlée Mike Blair Capitaine, Chris Cusiter, Rory Lawson
Demi d'ouverture Phil Godman, Ruaridh Jackson, Dan Parks
Centre Ben Cairns, Nick De Luca, Max Evans, Alex Grove, Graeme Morrison
Ailier Simon Danielli, Thom Evans, Rory Lamont, Sean Lamont, Mark Robertson, Simon Webster, Nikki Walker
Arrière Chris Paterson, Hugo Southwell, Jim Thompson

France[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe de France
Entraîneur Drapeau : France Marc Lièvremont
Avants Pilier Clément Baïocco, Thomas Domingo, Luc Ducalcon, Sylvain Marconnet, Nicolas Mas, Jean-Baptiste Poux
Talonneur William Servat, Dimitri Szarzewski
Deuxième ligne Sebastien Chabal, Yoann Maestri, Romain Millo-Chluski, Lionel Nallet, Pascal Papé, Julien Pierre
Troisième ligne aile Julien Bonnaire, Thierry Dusautoir Capitaine, Alexandre Lapandry, Fulgence Ouedraogo
Troisième ligne centre Imanol Harinordoquy, Louis Picamoles
Arrières Demi de mêlée Jean-Baptiste Élissalde, Frédéric Michalak, Morgan Parra, Dimitri Yachvili
Demi d'ouverture Benjamin Boyet, François Trinh-Duc
Centre Matthieu Bastareaud, Fabrice Estebanez, Yannick Jauzion, David Marty
Ailier Marc Andreu, Vincent Clerc, Benjamin Fall, Julien Malzieu, Alexis Palisson, Aurélien Rougerie
Arrière Clément Poitrenaud

Galles[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe du pays de Galles
Entraîneur Drapeau : Nouvelle-Zélande Warren Gatland
Avants Pilier Rhys Gill, Paul James, Gethin Jenkins, Adam Jones, Eifion Lewis-Roberts
Talonneur Huw Bennett, Ken Owens, Matthew Rees, Gareth Williams
Deuxième ligne Luke Charteris, Bradley Davies, Ian Gough, Alun Wyn Jones, Deiniol Jones
Troisième ligne aile Dan Lydiate, Andy Powell, Jonathan Thomas, Sam Warburton, Martyn Williams
Troisième ligne centre Gareth Delve, Ryan Jones Capitaine
Arrières Demi de mêlée Gareth Cooper, Dwayne Peel, Mike Phillips, Richie Rees, Martin Roberts
Demi d'ouverture Dan Biggar, Stephen Jones
Centre Andrew Bishop, Jonathan Davies, James Hook, Jamie Roberts, Tom Shanklin
Ailier Leigh Halfpenny, Tom James, Kristian Phillips, Tom Prydie, Shane Williams
Arrière Lee Byrne

Irlande[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe d'Irlande
Entraîneur Drapeau : Irlande Declan Kidney
Avants Pilier Tony Buckley, Tom Court, Declan Fitzpatrick, John Hayes, Cian Healy, Marcus Horan, Mike Ross, Brett Wilkinson
Talonneur Rory Best, Sean Cronin, Jerry Flannery, John Fogarty
Deuxième ligne Leo Cullen, Donncha O'Callaghan, Paul O'Connell, Mick O'Driscoll, Donnacha Ryan, Devin Toner, Dan Tuohy
Troisième ligne aile Stephen Ferris, Shane Jennings, Kevin McLaughlin, Sean O'Brien, David Wallace
Troisième ligne centre Jamie Heaslip, Chris Henry
Arrières Demi de mêlée Isaac Boss, Tomás O'Leary, Eoin Reddan, Peter Stringer
Demi d'ouverture Ronan O'Gara, Jonathan Sexton
Centre Gordon D'Arcy, Fergus McFadden, Brian O'Driscoll Capitaine, Paddy Wallace
Ailier Tommy Bowe, Ian Dowling, Keith Earls, Shane Horgan, Johne Murphy, Andrew Trimble
Arrière Denis Hurley, Rob Kearney, Geordan Murphy

Italie[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe d'Italie
Entraîneur Drapeau : Afrique du Sud Nick Mallett
Avants Pilier Matías Agüero, Martin Castrogiovanni, Lorenzo Cittadini, Salvatore Perugini
Talonneur Leonardo Ghiraldini Capitaine, Fabio Ongaro
Deuxième ligne Valerio Bernabo, Marco Bortolami, Carlo Del Fava, Quintin Geldenhuys, Antonio Pavanello
Troisième ligne aile Mauro Bergamasco, Paul Derbyshire, Simone Favaro, Josh Sole
Troisième ligne centre Manoa Vosawai, Alessandro Zanni
Arrières Demi de mêlée Pablo Canavosio, Simon Picone, Tito Tebaldi
Demi d'ouverture Riccardo Bocchino, Craig Gower, Andrea Marcato
Centre Gonzalo Canale, Gonzalo Garcia, Matteo Pratichetti, Alberto Sgarbi
Ailier Mirco Bergamasco, Andrea Masi, Kaine Robertson, Michele Sepe
Arrière Paolo Buso, Luke McLean

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Meilleur joueur du tournoi[modifier | modifier le code]

Tommy Bowe est élu meilleur joueur du Tournoi 2010[3].

Meilleurs marqueurs[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
Rang Joueur Équipe Essais
1 Tommy Bowe Drapeau : Irlande Irlande 3
- Keith Earls Drapeau : Irlande Irlande 3
- James Hook Drapeau : Pays de Galles Galles 3
- Shane Williams Drapeau : Pays de Galles Galles 3
5 Mathieu Bastareaud Drapeau : France France 2
- Pablo Canavosio Drapeau : Italie Italie 2
- Leigh Halfpenny Drapeau : Pays de Galles Galles 2
- James Haskell Drapeau : Angleterre Angleterre 2
- Yannick Jauzion Drapeau : France France 2
- David Marty Drapeau : France France 2
- Tomas O'Leary Drapeau : Irlande Irlande 2

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
Rang Joueur Équipe Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Stephen Jones Drapeau : Pays de Galles Galles 63 0 9 15 0
2 Morgan Parra Drapeau : France France 61 0 11 12 1
3 Dan Parks Drapeau : Écosse Écosse 57 0 0 14 5
4 Jonny Wilkinson Drapeau : Angleterre Angleterre 50 0 4 12 2
5 Mirco Bergamasco Drapeau : Italie Italie 41 0 4 11 0
6 Ronan O'Gara Drapeau : Irlande Irlande 28 0 5 6 0
7 Jonathan Sexton Drapeau : Irlande Irlande 20 0 1 5 1
8 Tommy Bowe Drapeau : Irlande Irlande 15 3 0 0 0
- Keith Earls Drapeau : Irlande Irlande 15 3 0 0 0
- James Hook Drapeau : Pays de Galles Galles 15 3 0 0 0
- Shane Williams Drapeau : Pays de Galles Galles 15 3 0 0 0

Première journée[modifier | modifier le code]

Irlande - Italie[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Irlande Irlande 29 – 11 Italie Drapeau : Italie

(mt : 23-8)

à Croke Park, Dublin

Points marqués[4] :

Évolution du score : 3-0, 10-0, 10-3, 13-3, 16-3, 23-3, 23-8, 23-11, 26-11, 29-11

Arbitre : Romain Poite Drapeau : France

Spectateurs : 80 000[5]
Résumé
Composition des équipes

Angleterre - Galles[modifier | modifier le code]

Jonny Wilkinson est artisan de la victoire anglaise avec 15 points marqués.
Feuille de match
Drapeau : Angleterre Angleterre 30 – 17 Galles Drapeau : Pays de Galles

(mt : 13-3 )

au Stade de Twickenham, Londres

Points marqués[6] :

  • Angleterre : 3 essais de Haskell (2) et Care, 3 transformations de Wilkinson et 3 pénalités de Wilkinson
  • Galles : 2 essais de A. Jones et Hook, 2 transformations de S. Jones, 1 pénalité de S. Jones

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 13-3, 20-3, 20-10, 20-17, 27-17, 30-17

Arbitre : Alain Rolland Drapeau : Irlande

Spectateurs : 82 000[7]
Résumé[8]

La première mi-temps est assez fermée et les points sont marqués sur pénalités : deux coups de pied de Jonny Wilkinson contre un de Stephen Jones donne un avantage de 6 à 3 pour les Anglais. L'arbitre Alain Rolland prolonge un peu la mi-temps alors que l'équipe anglaise est en possession du ballon et effectue une série de pick and go devant la ligne d'en-but galloise. Le pilonnage de la défense des diables rouges[9] fini par porter ses fruits puisque James Haskell passe la ligne pour marquer le premier essai du match. Wilkinson le transforme et les Anglais rejoignent les vestiaires avec dix points d'avance (13-3).

En début de seconde période, le XV de la rose accroit son avance au score avec un essai transformé de Danny Care. Celui-ci, après avoir récupéré la balle sur un regroupement, effectue une course vers la ligne d'essai en évitant les placages adverses (20-3). Les Gallois réduisent une première fois l'écart sur un essai de Adam Jones à la suite d'une action qui a emmené les Anglais au large avant de renvoyer la balle de l'autre côté du terrain. Stephen Jones passe la transformation. James Hook marque un second essai à la 70e minute sur une longue action galloise qu'il termine en raffûtant Danny Care devant la ligne d'essai. Stephen Jones ramène son équipe à trois points en passant la transformation. À dix minutes du coup sifflet final, le pays de Galles est de retour dans la partie et attaque tout azimut pour remporter le match. Mais, sur une action galloise, Delon Armitage intercepte une passe et lance la contre attaque. Il transmet la balle à Mathew Tait qui donne à Toby Flood. Celui-ci slalome dans la défense galloise puis adresse une chistera à Haskell qui marque son second essai. Wilkinson transforme l'essai, les Anglais mènent 27 à 17 à quatre minutes de la fin de la rencontre. L'ouvreur du RC Toulon scelle la victoire du XV de la rose avec une dernière pénalité à la 79e minute. Les Anglais démarrent le tournoi avec une victoire 30-17 contre les diables rouges qu'ils n'avaient pas battus dans le Tournoi depuis 2006.

Composition des équipes

Écosse - France[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Écosse Écosse 9 – 18 France Drapeau : France

(mt : 6 - 15)

à Murrayfield Stadium, Édimbourg

Points marqués[10] :

  • Écosse : 3 pénalités de Paterson
  • France: 2 essais de Bastareaud, 1 transformation de Parra et 2 pénalités de Parra

Évolution du score : 3-0, 3-5, 3-8, 6-8, 6-15, 6-18, 9-18

Arbitre : Nigel Owens Drapeau : Pays de Galles

Spectateurs : 61 584[11]
Introduction de Morgan Parra, sous les yeux de Chris Cusiter.

Résumé

Les Écossais ouvrent le score par une pénalité de Chris Paterson à la 10' (3-0). La mêlée française est dominatrice et permet à Mathieu Bastareaud de marquer le premier essai à la 15' (3-5). L'équipe d'Écosse monopolise le ballon en début de match mais les Français sont dangereux en contre, François Trinh-Duc est repris près de la ligne à la 23'. Les Bleus augmentent leur avantage au score par une pénalité de Morgan Parra à la 28' (3-8). Le XV du chardon réduit l'écart par une pénalité de Chris Paterson à la 31' (6-8). En conclusion d'une attaque des trois-quarts français, Mathieu Bastareaud feinte la passe vers Clément Poitrenaud et marque un deuxième essai à la 33'. Morgan Parra transforme et porte le score à 6-15 pour la France à la mi-temps. L'écart au score est maintenu en deuxième mi-temps, une pénalité de Chris Paterson à la 52' répondant à celle réussie par Morgan Parra à la 44' (9-18). La France remporte ainsi son premier match dans le tournoi 2010 sur le score de 18 à 9.

Composition des équipes

Deuxième journée[modifier | modifier le code]

Galles - Écosse[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Pays de Galles Galles 31 – 24 Écosse Drapeau : Écosse

(mt : 9 - 18 )

au Millennium Stadium, Cardiff

Points marqués[12] :

Évolution du score : 0-7, 3-7, 3-13, 3-18, 6-18, 9-18; 9-21, 14-21, 14-24, 21-24, 24-24, 31-24

Arbitre : George Clancy Drapeau : Irlande

Spectateurs : 74 133

Résumé

Les Écossais ouvrent le score par un essai de John Barclay qui percute la défense galloise, échappe à plusieurs plaquages gallois et marque un essai à la 8'. Chris Paterson réussit la transformation (0-7). Stephen Jones réduit l'écart à la marque par une pénalité réussie à la 15' (3-7). Dan Parks, qui n'a pas disputé le premier match de l'Écosse, ajoute un drop à la 18' (3-10). Les Écossais marquent un deuxième essai à la 20' par Max Evans, entré en cours de jeu, à la suite d'une passe au pied de Dan Parks (3-15). Stephen Jones réussit une deuxième pénalité à la 23' et Dan Parks lui répond à la 26' (6-18). Thom Evans sort sur blessure à la 36', il est remplacé par Mike Blair. Stephen Jones marque une troisième pénalité à la 40', la mi-temps est sifflée sur le score de 18 à 9 pour l'Écosse.

Dan Parks marque une pénalité au début de la 2e mi-temps (9-21). Kelly Brown se voit refuser un essai à la 43' car l'action est entachée d'un en-avant. Les Gallois reviennent au score par un essai de Lee Byrne à la 55' sur une passe de Shane Williams (14-21). Dan Parks donne dix points d'avance aux Écossais en réussissant un drop à la 65' (15-24). Alors que les Écossais jouent à quatorze, Leigh Halfpenny déborde la défense adverse en conclusion d'une action des trois-quarts gallois. Stephen Jones transforme et porte la marque à 21 - 24. Il égalise ensuite en réussissant une pénalité consécutive à un placage à retardement (24-24). Cette faute écossaise entraîne l'exclusion d'un autre joueur du XV du chardon. Les Écossais jouant à treize, Shane Williams marque un autre essai pour les Gallois pendant les arrêts de jeu, Stephen Jones transforme (31-24). Les Gallois remportent la rencontre grâce à cet essai marqué en fin de match, alors qu'ils ont été menés à la marque pendant toute la partie. Le 1er juillet 2010, Thom Evans annonce officiellement la fin de sa carrière à la suite du choc qu'il a subi avec Lee Byrne lors de ce match.

Composition des équipes

France - Irlande[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : France France 33 – 10 Irlande Drapeau : Irlande

(mt : 17 - 3)

au Stade de France, Saint-Denis

Points marqués[13] :

Évolution du score : 3-0, 10-0, 10-3, 17-3, 24-3, 27-3, 27-10, 30-10, 33-10

Arbitre : Wayne Barnes Drapeau : Angleterre

Spectateurs : 79 289[14]

Résumé

La première action dangereuse est à l'actif des Irlandais par Gordon D'Arcy qui perce la défense française mais est trompé par un rebond défavorable dans l'en-but. les Français ouvrent le score à la 17' par une pénalité de Morgan Parra consécutive à un plaquage sans ballon (3-0). Après une série de cinq mêlées dominées par le pack français et une progression par un maul, le talonneur William Servat marque le premier essai pour la France à la 27'. Morgan Parra transforme (10-0). Ronan O'Gara réduit l'écart à la marque en réussissant une pénalité à la 29' (10-3). Une percée de Mathieu Bastareaud est prolongée par une ouverture vers les trois-quart par François Trinh-Duc qui fait une sautée pour Yannick Jauzion qui marque le 2e essai pour les Bleus à la 31'. Morgan Parra transforme et porte ainsi le score à 17-3. C'est la marque à la mi-temps malgré une action dangereuse des Irlandais pendant les arrêts de jeu.

En seconde mi-temps, François Trinh-Duc perce à la 51' mais est repris près de la ligne. Une sautée sur Mathieu Bastareaud permet à ce dernier de transmettre à Clément Poitrenaud qui marque le troisième essai français à la 59'. Morgan Parra transforme (24-3) puis marque un drop à la 62' (27-3). Les Irlandais réduisent l'écart à la marque par un essai de David Wallace à la 64' consécutif à un débordement sur l'aile gauche. Ronan O'Gara transforme (27-10). Les Bleus aggravent le score par une pénalité de Morgan Parra à la 69' puis par un drop de Frédéric Michalak à la 78'. L'équipe de France s'impose nettement sur le score final de 33 à 10.

Composition des équipes

Italie - Angleterre[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Italie Italie 12 – 17 Angleterre Drapeau : Angleterre

(mt : 6 - 6)

au Stade Flaminio, Rome

Points marqués[15] :

Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 6-6, 6-11, 6-14, 9-14, 12-14, 12-17

Arbitre : Christophe Berdos Drapeau : France

Spectateurs : 31 876[16]
Touche lors du match Italie - Angleterre 2010

Résumé

Les Anglais sont près de marquer un essai dès la première minute de jeu avec un coup de pied à suivre de Delon Armitage qui ne peut reprendre le ballon dans l'en-but italien. Le XV de la rose ouvre le score par une pénalité de Jonny Wilkinson à la 9e (0-3). Mirco Bergamasco réussit une pénalité et permet aux Italiens d'égaliser (3-3). Jonny Wilkinson manque une pénalité bien placée à la 22e. Mirco Bergamasco marque une seconde pénalité à la 35e, ce qui permet aux transalpins de prendre l'avantage au score (6-3). Au terme de la première mi-temps, Jonny Wilkinson marque à son tour une pénalité, les deux équipes sont alors à égalité (6-6).

Les Anglais débutent bien la seconde mi-temps en marquant un essai par Mathew Tait à la 45' en conclusion d'un débordement de Ugo Monye et d'une remise à l'intérieur sur Delon Armitage. Wilkinson n'est pas en réussite et manque la transformation (6-11). Une faute au sol de Martin Castrogiovanni à la 57e entraîne son exclusion pour dix minutes et une pénalité qui est réussie par Jonny Wilkinson (6-14). L'Italie revient au score par deux pénalités de Mirco Bergamasco aux 64e et 71e (12-14). Jonny Wilkinson donne un avantage de cinq points aux Anglais par un drop réussi à la 74e (12-17). Le match se termine sur une petite victoire des Anglais par 17 à 12.

Composition des équipes

Troisième journée[modifier | modifier le code]

Galles - France[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Pays de Galles Galles 20 – 26 France Drapeau : France

(mt : 0 - 20)

au Millennium Stadium, Cardiff

Points marqués[17] :

Évolution du score : 0-7, 0-10, 0-13, 0-20, 3-20, 6-20, 13-20, 13-23, 13-26, 20-26

Arbitre : Jonathan Kaplan Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 73 767[18]

Résumé

Les Français ouvrent le score par un essai d'Alexis Palisson qui intercepte une passe de James Hook à la 6', Morgan Parra transforme (0-7). Morgan Parra réussit deux pénalités aux 19' et 26' (0-13). François Trinh-Duc marque un deuxième essai pour les Bleus à la 39' sur une nouvelle interception. Morgan Parra réussit la transformation et porte le score à 0-20 en fin de première mi-temps.

