Tournoi des Six Nations féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article concerne le tournoi féminin. Pour le tournoi masculin, voir Tournoi des Six Nations masculin.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tournoi des Six Nations (homonymie).
Tournoi des
Six Nations féminin
Description de l'image Logo Tournoi des Six Nations féminin 2017.svg.
Généralités
Sport Rugby à XVVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1996
Organisateur(s) Six Nations Rugby Limited
Éditions 24 (en 2019)
Catégorie International
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Écosse Écosse
Drapeau : France France
Drapeau : Galles Galles
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau : Italie Italie
Participants six équipes nationales
Matchs joués quinze
Statut des participants mixte
Site web officiel www.sixnationsrugby.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Angleterre Angleterre (en 2019)
Plus titré(s) Drapeau : Angleterre Angleterre (15 fois)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition à venir voir :
Tournoi des Six Nations féminin 2020

Le Tournoi des Six Nations féminin est une compétition de rugby à XV disputée chaque année entre les équipes nationales féminines de six pays européens : l'Angleterre, l'Écosse, la France, le pays de Galles, l'Irlande et l’Italie. Comme pour son équivalent masculin, le vainqueur est déclaré « Champion d'Europe ».

Créée en 1996, cette compétition regroupe d'abord les quatre nations anglo-saxonnes sous l'appellation International Home Championship (également appelé Tournoi des Quatre Nations ou Tournoi britannique). La compétition devient ensuite le Tournoi des Cinq Nations avec l'intégration de la France en 1999, puis en 2000 et 2001 avec la participation de l'Espagne à la place de l'Irlande. Le Tournoi s'étend à six nations en 2002, et l'Espagne est remplacée par l'Italie en 2006.

Les six nations[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Ce tournoi est créé en 1996, il s'appelle alors le International Home Championship ou tournoi britannique de rugby à XV féminin, reprenant le nom de l'ancêtre du Tournoi des Six Nations masculin. Il oppose les équipes nationales féminines d'Angleterre, d'Écosse, d'Irlande et du pays de Galles. L’Angleterre gagne les deux premières éditions puis l'Écosse s'impose en 1998.

L'équipe de France rejoint la compétition en 1999 et le tournoi devient le Tournoi des cinq nations. En 2000, l'équipe d'Espagne remplace l'équipe d'Irlande, qui n'a pas gagné un match depuis le début. De 1999 à 2001, l'Angleterre réalise trois Grands chelems.

En 2002, l'équipe d'Irlande réintègre la compétition qui devient le Tournoi des Six Nations. La France fait un Grand chelem et réédite cette performance en 2004 et en 2005. L’Angleterre gagne en 2003 et 2006.

En 2007, l'équipe italienne remplace l'équipe espagnole. Le tournoi féminin est alors composé des mêmes équipes que l'édition masculine et il suit le même calendrier que pour les hommes. L’Angleterre réalise à nouveau le Grand chelem en 2007 et en 2008 puis s'impose en 2009 malgré une défaite au pays de Galles (c'est la première année qu'une équipe gagne le Tournoi sans réaliser un Grand chelem).

À partir de 2017, le tournoi est l'occasion de décerner le Trophée Anita Garibaldi récompensant l'équipe victorieuse de la rencontre entre la France et l'Italie.


Tournoi britannique Tournoi des Cinq Nations Tournoi des Six Nations
de 1996 à 1998
en 1999
en 2000 et 2001
de 2002 à 2006
depuis 2007

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

En , afin de développer l'identité du Tournoi des Six Nations féminin vis-à-vis de son homologue masculin, un logo spécifique est dévoilé et entre en vigueur[1].

Palmarès et classements[modifier | modifier le code]

L’Angleterre domine très largement le palmarès, avec quinze victoires dont douze Grands chelems en 24 tournois, suivie par la France avec 6 victoires en 21 compétitions.

Équipes Tournois
disputés
Victoires dont Grands chelems
(et Triples couronnes)
% victoires finales
/ tournois disputés
Matches
joués
Matches
gagnés
Matches
nuls
Défaites % victoires
/ matches joués
Cuillères
de bois
Drapeau : Angleterre Angleterre 24 15 12 (19) 62,5 111 98 0 13 88,3 0
Drapeau : France France 21 6 5 28,6 102 77 0 25 75,5 0
Drapeau : Irlande Irlande 22 2 1 (1) 9,1 103 41 0 62 39,8 5
Drapeau : Écosse Écosse 24 1 1 (1) 4,2 111 31 1 79 27,9 8
Drapeau : Galles Galles 24 0 0 (1) 0 111 39 2 70 35,1 2
Drapeau : Italie Italie 13 0 0 0 65 19 2 44 29,2 3
Drapeau : Espagne Espagne 7 0 0 0 33 10 1 22 30,3 2

màj : après le Tournoi 2019

Remarques :

  • La Triple Couronne a été remportée à toutes les éditions jusqu'à aujourd'hui (2019).
  • 2009 est la première édition de la compétition pour laquelle l'équipe victorieuse ne remporte ni Grand Chelem ni Triple Couronne (cette dernière est remportée par le pays de Galles, deuxième).
  • Les équipes classées dernières ont perdu tous leurs matches (et se sont donc vu attribuer la Cuillère de bois) sauf dans quatre cas :
  1. en 1996, les équipes féminines d'Irlande, du pays de Galles et d'Écosse sont toutes trois secondes et dernières avec une victoire chacune (ex æquo car le départage à la différence de points n'est pas encore institué) ;
  2. en 2005, le pays de Galles obtient un match nul contre l'Espagne ;
  3. en 2010, les Galloises remportent une victoire face aux Écossaises ;
  4. enfin en 2018, les Galloises remportent à nouveau une victoire face aux Écossaises.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Big news for Women's rugby as Women's Six Nations gets extended coverage », sur www.rugbydump.com, (consulté le 4 février 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]