Claude Dourthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude Dourthe
Description de cette image, également commentée ci-après
Claude Dourthe en 1971.
Fiche d'identité
Naissance (73 ans)
à Magescq (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Surnom Le Chameau
Poste Centre
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
US Dax
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
US Dax
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1966-1975 France33 (40)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Claude Dourthe, né le à Magescq, est un joueur international français de rugby à XV qui évolue au poste de centre. En club, il évolue durant toute sa carrière au sein de l'US Dax.

Il est le père de Richard Dourthe, également formé à l'US Dax et devenu par la suite international français, ainsi que le beau-père de Raphaël Ibañez et d'Olivier Magne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Claude Dourthe grandit dans son village natal de Magescq, auprès de Yves, l'un de ses deux frères aînés, ainsi que de ses copains d'enfance Claude Barrère et Georges Capdepuy. Il fréquente ensuite le collège de Soustons où il pratique régulièrement le rugby à XV[1].

Intégrant ensuite l'École normale de Dax, il est repéré par Jean Bachelé, entraîneur des juniors de l'US Dax[1].

Claude Dourthe obtient sa première cape internationale, affrontant la Roumanie à Bucarest, le [1],[2] ; âgé de 18 ans et sept jours, il devient alors le plus jeune international de l'histoire du rugby français[1].

Il fait partie, selon The Times, des 10 joueurs français de rugby « les plus effrayants »[3],[4].

Reconversion[modifier | modifier le code]

De 1984 à 1988 puis de 1991 à 2013, il entre au comité directeur de la Fédération française de rugby ; lors de cette deuxième période, il occupe notamment le poste de responsable de la commission « haut niveau jeunes », englobant les catégories des moins de 16 ans, 17 ans, 18 ans, 19 ans ainsi que les universitaires[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Laborde 2015, p. 273-280.
  2. a b et c (en) « Claude Dourthe », sur espn.co.uk (consulté le ).
  3. The top 10 frightening Frenchmen
  4. Les Uglies!

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]