Les Gallois reviennent au score en début de deuxième mi-temps par deux pénalités de Stephen Jones aux 46' et 50' (6-20) puis par un essai de Leigh Halfpenny à la 61' avec transformation de Stephens Jones (13-20). Une faute de Morgan Parra sur cette même action provoque son expulsion pour 10 minutes. Les Français jouent à quatorze mais résistent bien et marquent une pénalité à la 71' (13-23) par Frédéric Michalak, entré en jeu à la place de François Trinh-Duc au poste de demi de mêlée. Morgan Parra marque une nouvelle pénalité à la 78' (13-26) et assure la victoire de la France malgré un ultime essai de Shane Williams transformé par Stephen Jones (20-26). Les Bleus remportent une troisième victoire en trois matchs dans le tournoi.

Composition des équipes

Italie - Écosse[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Italie Italie 16 – 12 Écosse Drapeau : Écosse

(mt : 6 - 6)

au Stade Flaminio, Rome

Points marqués[19] :

  • Italie : 1 essai de Canavosio, 1 transformation de Bergamasco, 3 pénalités de Bergamasco
  • Écosse : 3 pénalités de Parks, 1 drop de Parks

Évolution du score : 3-0; 6-0, 6-3, 6-6, 9-6, 9-9, 9-12, 16-12

Arbitre : Dave Pearson Drapeau : Angleterre

Spectateurs : 32 000[19]

Résumé

Les Italiens prennent l'avantage en début de match par deux pénalités de Mirco Bergamasco aux 10' et 13' (6-0). L'ouvreur écossais lui répond par deux penalités réussies aux 21' et 32' (6-6). La première mi-temps se termine sur une égalité 6-6 sans véritable occasion d'essai pour chaque équipe.

Au début de la deuxième mi-temps, Mirco Bergamasco marque une pénalité à la 43' (9-6). Les Écossais sont près de marquer en force à la 45' mais le ballon n'est pas aplati dans l'en-but. En conclusion d'une période de domination écossaise, Dan Parks marque un drop à la 49' (9-9). Le XV du chardon prend l'avantage au score pour la première fois à la 64' grâce à une pénalité réussie de Dan Parks (9-12). C'est un avantage de courte durée car les Italiens marquent un essai par Pablo Canavosio qui a prolongé une percée de Gonzalo Canale. Mirco Bergamasco transforme et porte le score à 16 à 12 pour l'Italie. Ce sera le score final malgré une charge du pilier écossais Allan Jacobsen qui est arrêté près de la ligne d'en but italienne à la 72'. L'Italie s'impose sur le score de 16 à 12 et remporte ainsi son premier match du tournoi.

Composition des équipes

Angleterre - Irlande[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Angleterre Angleterre 16 – 20 Irlande Drapeau : Irlande

(mt : 6 - 8 )

à Stade de Twickenham, Londres

Points marqués[20] :

  • Angleterre : 1 essai de Cole, 1 transformation de Wilkinson, 2 pénalités de Wilkinson, 1 drop de Wilkinson
  • Irlande : 3 essais de Earls et Bowe (2), 1 transformation d'O'Gara, 1 pénalité de Sexton

Évolution du score : 0-5, 3-5, 3-8, 6-8, 6-13, 13-13, 16-13, 16-20

Arbitre : Mark Lawrence Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 81 554[21]

Résumé

Le pilier irlandais John Hayes obtient sa 100e sélection à l'occasion de ce match. Les Irlandais ouvrent le score en contre à la 4' avec un coup de pied à suivre de Jonathan Sexton repris par Tommy Bowe qui marque un essai (0-5). Jonny Wilkinson manque une première pénalité à la 11', le ballon heurtant le poteau, mais en réussit une seconde à la 16' (3-5). Jonathan Sexton réussit une pénalité à la 29' puis Jonny Wilkinson réduit à nouveau l'écart au score par une nouvelle pénalité à la 36' (6-8).

Après la pause, les Irlandais marquent un essai par Keith Earls sur passe de Tomas O'Leary et Jonathan Sexton (6-13). Les Anglais égalisent par un essai en force de Dan Cole à la 61', Jonny Wilkinson transforme (13-13). Wilkinson donne l'avantage aux Anglais par un drop réussi à la 70' (16-13). Tommy Bowe, lancé par O'Leary après une prise en touche de Paul O'Connell, perce la défense anglaise et marque un deuxième essai pour l'Irlande. Ronan O'Gara, entré en jeu à la place de Jonathan Sexton, transforme l'essai (16-20). Malgré une forte pression du pack anglais en fin de match, l'Irlande maintient l'écart de 20 à 16 en sa faveur et inflige une première défaite au quinze de la rose dans ce tournoi.

