Club sportif Bourgoin-Jallieu rugby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CS Bourgoin-Jallieu
Logo du CS Bourgoin-Jallieu
Généralités
Nom complet Club sportif Bourgoin-Jallieu rugby
Surnoms CSBJ
ciels et grenats
Noms précédents Club Sportif Bergusien
Fondation 1906
Statut professionnel SASP
Couleurs ciel et grenat
Stade Stade Pierre-Rajon
(9 441 places)
Siège 28, rue de la Liberté
Bourgoin-Jallieu 38304 cedex
France
Championnat actuel Championnat Pro D2
Président Pierre-André Hafner
Entraîneur Richard McClintock (directeur sportif)
Alexandre Péclier (arrières)
Site web www.csbj-rugby.fr
Palmarès principal
National[1] Championnat de 2e division (3)
International[1] Challenge européen (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2016-2017 du Club sportif Bourgoin-Jallieu rugby
0

Dernière mise à jour : 15 mai 2014.

Le Club sportif Bourgoin-Jallieu rugby (CS Bourgoin-Jallieu) est un club de rugby à XV français basé à Bourgoin-Jallieu.

Le CSBJ a notamment remporté trois fois le championnat de France de deuxième division en 1965, 1971 et 1973 ainsi que le groupe B en 1984, le club a aussi été vice-champion de France et vainqueur du Challenge européen en 1997.

Il participe aujourd'hui au championnat de Pro D2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis 1906[modifier | modifier le code]

Le CS Bourgoin contre le Munster en coupe d'Europe en 2006

Le rugby apparaît à Bourgoin-Jallieu dès 1897 grâce à un nommé Fischer, jeune fils d'un notaire, de retour d’Angleterre, qui proposa quelques parties à ses condisciples du collège de la ville. Le club proprement dit naît en 1906 (le cinquième de l’Isère, après Grenoble, Vienne, Vizille et La Mure) sous le nom de « Club sportif bergusien », les Bergusiens étant les habitants de Bourgoin.

Les couleurs du club, ciel et grenat, sont les couleurs du club de football anglais d'Aston Villa qu'un étudiant anglais originaire de Birmingham supportait. Il les proposa donc lors de la création du club[2].

Entre les deux guerres, le club joue au deuxième niveau du rugby français (appelé Honneur, Excellence A ou Deuxième division suivant les époques), avec de brefs passages en Promotion (troisième division). À partir de 1949, le CSBJ se maintient systématiquement en Deuxième division. Il prend le nom de Club sportif Bourgoin-Jallieu en 1956, même si les deux communes ne seront officiellement réunies qu'en 1967.

En 1965, le CSBJ remporte son premier titre d’importance, le championnat d’Excellence (14-6 a.p. contre Beaumont-de-Lomagne en finale à Avignon), et monte pour la première fois en première division, appelée alors Nationale. Mais le club va faire l’ascenseur pendant une douzaine d’années : descente en 1968, remontée en 1971 (avec le titre de champion de deuxième division à la clé, grâce à une victoire 15-6 contre Pamiers, à Avignon), nouvelle descente en 1972, remontée en 1973 (avec un troisième titre de champion de deuxième division : victoire 10-6 contre Le Creusot, à Roanne) puis, de nouveau, descente en 1979. Après une remontée en 1982 (défait en finale du championnat de France Groupe B contre Aire-sur-l'Adour), il quittera l’élite une dernière fois l'année suivante avant une ultime remontée en 1984 avec le titre de Champion de France Groupe B.

Grâce à de bonnes générations de jeunes, le CSBJ parvient régulièrement à bien figurer mais sans jamais s’imposer au sommet. Après une première demi-finale de championnat en 1995 perdue contre le Stade toulousain à la suite d'un essai litigieux d'Émile Ntamack[3], le CSBJ atteint enfin la finale en 1997, qu’il perd de justesse toujours contre Toulouse. Cette année-là reste la meilleure du club car, dans le même temps, il enlève le premier titre du Challenge européen, la « deuxième » Coupe d’Europe, contre Castres et atteint aussi la finale du Challenge Yves du Manoir.

Dans l'élite du rugby français avant la relégation[modifier | modifier le code]

Le CSBJ est durant deux saisons le meilleur club français, de par ses résultats et son centre de formation de haut niveau. En 1999, le club s’incline en finale du Challenge européen contre l’AS Montferrand et perd la finale de la Coupe de France contre le Stade français. Deux demi-finales du championnat de France viennent en 2003-2004 et 2004-2005. Le club termine dans les six premiers du championnat lors de l'année 2007-2008, mais connaît par la suite une grande difficulté à se maintenir en Top 14.

