Brouviller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Brouville.
Brouviller
Mairie
Mairie
Blason de Brouviller
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarrebourg-Château-Salins
Canton Phalsbourg
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Phalsbourg
Maire
Mandat
Antoine Allard
2014-2020
Code postal 57635
Code commune 57114
Démographie
Gentilé Brouvillerois
Population
municipale
426 hab. (2014)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 00″ nord, 7° 09′ 32″ est
Altitude Min. 268 m
Max. 348 m
Superficie 11,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Brouviller

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Brouviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Brouviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Brouviller

Brouviller est une commune française située dans le département de la Moselle en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique de Lorraine et fait partie du pays de Sarrebourg.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Sobriquet[modifier | modifier le code]

Les habitants sont surnommés : Dick Köpfe[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Village de la principauté de Lixheim, réuni à la France en 1661.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 mars 2001 Jean-Louis Bona    
mars 2001 en cours Antoine Allard    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 426 habitants, en diminution de -1,39 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
583 511 558 533 566 533 604 571 576
1856 1861 1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900
514 536 519 521 509 519 467 467 477
1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
418 418 406 366 353 363 376 386 385
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014 -
400 370 354 338 389 430 431 426 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

École

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Vestiges gallo-romains.
  • Monument aux morts.

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Remi XVIIIe siècle ; mobilier XVIIIe siècle : maître-autel de Labroise, chaire et boiseries ; chemin de croix en chêne.
  • Grotte de Lourdes.
  • Plusieurs croix de chemin commémoratives.
  • Une borne fleurdelisé datant de 1661.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

D'après Le Dico des politiques de Jean-Louis Beaucarnot, la femme politique et candidate à l'élection présidentielle américaine de 2016 Hillary Clinton a des ancêtres originaires de Brouviller.[9]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Henri Lepage, Dictionnaire topographique du département de la Meurthe, 1862
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Recueil officiel des actes du Directoire du Consistoire général (Tome Second) - Église évangélique luthérienne de France (1843)
  4. Geoplatt
  5. http://www.paysdephalsbourg.fr/decouverte-du-territoire/brouviller.htm
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Rédaction Europe1-AFP, « Hillary Clinton a des ancêtres français et un très lointain cousin appelé… François Hollande », Europe1,‎ (lire en ligne)