Composition des équipes

Quatrième journée[modifier | modifier le code]

Irlande - Galles[modifier | modifier le code]

Brian O'Driscoll obtient sa centième cape lors de ce match.
Feuille de match
Drapeau : Irlande Irlande 27 – 12 Galles Drapeau : Pays de Galles

(mt : 16-6)

à Croke Park, Dublin

Points marqués[22] :

Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 11-3, 16-3, 16-6, 19-6, 19-9, 24-9, 24-12, 27-12

Arbitre : Craig Joubert Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 81 340[23]

Résumé

Brian O'Driscoll fête sa centième sélection[24]. Les Gallois ouvrent le score par une pénalité de Stephen Jones à la 10' (0-3). Les Irlandais égalisent puis prennent l'avantage par deux pénalités de Jonathan Sexton aux 18' et 23' (6-3), alors que Gordon D'Arcy doit être remplacé par Rob Kearney à la 22'. L'arrière gallois Lee Byrne, coupable d'anti-jeu, est exclu pour dix minutes à la 24'. Les Irlandais en profitent pour marquer deux essais. Le premier à la 27' par Keith Earls à la suite d'une pénalité rapidement jouée par Tomas O'Leary (11-3). Le second essai irlandais est marqué par Tomas O'Leary à la 31' sur passe de Paul O'Connell (16-3). Stephen Jones réduit l'écart en réussissant une pénalité à la 38', la mi-temps est sifflée avec un avantage de 16 à 6 pour l'Irlande.

Les Gallois dominent le début de deuxième mi-temps mais ce sont les Irlandais qui aggravent le score par une pénalité de Jonathan Sexton à la 52' (19-6). Stephens Jones lui répond en marquant une pénalité à la 54' (19-9). Keith Earls marque le 3e essai irlandais à la 59' sur une percée de Tomas O'Leary (24-9). Sephens Jones marque une nouvelle pénalité à la 63' (24-12) puis Jonathan Sexton redonne 15 points d'avance aux Irlandais par un drop à la 76'. Le XV du trèfle s'impose sur le score de 27 à 12 et reste en course pour la victoire finale en cas de défaite des Français.

Composition des équipes

Écosse - Angleterre[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Écosse Écosse 15 – 15 Angleterre Drapeau : Angleterre

(mt : 9 - 6)

à Murrayfield, Édimbourg

Points marqués[25] :

  • Écosse : 4 pénalités de Parks, 1 drop de Parks
  • Angleterre : 5 pénalités de Wilkinson (3) et Flood (2)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 6-6, 9-6, 9-9, 9-12, 12-12, 12-15, 15-15

Arbitre : Marius Jonker Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 66 000[26]

Résumé

Les Écossais ouvrent le score par une pénalité de Dan Parks à la 7' (3-0). Jonny Wilkinson égalise par une pénalité à la 15' (3-3). Les deux équipes marquent ensuite chacune une pénalité, par Dan Parks à la 19' et Jonny Wilkinson à la 31', et restent à égalité (6-6). Dan Parks réussit un drop à la 39' et donne un léger avantage à l'équipe d'Écosse qui mène par 9 à 6 lorsque la mi-temps est sifflée.

Jonny Wilkinson égalise pour l'Angleterre dès le début de la seconde mi-temps par une pénalité à la 41' (9-9). Wilkinson sort sur blessure à la 44', il est remplacé par Toby Flood. Les deux équipes marquent ensuite deux pénalités chacune par Toby Flood pour l'Angleterre aux 49' et 65' et par Dan Parks pour l'Écosse aux 51' et 69'. Elles terminent à égalité, sur le score de 15 à 15 au terme d'un match sans essai.

Ce match nul permet à l'Angleterre de conserver la Calcutta Cup. L'Écosse obtient un premier point au classement et évite la cuillère de bois.

Composition des équipes

France - Italie[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : France France 46 – 20 Italie Drapeau : Italie

(mt : 22 - 3)

au Stade de France, Saint-Denis

Points marqués[27] :

Évolution du score : 7-0, 10-0, 17-0, 22-0, 22-3, 25-3, 25-6, 32-6, 39-6, 46-6, 46-13, 46-20

Arbitre : Alan Lewis Drapeau : Irlande

Spectateurs : 77 158[28]

Résumé

Les Français marquent un premier essai dès la 5' par Imanol Harinordoquy servi par Morgan Parra qui trompe la défense italienne par une feinte de passe. Morgan Parra transforme puis marque une pénalité à la 10' (10-0). Gonzalo García est exclu à la 14', les Italiens jouent à quatorze pendant dix minutes. Les Français en profitent pour marquer un deuxième essai par David Marty à la 16' après une passe sautée de François Trinh-Duc. Morgan Parra transforme et porte le score à 17-0 pour la France. David Marty marque le 3e essai français, un doublé pour lui, après une relance de Clément Poitrenaud qui est prolongée par Imanol Harinordoquy (22-0). Les Italiens réduisent l'écart à la marque par Mirco Bergamasco qui réussit une pénalité à la 35'. La mi-temps est sifflée sur le score de 22 à 3 pour le XV de France.

En début de deuxième mi-temps, Morgan Parra marque une pénalité à la 42' (25-3). Mirco Bergamasco lui répond en réussissant une autre pénalité à la 45' (25-6). Marc Andreu perce entre les centres et marque le quatrième essai français à la 50'. Morgan Parra transforme (32-6). Yannick Jauzion marque le cinquième essai français à la 56' après une percée de Marc Andreu, l'essai est transformé par Morgan Parra (39-6). Alexandre Lapandry, entré en cours de jeu marque le sixième essai français à la 64' en prolongeant une action de Julien Malzieu. Morgan Parra transforme et porte le score à 46 à 6. Carlo Del Fava, servi par Paul Derbyshire, profite d'une erreur défensive française pour marquer un essai, transformé par Mirco Bergamasco. La France se relâche et Pablo Canavosio marque lui aussi un essai à la 72', ajoutant 7 points au compteur italien après la transformation réussie par Bergamasco. La France réagit mais ne trouve pas la faille et s'impose finalement 46-20. Elle conserve le Trophée Garibaldi et tentera de remporter un Grand Chelem lors de la cinquième journée contre l'Angleterre.

Composition des équipes

Cinquième journée[modifier | modifier le code]

Galles - Italie[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Pays de Galles Galles 33 – 10 Italie Drapeau : Italie

(mt : 12 - 0 )

au Millennium Stadium, Cardiff

Points marqués[29] :

  • Galles: 3 essais de Hook (2) et Williams, 3 transformations de Jones, 4 pénalités de S. Jones
  • Italie : 1 essai de McLean, 1 transformation de Mi. Bergamasco, 1 pénalité de Mi. Bergamasco

Évolution du score : 3-0, 6-0, 9-0, 12-0, 19-0, 26-0, 26-3, 33-3, 33-10

Arbitre : Wayne Barnes Drapeau : Angleterre

Spectateurs : 70 548[30]

Résumé

Les Gallois ouvrent le score par une pénalité de Stephen Jones à la 9' (3-0). Stephen Jones réussit une deuxième pénalité à la 22' (6-0), un essai est réfusé aux Gallois pour une passe en-avant de Shane Williams vers Lee Byrne. Stephen Jones marque deux autres pénalités aux 32' et 35', ce qui porte le score à 12-0 pour les Gallois à la mi-temps.

En deuxième mi-temps, James Hook perce à la 46' mais oublie de servir son ailier Tom Prydie. Il se rachète à la 51' en marquant le premier essai gallois, Stephen Jones transforme (19-0). Les Italiens jouent à quatorze à la 55', Mauro Bergamasco ayant reçu un carton jaune. James Hook marque le deuxième essai gallois à la 56', la transformation est réussie par Stephen Jones (26-0). Les Italiens marquent leur premiers points par une pénalité de Mirco Bergamasco à la 66' (26-3). Shane Williams marque un essai à la 68' après une action de Mike Phillips stoppée près de l'en but. Stephen Jones transforme et porte le score à 33-3. Les Italiens réduisent l'écart au score par un essai de Luke McLean à la 74' qui est transformé par Mirco Bergamasco (33-10). Le match se termine par une victoire des Gallois sur le score de 33 à 10.

Composition des équipes

Irlande - Écosse[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Irlande Irlande 20 – 23 Écosse Drapeau : Écosse

(mt : 7 - 14)

à Croke Park, Dublin

Points marqués[31] :

  • Irlande : 2 essais de O'Driscoll et Bowe, 2 transformations de Sexton et O'Gara, 2 pénalités de Sexton et O'Gara
  • Écosse : 1 essai de Beattie, 1 transformation de Parks, 5 pénalités de Parks, 1 drop de Parks

Évolution du score : 0-3, 7-3, 7-8, 7-11, 7-14, 7-17, 10-17, 17-17, 17-20, 20-20, 20-23

Arbitre : Jonathan Kaplan Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 80 313[32]

Résumé

Les premiers points du match sont marqués par les Écossais qui marquent une pénalité par Dan Parks à la 5' (0-3). Les Irlandais prennent l'avantage à la 11' par un essai de leur capitaine Brian O'Driscoll bien servi par Jonathan Sexton. Ce dernier transforme et porte le score à 7 à 3 pour l'Irlande. Le XV du chardon réplique à la 14' par un essai de Johnnie Beattie servi par Graeme Morrison (7-8). Dan Parks marque une pénalité à la 38' et un drop à la 40', par suite les Écossais mènent à la mi-temps par 14 à 7.

Jonathan Sexton manque une pénalité à la 42', Dan Parks a plus de réussite et marque une autre pénalité à la 47' (7-17). Sexton se reprend en marquant une pénalité à la 51' avant d'être remplacé par Ronan O'Gara (10-17). Les Irlandais marquent leur deuxième essai à la 63' par Tommy Bowe, O'Gara transforme et égalise (17-17). Dan Parks redonne l'avantage aux Écossais en réussissant une pénalité à la 73' mais c'est de courte durée car Ronan O'Gara réussit aussi une pénalité à la 75' (20-20). À la 79' une pénalité en coin est accordée à l'Écosse, Dan Parks la réussit et permet ainsi au XV du chardon de s'imposer en Irlande par 23 à 20. La France remporte donc le Tournoi avant même de jouer son dernier match contre l'Angleterre.

Composition des équipes

France - Angleterre[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : France France 12 – 10 Angleterre Drapeau : Angleterre

(mt : 12 - 7)

au Stade de France, Saint-Denis

Points marqués[33] :

Évolution du score : 3-0, 3-7, 6-7, 9-7, 12-7, 12-10.

Arbitre : Bryce Lawrence Drapeau : Nouvelle-Zélande

Spectateurs : 80 066[34]
Morgan Parra, ici sous le maillot de l'ASM Clermont Auvergne, auteur de 9 points de l'équipe de France

Résumé

L'équipe de France est celle qui a disputé le match contre l'Italie, à l'exception du centre Mathieu Bastareaud qui remplace David Marty. Six changements ont été faits dans la composition du XV anglais par Martin Johnson, le plus important étant la mise sur le banc des remplaçants de Jonny Wilkinson qui est remplacé par Toby Flood[35]. Dès la 4e, François Trinh-Duc passe un drop mais au renvoi, Ben Foden intercepte lancé par Toby Flood,remonte 30 mètres et marque un essai en coin, transformé par Flood (3-7). La France réagit et reprend l'avantage après trois pénalités de Morgan Parra aux 18e, 24e et 34e (12-7). Jonny Wilkinson réduit l'écart à la 67e en passant une pénalité de 50 m excentrée côté droit (12-10). Le XV de la rose domine la deuxième mi-temps mais la défense de l'équipe de France tient bon[36]. Le score n'évoluera plus et le XV de France s'impose pour la vingt-cinquième fois dans le Tournoi, réussissant ainsi le neuvième Grand Chelem de son histoire.

Composition des équipes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Baptiste Le Beux, « VI Nations: le calendrier 2010 », sur www.lnr.fr, Ligue nationale de rugby, (consulté le 9 avril 2009)
  2. « Règles du Tournoi RBS des 6 Nations », sur www.rbs6nations.com, Six Nations Rugby Ltd (consulté le 15 janvier 2010)
  3. Rugby - Bowe meilleur joueur du tournoi sur www.lequipe.fr, mis en ligne le 25 mars 2010, consulté le 13 décembre 2011.
  4. « Irlande 29-11 Italie », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 6 février 2010)
  5. « Irlande 29-11 Italie », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 7 février 2010)
  6. « Angleterre 30-17 Pays de Galles », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 6 février 2010)
  7. « Angleterre 30-17 Pays de Galles », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 7 février 2010)
  8. (en) Bryn Palmer, « England 30-17 Wales », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 8 février 2010)
  9. C'est le surnom de l'équipe galloise.
  10. « Écosse 9-18 France », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 7 février 2010)
  11. « Écosse 9-18 France », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 7 février 2010)
  12. « Galles 31-24 Écosse », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 13 février 2010)
  13. « France 33-10 Irlande », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 13 février 2010)
  14. « France 33-10 Irlande », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 13 février 2010)
  15. « Italie 12-17 Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 13 février 2010)
  16. (en) James Standley, « Italy 12-17 England », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 8 décembre 2011)
  17. « Galles 20-26 France », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 27 février 2010)
  18. (en) Sean Davies, « Wales 20-26 France », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 27 février 2010)
  19. a et b (en) Clive Lindsay, « Italy 16-12 Scotland », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 27 février 2010)
  20. « Angleterre 16-20 Irlande », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 27 février 2010)
  21. (en) James Standley, « England 16-20 Ireland », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 28 février 2010)
  22. « Irlande 27-12 Galles », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 14 mars 2010)
  23. « Irlande-Galles », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 15 mars 2010).
  24. (en) « BOD reflects on his special day », sur www.planetrugby.com, (consulté le 15 mars 2010).
  25. « Écosse 15-15 Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 14 mars 2010)
  26. « Écosse - Angleterre », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 15 mars 2010).
  27. « France 46-20 Italie », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 14 mars 2010)
  28. « France - Italie », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 15 mars 2010)
  29. « Galles 33-10 Italie », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 20 mars 2010)
  30. « Galles-Italie », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 20 mars 2010)
  31. « Irlande 20-23 Écosse », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 21 mars 2010)
  32. « Irlande - Écosse », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 20 mars 2010)
  33. « France 12-10 Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 21 mars 2010)
  34. « France - Angleterre », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 21 mars 2010)
  35. « Jonny Wilkinson remplaçant », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 17 mars 2010)
  36. « France-Angleterre », sur www.ffr.fr, Fédération française de rugby à XV, (consulté le 21 mars 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]