Waldhouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Waldhouse
Le monument aux morts.
Le monument aux morts.
Blason de Waldhouse
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Canton Bitche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Bitche
Maire
Mandat
Norbert Dervin
2014-2020
Code postal 57720
Code commune 57738
Démographie
Gentilé Waldhousiens
Population
municipale
395 hab. (2014)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 41″ nord, 7° 28′ 03″ est
Altitude Min. 248 m – Max. 381 m
Superficie 6,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Waldhouse

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Waldhouse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Waldhouse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Waldhouse

Waldhouse est une commune française située dans le département de la Moselle, en Lorraine, dans la région administrative Grand Est. Le village fait partie du pays de Bitche, du parc naturel régional des Vosges du Nord et du bassin de vie de la Moselle-Est.

Les habitants sont appelés les Waldhousiens, leur sobriquet est Gelleriweschwänz (les queues de carottes)[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Vue du village avant la guerre.

S'étendant sur les deux rives de la Horn, dans un coude formé par le cours d'eau, le village de Waldhouse est situé en pays découvert.

Localités avoisinantes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Opperding, Rolbing, Dorst Riedelberg (Allemagne), Großsteinhausen (Allemagne), Kleinsteinhausen (Allemagne) Bottenbach (Allemagne) Rose des vents
Breidenbach N Walschbronn
O    Waldhouse    E
S
Gendersberg Bousseviller Liederschiedt, Schweix (Allemagne)

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Du germanique wald « forêt » + haus « maison »[2].
  • Walthusse (1255), Waldhusse (1257), Walshausen (1550), Walthaussen (1596), Waldhausen (1751), Walthausen (carte Cassini), Waldhasen (1793), Valdhausen (1801)[3].
  • Walthuse[4] et Waldhuuse en francique lorrain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs sites gallo-romains ont été mis au jour sur le ban de l'agglomération, mentionné en 1257 sous la forme Walthusse, de l'allemand Wald-Huss, la maison de la forêt.

Du point de vue du spirituel, Waldhouse est toujours annexe de la paroisse de Walschbronn, dans l'archiprêtré de Volmunster. Une chapelle, dédiée à saint Pie X, est construite en 1957 dans la partie occidentale du village.

Sur le ban communal, la ferme de Dorst, reconstruite au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, a été exploitée par des mennonites. Ces descendants d'une secte anabaptiste, venus de Suisse au XVIIIe siècle et installés dans le comté de Bitche, y furent très sollicités pour leur compétence en matière d'agriculture.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Waldhouse Blason Coupé d'or au lion léopardé de gueules, et de sinople à la maison d'argent.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1995 mars 2008 Gérard Martini    
mars 2008   Norbert Dervin    
Les données manquantes sont à compléter.

Du point de vue administratif, le village a connu des sorts variés : d'abord commune de l'éphémère canton de Breidenbach en 1790 à 1801, il passe à celui de Volmunster, avant de devenir écart de Walschbronn de 1811 à 1837, pour finir commune à part entière.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 395 habitants, en augmentation de 0,77 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1836 1841 1861 1866 1871 1875
322 358 441 516 487 455 467 442 454
1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921 1926
496 492 471 490 466 468 515 549 541
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
527 510 103 323 326 362 352 310 344
1999 2006 2011 2014 - - - - -
382 391 390 395 - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

La population a régulièrement augmenté jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, passant de 431 habitants en 1851 à 510 en 1939, mais le village ne comptait plus que 103 habitants en 1946. Depuis cette époque, elle a remonté, pour atteindre le chiffre de 310 habitants au recensement de 1982.

Entre 1811 et 1835, le village de Waldhouse appartenait à la commune de Walschbronn.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cimetière mennonite.
Chapelle Notre-Dame-de-Pitié à Dorst
  • Chapelle saint Pie X, construite en 1957 ; verrières géométriques avec symboles, de Bassinot maître-verrier à Nancy.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Pitié à Dorst, construite en 1706, aux frais de Jean Friderich Zoller, receveur et admodiateur du duc de Lorraine pour les domaines et comtes de Bitche, Sarrewerden et Bouquenom, et de Marie Hennequin, son épouse, dans leur cense de Dorst. Détruite pendant la guerre de 1939-1945, reconstruite après la guerre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les moulins et scieries du Pays de Bitche, Joël Beck, 1999.
  • Le Pays de Bitche 1900-1939, Joël Beck, 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Un sobriquet du pays de bitche, dans Les Cahiers Lorrains, n°3, 1960.
  2. Toponymie générale de la France: Tome 2 - Ernest Nègre.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Geoplatt
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .