Aller au contenu

Rezonville-Vionville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rezonville-Vionville
Rezonville-Vionville
Rezonville
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Intercommunalité Communauté de communes Mad et Moselle
Maire
Mandat
Vincent Boniface
2020-2026
Code postal 57130
Code commune 57578
Démographie
Population
municipale
495 hab. (2021)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 54″ nord, 5° 59′ 28″ est
Altitude Min. 230 m
Max. 321 m
Superficie 23,10 km2
Type Commune rurale à habitat dispersé
Unité urbaine Hors unité urbaine
Aire d'attraction Metz
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton des Coteaux de Moselle
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Rezonville-Vionville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Rezonville-Vionville
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
Rezonville-Vionville
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
Rezonville-Vionville

Rezonville-Vionville est une commune nouvelle française située dans le département de la Moselle, en Lorraine, dans la région administrative Grand Est. Elle résulte de la fusion — au  — des communes de Rezonville et Vionville.

Géographie

[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes

[modifier | modifier le code]
Représentations cartographiques de la commune
Carte
Mairie
Carte OpenStreetMap
Carte OpenStreetMap
Carte topographique
Carte topographique
Avec les communes environnantes
Avec les communes environnantes
1 : carte dynamique ; 2. carte OpenStreetMap ; 3 : carte topographique ; 4 : avec les communes environnantes

Hydrographie

[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le bassin versant du Rhin au sein du bassin Rhin-Meuse. Elle est drainée par le ruisseau de Gorze, le ruisseau de Parfond Val et le ruisseau du Fond de la Cuve[Carte 1].

Le ruisseau de Gorze, d'une longueur totale de 18,4 km, prend sa source dans la commune et se jette dans la Moselle à Novéant-sur-Moselle, après avoir traversé cinq communes[1].

Carte en couleur présentant le réseau hydrographique de la commune
Réseaux hydrographique et routier de Rezonville-Vionville.

La qualité des eaux des principaux cours d’eau de la commune, notamment du ruisseau de Gorze, peut être consultée sur un site dédié géré par les agences de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité[Carte 2].

En 2010, le climat de la commune est de type climat des marges montargnardes, selon une étude du Centre national de la recherche scientifique s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[2]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat semi-continental et est dans la région climatique Lorraine, plateau de Langres, Morvan, caractérisée par un hiver rude (1,5 °C), des vents modérés et des brouillards fréquents en automne et hiver[3].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 9,5 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 16,9 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 825 mm, avec 12,5 jours de précipitations en janvier et 9,2 jours en juillet[2]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Doncourt-lès-Conflans », sur la commune de Doncourt-lès-Conflans à 7 km à vol d'oiseau[4], est de 10,7 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 710,3 mm. La température maximale relevée sur cette station est de 40,9 °C, atteinte le ; la température minimale est de −16,5 °C, atteinte le [Note 1],[5],[6].

Les paramètres climatiques de la commune ont été estimés pour le milieu du siècle (2041-2070) selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre à partir des nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020[7]. Ils sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[8].

Au , Rezonville-Vionville est catégorisée commune rurale à habitat dispersé, selon la nouvelle grille communale de densité à sept niveaux définie par l'Insee en 2022[9]. Elle est située hors unité urbaine[10]. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Metz, dont elle est une commune de la couronne[Note 2],[10]. Cette aire, qui regroupe 245 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[11],[12].

Ce toponyme se compose des noms de deux anciennes communes qui sont joints par un trait d'union : Rezonville et Vionville.

Résultant de la fusion des communes de Rezonville et Vionville, la commune nouvelle a pour origine un arrêté préfectoral en date du , sa création est effective à partir du , avec Rezonville pour chef-lieu[13].

Rezonville est la possession de l'abbaye messine de Saint-Arnould dès le VIIe siècle, puis de l'abbaye de Gorze au Xe siècle, époque où il est appelé Resionisvilla, et jusqu'à la Révolution française.

En 1817, Rezonville, village de l'ancienne province des Trois-Évêchés, avait pour annexe le hameau de Flavigny. À cette époque, il y avait 530 habitants répartis dans 80 maisons.

Plan de la bataille de Rezonville, dans l'article La Bataille de Rezonville, par Émile Ollivier, dans la Revue des deux Mondes, tome 15 (1913).

Le à Rezonville, les troupes prussiennes débordant par le sud l'armée française (armée du Rhin), l'obligèrent à une bataille dont le résultat fut l'ordre de repli sur Metz, donné par le commandant français, le maréchal François Achille Bazaine. Une seconde bataille, le 18, sur la ligne Gravelotte-Saint-Privat, aboutit à l'enfermement dans Metz de l'armée française.

De 1871 à 1919, Rezonville et Vionville faisaient partie de l'Alsace-Lorraine au sein de l'Empire allemand.

Les lieux fut de nouveau le théâtre de durs combats au cours de la bataille de Metz en [14].

Politique et administration

[modifier | modifier le code]

Communes déléguées

[modifier | modifier le code]
Liste des communes déléguées de Rezonville-Vionville
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Rezonville
(siège)
57578 CC Mad et Moselle 13,45 323 (2016) 24
Vionville 57722 CC Mad et Moselle 9,65 184 (2016) 19

Liste des maires

[modifier | modifier le code]
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Vincent Boniface    

Population et société

[modifier | modifier le code]

Démographie

[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2021, la commune comptait 495 habitants[Note 3].

Évolution de la population  [ modifier ]
2016 2021
507495
(Sources : Insee à partir de 2016[15].)

Culture locale et patrimoine

[modifier | modifier le code]
Église Saint-Clément.

Lieux et monuments

[modifier | modifier le code]
  • Église Saint-Clément de Vionville, chœur et clocher classés au titre des monuments historiques en 1898.
  • Église Saint-Auteur de Rezonville : remaniée au XIXe siècle ; l'ancien chœur roman du XIIe siècle est devenu la sacristie ; fonts baptismaux (1614), statue de la Vierge de Tantelainville (pèlerinage). Elle possède aussi une vieille bâtisse sur la place Saint-Fernand datant du XIXe siècle.

Personnalités liées à la commune

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]

Notes et cartes

[modifier | modifier le code]
  • Notes
  1. Les records sont établis sur la période du au .
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.
  • Cartes
  1. « Réseau hydrographique de Rezonville-Vionville » sur Géoportail (consulté le 29 juillet 2022).
  2. « Qualité des eaux de rivière et de baignade. », sur qualite-riviere.lesagencesdeleau.fr/ (consulté le ) - Pour recentrer la carte sur les cours d'eau de la commune, entrer son nom ou son code postal dans la fenêtre "Rechercher".

Références

[modifier | modifier le code]
  1. Sandre, « le ruisseau de Gorze »
  2. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  3. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le ).
  4. « Orthodromie entre Rezonville-Vionville et Doncourt-lès-Conflans », sur fr.distance.to (consulté le ).
  5. « Station Météo-France « Doncourt-lès-Conflans », sur la commune de Doncourt-lès-Conflans - fiche climatologique - période 1991-2020. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  6. « Station Météo-France « Doncourt-lès-Conflans », sur la commune de Doncourt-lès-Conflans - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  7. « Les nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020. », sur drias-climat.fr (consulté le )
  8. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.com, (consulté le )
  9. « La grille communale de densité », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  10. a et b Insee, « Métadonnées de la commune de Rezonville-Vionville ».
  11. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Metz », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  12. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  13. Arrêté du 30 novembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Rezonville-Vionville, (lire en ligne).
  14. René Caboz, La Bataille de Metz. 25 août - 15 septembre 1944, Sarreguemines, 1984. (pp 81-216-301).
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :