Grindorff-Bizing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grindorff-Bizing
Chapelle Saint-Isidore à Grindorff.
Chapelle Saint-Isidore à Grindorff.
Blason de Grindorff-Bizing
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Thionville
Canton Bouzonville
Intercommunalité Communauté de communes du Bouzonvillois et des Trois-Frontières
Maire
Mandat
Jean-Michel Schutz
2014-2020
Code postal 57480
Code commune 57259
Démographie
Gentilé Grindorffois
Bizingeois
Population
municipale
313 hab. (2014)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 23′ 05″ nord, 6° 31′ 12″ est
Altitude Min. 230 m
Max. 298 m
Superficie 6,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Grindorff-Bizing

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Grindorff-Bizing

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grindorff-Bizing

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grindorff-Bizing

Grindorff-Bizing est une commune française située dans le département de la Moselle, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Avant le décret no 2002-500 du , la commune s'appelait Grindorff.

Grindorff[modifier | modifier le code]

  • D'un nom de personne germanique Gruno + dorf[1] (village).
  • Brondorf (1594) ; Gründroff, Gründorff et Grondorff (XVIIe siècle) ; Grind'of (1756) ; Grindorff (1793) ; Grindorf (1871-1918) ; Gründorf (1941–1944).
  • Gréindorf, Gréinsdroff et Gréindrëf en francique lorrain.

Bizing[modifier | modifier le code]

  • Bisanga (912), Buosinga (XIIe siècle), Bisanga (1140), Bisange et Busingin (XIIIe siècle), Besainge (1296), Bitzing (1544), Bursingen et Busingen (1594), Biessingen et Biesing (1698), Busingen (XVIIIe siècle), Bizingen et Bisingen (1706), Bising (1793)[2], Bizing (1825), Bisingen (1871-1918).
  • Béiséngen en francique lorrain.

Sobriquets[modifier | modifier le code]

Sobriquets anciens désignant les habitants de la commune:

  • Di Gréindrowwer Schlecken (les escargots de Grindorff).
  • Di Béisénger Horran (les bohémiens de Bizing).

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 mars 1995 Pierre Sommen    
mars 1995   Jean-Michel Schutz    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 313 habitants, en diminution de -2,8 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871 1875
120 128 929 1 159 1 162 852 778 774 763
1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921 1926
715 667 667 639 638 651 643 621 308
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
318 333 313 299 304 301 290 272 263
1999 2006 2011 2014 - - - - -
267 314 313 313 - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Chapelle de L'Immaculée-Conception à Bizing.
  • Chapelle Saint-Isidore. La première chapelle fut détruite au XVIIe siècle, après la guerre de Trente Ans ; la nouvelle chapelle qui existait en 1749 ; a été remplacée par la chapelle actuelle, construite en 1773 (date portée par une pierre de fondation sur la façade occidentale) , et consacrée le 11 août 1774 ; après la révolution de 1789 elle fut transformée en remise jusqu'au Concordat ; durant la première moitié du XIXe siècle le chœur fut agrandi et élargi et le campanile carré a remplacé un campanile rond ; en 1934 la sacristie fut construite contre le mur Nord du chœur.
  • Chapelle de L'Immaculée-Conception à Bizing construite en 1849. En remplacement d'une ancienne chapelle antérieur à 1834.
  • Quinze calvaires sont répartis sur l'ensemble de la commune.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Toponymie générale de la France Volume 2 - Ernest Nègre.
  2. Table décennales 1792-18112 de Bizing aux archives départementales de la Moselle côte 9NUM/8E262/1.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .