Foville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Fauville.
Foville
Église Saint-Jean-Baptiste.
Église Saint-Jean-Baptiste.
Blason de Foville
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Canton Le Saulnois
Intercommunalité Communauté de communes du Sud messin
Maire
Mandat
Jean-Luc Étienne
2014-2020
Code postal 57420
Code commune 57231
Démographie
Gentilé Fovillois
Population
municipale
103 hab. (2014)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 54′ 59″ nord, 6° 19′ 27″ est
Altitude Min. 214 m – Max. 357 m
Superficie 3,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Foville

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Foville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Foville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Foville

Foville est une commune française située dans le département de la Moselle en région Grand Est. Ses habitants sont appelés les Fovillois[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Alaincourt-la-Cote, Juville, Liocourt, Moncheux, Thezey-Saint-Martin, Vulmont.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Fovilla (1137) ; Fowille (1404) ; Folville (1486) ; Folkheim (1915–1918 et 1940–1944).

Histoire[modifier | modifier le code]

Dépendait de l'ancienne province des Trois-Évêchés. Ancien domaine du chapitre de la cathédrale.
Détruit en 1486 par René II de Lorraine, duc de Lorraine ; dévasté en 1635 par les Suédois (guerre de Trente Ans).Lors de l'annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Allemagne en 1871, le village fut nommé Folkheim. En décembre 1999, la tempête qui balaya la Lorraine arracha le toit de l'église qui s'écrasa devant la porte de la mairie. Il fut reconstruit par la suite.

De 1790 à 2015, Foville était une commune de l'ex-Canton de Verny.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1959 juin 2007 Michel Laurent    
mars 2008 en cours Jean-Luc Étienne    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 103 habitants, en augmentation de 14,44 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
191 209 185 176 202 208 208 201 176
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
158 159 151 152 159 148 155 159 145
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
133 133 129 110 89 93 66 78 68
1990 1999 2005 2010 2014 - - - -
75 78 84 93 103 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Passage de la voie romaine.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Jean-Baptiste, néo-gothique construite en 1874.
  • Calvaire du XIVe siècle ;
  • Oratoire à la Vierge.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]