Craincourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Graincourt.
Craincourt
Église Saint-Martin.
Église Saint-Martin.
Blason de Craincourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarrebourg-Château-Salins
Canton Le Saulnois
Intercommunalité Communauté de communes du Saulnois
Maire
Mandat
Didier Fischer
2014-2020
Code postal 57590
Code commune 57158
Démographie
Population
municipale
266 hab. (2014)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 38″ nord, 6° 19′ 21″ est
Altitude Min. 187 m
Max. 268 m
Superficie 9,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Craincourt

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Craincourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Craincourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Craincourt
Liens
Site web http://www.craincourt.fr/

Craincourt est une commune française située dans le département de la Moselle, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • 777 : Sicramria ou Sicramno curte, 1152 : Cruncurt ou Crancurt, 1270 : Crincourt, 1278 : Crincurt, 1285 : Criencourt, 1476 : Creincourt, 1779 : Craincourt-sur-Seille, 1793 : Craincourt, 1915-1918 et 1940-1944 : Kranhofen.
  • Sicramria ou Sicramno curte vient Sigramnus et du mot moyen latin curtis, "propriété familiale", ce qui signifie "ferme de Sigramnus". Sigramnus (ou Sigramne) est un prénom du VIIIe siècle qui donne Sicramria. Sicramnia va s'abréger en cran pour donner, au fil des siècles, Craincourt. Il est probable que cette « ferme de Sigramnus » fut située à l'emplacement actuel du chateau de Craincourt.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Village du ban de Delme, plus tard de la seigneurie de Nomeny, avec château fort dévasté pendant la guerre de Trente Ans.
  • ce village appartenais aux ancêtres de la famille Craincourt
  • [1]En 1243 Regnauld de Craincourt , le seigneur du village de l’époque, vendu à l’Evèque de Metz, Jacques de Lorraine, la vouerie de Delme. Une vouerie en Lorraine était une Seigneurie.
  • Plus tard, la famille de Craincourt (dite de Wauthiemont (Weltersberg), ) fut la propriétaire du fief de Craincourt. Son blason légèrement modifié est aujourd'hui le blason municipal. La paroisse de Craincourt appartenait à la zone administrative de l'archiprêtre de Delme, subordonné à l'archidiacre de Vic-sur-Seille.Le village lui-même appartenait à Delme depuis le 13ème siècle.
  • En 1698, Craincourt était subordonné au Bailliage de Nomeny, qui appartenait au duché de Lorraine. En 1738, avec la paix de Vienne, qui mit fin à la guerre de succession polonaise (1733-1738), le duché fut decerné au roi polonais Stanislas Ier Leszczyński (1677-1766). Après la mort du roi Stanislas en 1766, le Duché revint à la France.
  • En 1793, Craincourt reçut le statut de municipalité à la suite de la Révolution française (1789-1799) et 1801 le droit à l'autonomie locale. Craincourt a appartenu de 1801 à 1871 à l'ancien département de Meurthe, rebaptisé en 1871 en Meurthe-et-Moselle. En 1871, la municipalité est incorporée, en raison de changements territoriaux au cours de la guerre franco-allemande (1870-1871), dans le Reichsland Alsace-Lorraine nouvellement créé du Reich allemand. Le pays impérial Alsace-Lorraine a existé jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918) et a été dissous par la suite. Craincourt était à l'époque en Moselle, ce changement s'est également maintenu en 1918, lorsque la Moselle a été à nouveau attribuée à la France.
  • Craincourt appartenait en tant que village francophone aux 247 dernières municipalités dont le nom a été germanisé lors de la Première Guerre mondiale le 2 septembre 1915. Le nom a été changé en "Kranhofen" et était jusqu'en 1918 un nom de lieu officiel.
  • Importantes destructions en 1914-1918.
  • De 1790 à 2015, Craincourt était une commune de l'ex-canton de Delme.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Mars 1971 Mars 2001 Yves Encelle   Maire
Mars 2001 Mars 2014 Alain Brécourt   Maire
Mars 2014   Didier Fischer   Maire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2015, la commune comptait 262 habitants[Note 1], en diminution de 1,5 % par rapport à 2010 (Moselle : -0,06 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
396 421 438 483 478 492 488 485 502
1856 1861 1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900
438 416 403 412 388 384 374 390 373
1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
357 340 295 273 253 242 249 221 186
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015 -
164 167 161 195 231 254 265 262 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Craincourt Blason D'argent à deux lions léopardés de gueules
Détails
Il s'agit du blason des Craincourt, maison de nom et d'armes, éteinte au XVIe siècle[6].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Craincourt XVIe siècle, transformé XVIIIe siècle : portail aux armoiries datant de 1728, dépendances. À découvrir lors des journées du patrimoine car il appartient à un particulier.
  • Ancien moulin d'Envie.
  • Église Saint-Martin gothique XVe siècle, restaurée après 1920.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Léon Nassoy, peintre renommé, né en 1874 dans le Saulnois. Fils d'agriculteur, il ne rêvait dès son enfance que de dessins. Une fois connu, il exposa en France et à l'étranger, notamment en Suisse et à Londres. En 1919, il assuma la charge de professeur de dessin, peinture et modelage à l'École Professionnelle de Metz et le musée de la ville trouva en lui un habile restaurateur. Lui qui vouait un véritable culte à sa province trouva la mort sur la Colline de Sion, haut-lieu de pèlerinage lorrain, en 1937. Parmi ses œuvres, on citera notamment La récolte des pommes de terre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « WikiVisually.com », sur wikivisually.com (consulté le 13 novembre 2017)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. Henri Lepage, Le département de La Meurthe : statistique historique et administrative, deuxième partie, 1843