Le club soutenu par les pouvoirs publics[modifier | modifier le code]

Le CSBJ face au Stade toulousain

Le journal Midi olympique a annoncé lundi 20 avril 2009 que les dirigeants du CSBJ, qui ont repris le club à Pierre Martinet en février 2009 pour un euro symbolique, doivent sortir près de deux millions d’euros avant le 30 avril 2009 sous peine de voir leur équipe descendre en Pro D2 pour cause financière, ces deux millions d’euros étant la dette laissée par Martinet et donc la somme qu’il exigeait pour la reprise du club avant de finalement se mettre d’accord avec les repreneurs pour l’euro symbolique. Le 27 avril 2009, René Flamand annonce publiquement que le CSBJ est OK financièrement grâce notamment à deux subventions des pouvoirs publics, d’un côté 574 000 euros de la municipalité de Bourgoin-Jallieu et 500 000 euros du conseil général de l’Isère, le reste étant versé par des partenaires privés[4]. Les saisons 2008-2009 et 2009-2010 sont assez bonnes mais sans grand succès.

Descente aux enfers puis remontée[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2010-2011, le club craque et ne suit plus, étant encore à la peine financièrement. Malgré le renfort de nombreux joueurs prometteurs, le CSBJ ne gagne que deux matches de championnat et se retrouve aussi pénalisé de 5 points pour raison financière. Les défaites se suivent et grossissent de plus en plus avec en point d'orgue une défaite 14-44 à domicile contre La Rochelle. Le CSBJ finit bon dernier du Top 14 après 27 ans de suite passés en première division.

Lors de l'inter-saison, les événements semblent pourtant aller pour le mieux : Serge Kampf comble totalement le déficit budgétaire de la saison précédente et les comptes sont remis à zéro. Le retour de Laurent Seigne avec un nouveau sponsor et un recrutement intelligent laissent espérer un retour rapide et éclatant du CSBJ en Top 14. Hélas, les résultats peinent à être convaincants, à la suite d'une mésentente entre les entraîneurs et les joueurs, au point de subir plusieurs défaites d'affilée, rapprochant potentiellement le club de la relégation et du spectre de la saison passée. L'annonce d'un nouveau déficit budgétaire de 1,3 millions d'euros minimum aggrave la situation et provoque le départ du président Gaston Maulin et du manager Laurent Seigne, remplacés à la hâte par le président de l'association et par l'entraîneur du centre de formation. Les résultats ne se font pas attendre puisque le jeu revient ainsi que les victoires probantes qui permettent au club de finir le championnat en milieu de tableau. Loin cependant d'une remontée immédiate prévue.

Lors de l'inter-saison, la police financière du rugby annonce une rétrogradation en Fédérale 1 si la situation financière n'est pas assainie au deuxième rendez-vous. Malgré une mobilisation des supporteurs et des PME locales permettant de combler apparemment le déficit, la DNACG confirme la rétrogradation du club en Fédérale 1, et malgré les différents recours auprès de la Fédération Française de Rugby, du CNOSF et du tribunal administratif, la sanction est confirmée définitivement. Le club décide alors de dissoudre la section professionnelle afin d'éloigner le spectre d'une liquidation judiciaire du club et de démarrer le championnat de Fédérale 1 avec un bilan financier en bénéfice financier. L’année suivante, le CS Bourgoin-Jallieu est promu en Championnat Pro D2 après sa victoire en demi-finale face à l'US Montauban.

Bourgoin termine la saison 2013-2014 de Pro D2 à la 8e place du classement[5], en remportant notamment une victoire dans le derby face au futur champion de France le Lyon OU[6]. Lors de cette saison, l'équipe Reichel de Bourgoin atteint également les demi-finales du championnat de France[7].

Rivalités[modifier | modifier le code]

Bourgoin partage une rivalité avec le FC Grenoble dans le fameux derby isérois et aussi avec le Lyon OU dans un derby Rhône-alpin.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du CS Bourgoin-Jallieu
Compétitions nationales Compétitions internationales
Championnat de France de première division
Championnat de France Groupe B
  • Champion (1) : 1984[9]
  • Vice-champion (1) : 1982[10]
Championnat de France de deuxième division
Challenge Yves du Manoir
  • Demi-Finaliste (1) : 1989
Championnat de Fédérale 1
  • Vice-champion (1) : 2013
Coupe de France
Coupe de la Ligue
Challenge Sud-Radio
Challenge Jean Bouin
  • Vainqueur (1) : 1995
Challenge européen
Autres Compétitions Équipes de jeunes
Bouclier de Bourgogne
  • Vainqueur (3) : 1976, 1982, 1988
Challenge de l'Espérance
  • Finaliste (2) : 1980, 1994
Challenge Armand Vaquerin
Championnat de France des Réserves
  • Champion (3) : 1972 (Division Nationale)[21], 1998 (Espoirs), 1999 (Elite B)
  • Vice-champion (1) : 1997 (Espoirs)
Championnat de France Fédéral B
  • Champion (1) : 2013
Championnat de France Reichel
Championnat de France Crabos
Championnat de France Alamercery
  • Vice-champion (1) : 2009
Challenge Sud-est Balandrade
  • Vainqueur (1) : 2012
Super Challenge de France
Championnat de France Minimes (UFOLEP)
  • Vice-champion (1) : 1997

Les finales de Bourgoin[modifier | modifier le code]

On accède à l’article qui traite d’une saison particulière en cliquant sur le score de la finale.

Championnat de France[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Spectateurs
Drapeau : France Stade toulousain Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu 12-6 Parc des Princes, Paris 44 000

Challenge Jean Bouin[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Spectateurs
Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu Drapeau : France RC Toulon 45-38 Stade Jean Bouin, Paris 12 000

Challenge européen[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Spectateurs
Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu Drapeau : France Castres olympique 18-9 Stade de la Méditerranée, Béziers 10 000
Drapeau : France ASM Clermont Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu 35-16 Stade de Gerland, Lyon 31 986
Drapeau : Angleterre Northampton Saints Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu 15-3 The Stoop, Twickenham 9 260

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Spectateurs
Drapeau : France Section paloise Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu 13-11 Stade des Costières, Nîmes 15 732
Drapeau : France Stade français Paris Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu 27-19 Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne 22 000

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Spectateurs
Drapeau : France Stade rochelais Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu 22-20 Stade Marcel-Deflandre, La Rochelle 4 500

Challenge Sud-Radio[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Spectateurs
Drapeau : France Castres olympique Drapeau : France CS Bourgoin-Jallieu 27-26 Parc des sports et de l'amitié, Narbonne 5 000

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Joueur du CS Bourgoin-Jallieu.

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Morgan Parra et ses coéquipiers pendant la rencontre CS Bourgoin-Jallieu - Northampton Saints du 22 mai 2009.

Effectif 2016-2017[modifier | modifier le code]

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
(points marqués)
Dernier club Arrivée au club
(année)
Lorenzo Romano Pilier 31/03/1989 Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Viadana 2016
Nicolas Mirande Pilier 26/12/1989 Drapeau de l'Argentine Argentine - Drapeau : Argentine Tucuman 2012
Peni Fakalelu Pilier 11/09/1984 Drapeau des Tonga Tonga - Drapeau : France Section paloise 2015
Yann Rességuier Pilier 03/08/1984 Drapeau de la France France - Drapeau : France US Oyonnax 2013
Cristian Spachuck Pilier 14/02/1981 Drapeau du Portugal Portugal Drapeau : Portugal Portugal 36 (10) Drapeau : France US Colomiers 2011
Julien Janaudy Talonneur 21/02/1989 Drapeau de la France France - Drapeau : France Stade montois 2013
Mohamed Khribache Talonneur 08/06/1988 Drapeau du Maroc Maroc - Drapeau : France Formé au club -
Frédéric Montagnat Talonneur 29/04/1984 Drapeau de la France France - Drapeau : France ASVEL 2012
Gambo Adamou Deuxième ligne 05/02/1986 Drapeau du Cameroun Cameroun Drapeau : Cameroun Cameroun ? (?) Drapeau : France RC Massy 2013
Leandre Cotte Deuxième ligne 03/09/1989 Drapeau de la France France - Drapeau : France Formé au club -
Baptiste Gabriel Deuxième ligne 05/02/1991 Drapeau de la France France - Drapeau : France Formé au club -
Maxime Santoni Deuxième ligne 29/07/1984 Drapeau de la France France - Drapeau : France Pays d'Aix rugby club 2013
Vincent Barrière Troisième ligne aile 14/08/1988 Drapeau de la France France - Drapeau : France US Carcassonne 2013
Théophile Cotte Troisième ligne aile 26/04/1993 Drapeau de la France France - Drapeau : France Formé au club -
Leandro Perez Galeone Troisième ligne aile 16/10/1986 Drapeau de l'Argentine Argentine - Drapeau : France SO Chambéry 2016
Junior Taavali Troisième ligne aile 20/08/1986 Drapeau de l'Australie Australie - Drapeau : Espagne Ordizia RE 2014
Mickaël Recordier Troisième ligne aile 27/01/1993 Drapeau de la France France - Drapeau : France Formé au club -
Bogdan Leonte Troisième ligne centre 13/05/1986 Drapeau de la Roumanie Roumanie - Drapeau : France Stade montois 2014
Fabio Da Silva Demi de mêlée 09/01/1986 Drapeau du Portugal Portugal - Drapeau : France CA Saint-Étienne 2011
Nicolas Faure Demi de mêlée 19/11/1994 Drapeau de la France France - Drapeau : France Formé au club -
Jérémy Gondrand Demi de mêlée 23/02/1990 Drapeau de la France France - Drapeau : France Formé au club -
Sébastien Bouillot Demi d'ouverture 24/04/1982 Drapeau de la France France - Drapeau : France Section paloise 2013
Jordan Michallet Demi d'ouverture 10/01/1993 Drapeau de la France France - Drapeau : France FC Grenoble 2015
Randall Kamea 3/4 centre 03/01/1987 Drapeau des Fidji Fidji - Drapeau : Nouvelle-Zélande Otago Rugby 2011
Henari Veratau 3/4 centre 03/01/1984 Drapeau de l'Australie Australie - Drapeau : France AS Béziers Hérault 2015
Aviata Silago 3/4 centre 30/04/1993 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Drapeau : France SO Chambéry 2016
Grégory Puyo 3/4 centre 01/01/1987 Drapeau de la France France - Drapeau : France AS Béziers Hérault 2014
Rémy Bouet 3/4 aile 09/01/1992 Drapeau de la France France - Drapeau : France Formé au club -
Valentin Insardi 3/4 aile 09/01/1993 Drapeau de la France France - Formé au club 2012
Jean-François Coux 3/4 aile 23/12/1980 Drapeau de la France France - Drapeau : France US Oyonnax 2015
Raphaël Eymond 3/4 aile 12/09/1990 Drapeau de la France France - Drapeau : France FC Grenoble 2012
JJulien Lafontaine Arrière 07/12/1995 Drapeau de la France France - Drapeau : France ROC La Voulte-Valence 2016
Nicholas Price Arrière 25/03/1991 Drapeau de l'Australie Australie - Stade montois 2014

