Coupe du monde de rugby à XV 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ou cette section contient des informations sur une compétition sportive à venir.

Il se peut que ces informations soient de nature spéculative et que leur teneur change considérablement alors que les événements approchent.

Coupe du monde de rugby à XV 2019
Description de l'image Logo Rugby World Cup 2019.png.
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) World Rugby
Éditions 9e
Lieu(x) Drapeau du Japon Japon
Date du
au
Participants 20 équipes (phase finale)
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Vainqueur -

Navigation

La Coupe du monde de rugby à XV 2019 aura lieu au Japon, du au [1]. Il s'agit de la neuvième édition de cette compétition disputée tous les quatre ans depuis 1987.

Préparation de l'événement[modifier | modifier le code]

Candidatures[modifier | modifier le code]

L'annonce du pays organisateur a eu lieu le , en même temps que l'attribution de la Coupe du monde de rugby à XV 2015 à l'Angleterre[2]. Le Japon est ainsi désigné par l'IRB, aux dépens de l'Italie et de l'Afrique du Sud.

En 2019, l'Afrique n'aura pas accueilli la Coupe du monde depuis 24 ans (1995 en Afrique du Sud), l'Europe depuis 4 ans (2015 en Angleterre) et l'Océanie depuis 8 ans (2011 en Nouvelle-Zélande). C'est la première fois que la compétition a lieu en Asie. Le Japon s'est auparavant porté candidat pour l'organisation des deux tournois précédents. Le continent américain n'a quant à lui toujours pas accueilli la Coupe du monde.

Villes et stades[modifier | modifier le code]

Chōfu Yokohama Ōsaka Toyota
Stade Ajinomoto
Capacité prévue : 49 970
Stade Nissan
Capacité prévue : 72 327
Kintetsu Hanazono Rugby Stadium
Capacité prévue : 30 000
Stade Toyota
Capacité prévue : 45 000
Ajinomoto Stadium 20101120.JPG Stade Nissan. Kintetsu Hanazono rugby stadium.jpg Stade Toyota.
Sapporo Kōbe Fukuroi Fukuoka
Sapporo Dome
Capacité prévue : 41 410
Stade du parc Misaki
Capacité prévue : 30 132
Stade Ecopa de Shizuoka
Capacité prévue : 50 889
Level-5 Stadium
Capacité prévue : 22 563
Sapporo Dome. Home's Stadium Kobe. ShizuokastadiumekopaAugust2006.JPG Level-5 Stadium.
Ōita Kumamoto Kumagaya Kamaishi
Stade d'Oita
Capacité prévue : 40 000
Umakana Yokana Stadium
Capacité prévue : 32 000
Kumagaya Rugby Ground
Capacité prévue : 24 000
Kamaishi Recovery Memorial Stadium
Capacité prévue : 16 187
Ooita Stadium20090514.jpg Kumamoto kk wing.jpg Kumagaya Rugby Ground t6.jpeg

Qualifications[modifier | modifier le code]

Le Japon est qualifié en qualité de pays organisateur. Toutes les équipes s'étant classées parmi les trois premières places de leur groupe lors de la Coupe du monde 2015 sont directement qualifiées.

Équipes qualifiées
Carte Europe (Rugby Europe)
Amérique du Sud (Sudamérica Rugby)
Afrique (Rugby Afrique)
Océanie (Oceania Rugby)
Amérique du Nord, Antilles, Caraïbes (Rugby Americas North)
Asie (Asia Rugby)
  • Drapeau : Japon Japon : 9e phase finale

Phase finale[modifier | modifier le code]

Calendrier[modifier | modifier le code]

Tirage au sort[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort est prévu le à Kyoto[3].

  • chapeau 1 : Nouvelle-Zélande, Angleterre, Australie, Irlande
  • chapeau 2 : Écosse, France, Afrique du Sud, pays de Galles
  • chapeau 3 : Argentine, Japon, Géorgie, Italie
  • chapeau 4 :
  • chapeau 5 :

Le tirage au sort des poules est le suivant :

Poule A

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Poule B

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Poule C

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Poule D

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -


Légende des classements[modifier | modifier le code]

Qualifié pour les quarts de finale et directement pour la Coupe du monde 2023.
Éliminé de la compétition mais qualifié directement pour la Coupe du monde 2023.
Éliminé de la compétition, participation aux qualifications requise pour la Coupe du monde 2023.

Poule A[modifier | modifier le code]


Poule B[modifier | modifier le code]


Poule C[modifier | modifier le code]


Poule D[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Shintaro Kano, « World Rugby unveil official logo and set tournament dates for RWC 2019 », sur www.rugbyworldcup.com, World Rugby,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  2. « Ce sera l'Angleterre puis le Japon », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  3. « Coupe du monde 2019 : Tirage au sort », sur www.ffr.fr, FFR,‎ (consulté le 24 novembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]