Troyon (Meuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Troyon.

Troyon
Église Saint-Martin.
Église Saint-Martin.
Blason de Troyon
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Commercy
Canton Saint-Mihiel
Intercommunalité Communauté de communes du Sammiellois
Maire
Mandat
Pascal Pichavant
2014-2020
Code postal 55300
Code commune 55521
Démographie
Gentilé Troyonnais
Population
municipale
263 hab. (2015 en augmentation de 7,35 % par rapport à 2010)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 00′ 13″ nord, 5° 27′ 54″ est
Altitude Min. 206 m
Max. 319 m
Superficie 13,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Troyon

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Troyon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Troyon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Troyon

Troyon est une commune française située dans le département de la Meuse en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune fait partie du Parc naturel régional de Lorraine[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Tronium (895) ; Trio (1047) ; Trogium (1049) ; Troion (1251, 1270) ; Troyons (1367) ; Trojana-villa (1738, 1756, 1778) ; Troïana-villa (1749).

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1790, Troyon faisait partie du Barrois non mouvant. Était rattaché au diocèse de Verdun.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours Pascal Pichavant    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2015, la commune comptait 263 habitants[Note 1], en augmentation de 7,35 % par rapport à 2010 (Meuse : -1,7 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
570593602625656689678672660
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
636622601549542633742553701
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
600750606338339316290322319
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
316290240201187213215245263
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin, construite en 1832 sur l'emplacement d'une plus ancienne de 1678, le clocher en béton est remonté en 1923, mais il se dégrade rapidement et doit être remplacé en 1953.
  • La chapelle Sainte-Anne.
  • La chapelle Notre-Dame-de-Palameix.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Troyon Blason Tiercé en pairle: au 1er d'or au pentagone bastionné de gueules, évidé du champ, au 2e d'azur au coq combattant [hardi] d'argent allumé, crêté, barbé et membré d'or, au 3e de gueules au pin d'argent au tronc fiché d'or.
Détails
Création de R.A Louis avec les conseils de la Commission Héraldique de l'UCGL. Adopté par la commune en novembre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Décret no 2015-73 du 27 janvier 2015 portant renouvellement du classement du parc naturel régional de Lorraine.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. Notice no PA00132766, base Mérimée, ministère français de la Culture