Staff technique 2013-2014[modifier | modifier le code]

Nom Poste Nationalité sportive
Laurent Mignot Manager général Drapeau de la France France
Alexandre Péclier Entraîneur (arrières) Drapeau de la France France
Pascal Peyron Entraîneur (avants) Drapeau de la France France
Paul Rabes Analyste vidéo Drapeau de la France France
Mourad Abed Préparateur phyique Drapeau de la France France

Liste des entraîneurs[modifier | modifier le code]

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Club Sportif Bourgoin-Jallieu », sur histoire.maillots.free.fr (consulté le 7 février 2013)
  3. « Toulouse croque Bourgoin sur un essai d'escroc », sur www.liberation.fr (consulté le 22 mai 2014)
  4. (fr) Bourgoin rassure, sport.fr, 7 juin 2009, consulté le 4 juillet 2009.
  5. « Bourgoin, club populaire », sur www.ledauphine.com,‎ (consulté le 16 mai 2014)
  6. « 25e journée Pro D2 - Bourgoin s'offre le derby et le prestige », sur www.rugbyrama.fr,‎ (consulté le 16 mai 2014)
  7. « Les Reichel du FC Grenoble en finale », sur http://metro-sports.fr,‎ (consulté le 22 mai 2014)
  8. « 1997 (1ère DIVISION) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  9. « PALMARÈS », sur www.csbj-rugby.fr (consulté le 10 avril 2013)
  10. « Le Palmarès du club (Club et Association) », sur www.csbjrugby-asso.fr (consulté le 10 avril 2013)
  11. « 1965 (2ème DIVISION - FEDERALE) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  12. « BOURGOIN JALLIEU - 1971 », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  13. « 1971 (2ème DIVISION - FEDERALE) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  14. « 1973 (2ème DIVISION - FEDERALE) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  15. « 1997 (CHALLENGE YVES DU MANOIR) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  16. « 1999 (COUPE DE France) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  17. « 2003 (COUPE DE LA LIGUE) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  18. « Fiche finale : 2003 (CHALLENGE SUD RADIO) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  19. « 1997 (CONFERENCE EUROPEENNE) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  20. « 1999 (BOUCLIER EUROPEEN) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  21. « Fiche finale : 1972 (DIVISION NATIONALE) », sur www.finalesrugby.com (consulté le 6 février 2013)
  22. « Historique du SCF », sur www.superchallengedefrance.com (consulté le 13 mai 2014)
  23. « Adieu Francis », sur aacsbj.over-blog.com (consulté le 5 février 2013)
  24. « Bel hommage à Francis Gobbi », sur aacsbj.over-blog.com (consulté le 5 février 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dans l'intimité du CS Bourgoin-Jallieu -Entrez au cœur du CSBJ Rugby, de Éric Clert et Céline Derbekian, éd. CSBJ Rugby, 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]