Virming

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Virming
Église Saint-Pierre.
Église Saint-Pierre.
Blason de Virming
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarrebourg-Château-Salins
Canton Le Saulnois
Intercommunalité Communauté de communes du Saulnois
Maire
Mandat
Yolande Houpert
2014-2020
Code postal 57340
Code commune 57723
Démographie
Population
municipale
297 hab. (2014)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 46″ nord, 6° 45′ 06″ est
Altitude Min. 221 m
Max. 266 m
Superficie 10,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Virming

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Virming

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Virming

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Virming

Virming est une commune française située dans le département de la Moselle, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Speckhous
  • Ibrick
  • Obrick (ancienne commune de la Moselle)
  • Besville (anciennement Besseweiller[1])

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Virming : Warningas (777), Wirmenges (1231), Warminga (1326), Wirminguen (1361), Wurmyngen/Wurmingen/Wurmenges (1476), Wurmyngen (1518), Wirmyngen et Wirmenges (1524), Virmanges (1573), Wirmangen (1594), Wirmingen (1600), Virmingen (1667), Virming (1801), Wirmingen (1871-1918). Wirminge en francique lorrain.
  • Obrick : Obereck (1447), Aubreck (1756), Obrick (1793).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Dépendance de l'ancienne seigneurie de Lorraine.
  • Entièrement détruite au cours de la guerre de Trente Ans et repeuplée en 1656.
  • Village sinistré à 80 % en 1944 et reconstruit en 1950.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Virming Blason D'argent à la fasce de gueules, à deux clefs d'or en sautoir brochant, et une croix de Malte d'argent brochant sur le tout.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1971   André Pilmes    
2014   Yolande Houpert    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2014, la commune comptait 297 habitants[Note 1], en augmentation de 12,93 % par rapport à 2009 (Moselle : +0,02 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
595 568 608 626 760 741 710 688 627
1856 1861 1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900
589 626 582 560 670 637 568 558 539
1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
523 477 398 393 390 386 353 356 310
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
293 290 278 307 284 270 268 266 291
2014 - - - - - - - -
297 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5]. |recens-prem=2008 |nomb.)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Vestiges gallo-romains.
  • Bâtiments en béton d'un arsenal français dynamité en 1940 (en forêt).

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Chapelle Sainte-Anne à Ibrick.
  • Église Saint-Pierre néo-baroque 1907 : vitraux de Munich ; chaire 1800 provenant de l'ancienne église.
  • Chapelle Sainte-Anne à Ibrick.
  • Chapelle-calvaire d'Obrick 1850, détruite en 1940.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Administration générale des postes, Dictionnaire des postes aux lettres, Paris, Imprimerie Royale, 1845.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.