Ottonville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ottonville
Église Saint-Paul.
Église Saint-Paul.
Blason de Ottonville
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Forbach-Boulay-Moselle
Canton Boulay-Moselle
Intercommunalité Communauté de communes Houve-Pays boulageois
Maire
Mandat
Gérard Simon
2014-2020
Code postal 57220
Code commune 57530
Démographie
Gentilé Ottonvillois
Population
municipale
421 hab. (2014)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 08″ nord, 6° 31′ 18″ est
Altitude Min. 200 m – Max. 308 m
Superficie 15,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Ottonville

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Ottonville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ottonville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ottonville

Ottonville est une commune française située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-Est, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au cœur du pays de la Nied, à 5 km de Boulay-Moselle, dans une petite cuvette entre les collines dites du Bovenberg et de la Knalhütte, la commune d’Ottonville est en réalité constituée de deux villages : Ottonville et Ricrange. Son altitude moyenne est de 220 mètres environ.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ottonville[modifier | modifier le code]

  • Octonvilla (1128), Ottonvilla (1137), Ottendorff autrement Othonville (1333), Ottendorff (1485 et 1544), Ottendorf alias Ottonville (1594), Otterdoff (1681)[1], Hottonville (carte Cassini), Ottonville (1793)[2], Ottendorf (1871-1918).
  • En allemand : Ottendorff[1]. En francique lorrain : Ottendroff.
  • Sobriquets sur les habitants : Ottendrower Schalbes, Otendrower Moaken[3].

Ricrange[modifier | modifier le code]

  • Rickringen (1606), Ricringen (1635), Rickrange (1694), Richrange (1756)[1], Rierange (1793)[2], Richringen/Rickringen[4].
  • En francique lorrain : Réikring.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Ottonville Blason Parti de gueules au dextrochère de carnation, vêtu d'azur, tenant une épée d'argent, garnie d'or ; et fascé d'or et d'azur de huit pièces.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 mars 1995 Clément Tritz   Maire
mars 1995 mars 2001 Paulette Weber   Maire
mars 2001 mars 2008 Gabriel Becker   Maire
mars 2008   Gérard Simon   Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 421 habitants, en augmentation de 4,99 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
643 680 718 694 766 747 704 676 617
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
617 594 559 536 485 553 479 455 437
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
428 420 406 359 337 351 352 332 364
1990 1999 2007 2011 2014 - - - -
339 384 396 417 421 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Vestiges gallo-romains au lieu-dit Grafloch.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Chapelle de l'Immaculée-Conception à Ricrange.
  • Église Saint-Paul, datant de 1845, a dû subir à plusieurs reprises la destruction de son clocher : en 1944 par un tir américain lors de la Libération, et en 1973 lorsqu'il fut frappé par la foudre. À partir de septembre 2007, des travaux de restauration ont été entrepris sur ce clocher à la suite de la restauration de l’intérieur de l’église réalisée en 1995.
  • Chapelle à Ricrange.

Ouvrages militaires[modifier | modifier le code]

La ligne Maginot, qui passe dans le village et dont on peut encore observer plusieurs ouvrages :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Gérard Losson (1932-2001) : juriste européen dont l'école élémentaire porte le nom.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  2. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Gau un Griis - Muselfränkischer Kalenner 2011
  4. Armée/Etat-Major - Notice descriptive et statistique sur la Lorraine (1907)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .