Guinglange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guinglange
Guinglange
Église Saint-Pierre.
Blason de Guinglange
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Forbach-Boulay-Moselle
Canton Faulquemont
Intercommunalité Communauté de communes du District urbain de Faulquemont
Maire
Mandat
Jean-Claude Veber
2014-2020
Code postal 57690
Code commune 57276
Démographie
Population
municipale
327 hab. (2014)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 27″ nord, 6° 31′ 37″ est
Altitude Min. 222 m
Max. 308 m
Superficie 10,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Guinglange

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Guinglange

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Guinglange

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Guinglange

Guinglange est une commune française située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-Est en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Helfling ;
  • Vitrange.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Guinglange : D'un nom de personne germanique Gango[1] ou Gundegisil[2] suivi du suffixe -ing francisé en -ange. Au XIXe siècle, Guinglange était également connu au niveau postal sous l'alias de Guingelingen[3].
    • Gangoniaga (848), Gencelanga (1191), Guinguelanges (1241 et 1354), Gengelingen (1377), Guingelingen (1500), Gengeliga/Gingelinga/Ginglange (1544), Gengliga (1607), Guenguelingen et Genglincken (1681), Gunglange (1756), Guinglange (1793), Gänglingen (1871-1918).
    • En allemand : Gænglingen[4]. En francique lorrain : Genglingen.
  • Helfling : Petite-Helfedange (1688), Helfing (1756), Helphedange (La Petite-)[4]. En allemand : Helfling[4].
  • Vitrange : Woitranges (XVe siècle), Wittrenges (1420), Vitrange/Vidrange ou Vertrange (1756). En allemand : Witringen[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village fait partie de la seigneurie de Helfedange (évêché). Le château d'Helfedange a appartenu aux évêques de Metz, à la famille d'Helfedange, à Jean IV de Nassau-Sarrebruck qui fit construire un nouveau bâtiment et un pont sur la Sarre en 1546-1548. Le parlement de Metz attribua en 1719 la seigneurie à Anne-Dorothée de Ribeaupierre et à Marie-Charlotte de Créhange. Était siège d'une cure dépendant de l'archiprêtré de Varize.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 mars 2008 Jean-Marie Burtard    
mars 2008 avril 2011 (Démission) Jean Didelon    
mai 2011   Jean-Claude Veber    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2015, la commune comptait 335 habitants[Note 1], en augmentation de 12,04 % par rapport à 2010 (Moselle : -0,06 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
479476543587571515486485460
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
415425403386363316304293259
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
228232204215206210217192224
1990 1999 2006 2007 2008 2013 2015 - -
222237281288294321335--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Actualités de la commune[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal se réunira le 13 avril 2011 afin de procéder au vote du budget de l'année, la séance sera présidée par M. le 1er adjoint.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château d'Helfedange, bâtiment rectangulaire formé de quatre corps, parties XVIIe siècle, deux tours rondes.

Deux lotissements sont récemment sortis de terre : Les hauts jardins et Les hirondelles.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Chapelle au lieu dit Moulin-Haut.
  • Église Saint-Pierre 1768.
  • Chapelle au lieu-dit Moulin Haut construite en 1914.
  • Croix de choléra.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La qualité paysagère de l'habitat rural lorrain : l'exemple de Guinglange, 1997 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Onoma-Volumes 36 à 37-International Centre of Onomastics (2001).
  2. Siedlungsnamen zwischen Spätantike und frühem Mittelalter - Monika Buchmüller-Pfaff.
  3. Administration générale des postes, Dictionnaire des postes aux lettres, contenant les noms des villes, communes et principaux lieux habités de la France, Paris, Imprimerie Royale, 1845.
  4. a b c et d Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.