Neunkirchen-lès-Bouzonville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neunkirchen.
Neunkirchen-lès-Bouzonville
Rémeldorff
Église Sainte-Anne
Église Sainte-Anne
Blason de Neunkirchen-lès-BouzonvilleRémeldorff
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Forbach-Boulay-Moselle
Canton Bouzonville
Intercommunalité Communauté de communes du Bouzonvillois et des Trois-Frontières
Maire
Mandat
Roland Lanfrit
2008-2014
Code postal 57320
Code commune 57502
Démographie
Gentilé Neunkirchois, Neunkirchoises
Population
municipale
339 hab. (2014)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 19″ nord, 6° 33′ 20″ est
Altitude Min. 188 m – Max. 268 m
Superficie 3,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Neunkirchen-lès-Bouzonville
Rémeldorff

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Neunkirchen-lès-Bouzonville
Rémeldorff

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neunkirchen-lès-Bouzonville
Rémeldorff

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neunkirchen-lès-Bouzonville
Rémeldorff

Neunkirchen-lès-Bouzonville est une commune française située dans le département de la Moselle en région Grand Est et le bassin de vie de la Moselle-Est. Localisée dans le pays de Nied, sur la Frontière franco-allemande et dans la Moselle Thioise où l'on parle le francique, le village porte aussi le nom de Nongkerchen. Il est jumelé d'amitié avec la commune de Monthoiron où de nombreuses familles ont été évacuées durant la Seconde Guerre mondiale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Neunkirchen-lès-Bouzonville se trouve dans le département français de la Moselle. La commune est frontalière avec l'Allemagne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Du germanique neu + kirche au pluriel : « nouvelles églises »[1]. Ou du platt nong + kirche au pluriel : « neuvième église » ou « neuf églises ».
  • Nunkirka (XIIe siècle), Nunkrichen (1303), Nunkierchin (1339), Nikeirich (1429), Neykirchen (1591), Neunkirich (1722), Nunkirchen (1756)[2], Neunkirchen les Bouzonville (1793), Nunkirchen (1801), Neunkirchen-lès-Bouzonville (1931)[3].
  • En francique lorrain : Nongkérchen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Neunkirchen-lès-Bouzonville Blason De gueules à l'église d'argent, surmontée d'une coquille du même.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 juin 1995 Albert Junges    
juin 1995 mars 2008 René Kenens    
mars 2008 mars 2014 Roland Lanfrit    
mars 2014   Roland Lanfrit    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 339 habitants, en augmentation de 2,11 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1841 1861 1866 1871 1875 1880 1885
163 146 369 382 400 318 393 350 301
1890 1895 1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936
257 240 248 235 272 259 244 241 251
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004
236 227 260 224 211 229 249 297 316
2009 2014 - - - - - - -
332 339 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Maisons traditionnelles.
Monument aux morts.
  • Maison celtique (Kelten Haus).
  • Moulin de Neunkirchen. Fondé en 1859 par Philippe Foncin et Catherine Bach.
  • Monument aux morts.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Clocher de l'église.
Statue de la Vierge.
  • Église Sainte-Anne 1750 : clocher roman XIIe siècle, porche rocaille 1755, détruite puis reconstruit en 1750 seul le clocher est intact. Autels et statues XVIIIe siècle, toile de sainte Anne XVIIIe siècle.
  • Statue de la Vierge.
  • Croix 1754.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes
  2. Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .