Secourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Secourt
Église Saint-Mansuy.
Église Saint-Mansuy.
Blason de Secourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Metz
Canton Le Saulnois
Intercommunalité Communauté de communes du Sud messin
Maire
Mandat
Denis Veiss
2014-2020
Code postal 57420
Code commune 57643
Démographie
Gentilé Secourtois [1]
Population
municipale
203 hab. (2014)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 53″ nord, 6° 17′ 08″ est
Altitude Min. 227 m
Max. 281 m
Superficie 7,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Secourt

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Secourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Secourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Secourt

Secourt est une commune française située dans le département de la Moselle, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Solcors (1223) ; Secours (1331) ; Secoulx (XVe siècle) ; Secourt au Saulney (1410) ; Secout (1491) ; Secour (1681) ; Secours (XVIIIe siècle) ; Sécourt (1756) ; Secourt (1793). En lorrain : Seco.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Secourt Blason Partie en 1) mi-parti de gueules à deux saumons adossés d'argent, en 2) de gueules à trois tours d'argent maçonnées de sable mises en bande.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
...1661 ... Claude Bréville    
...   ...    
mars 1995 mars 2001 François Henrion    
mars 2001   Denis Veiss    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 203 habitants, en diminution de -0,49 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
243 268 303 356 337 343 321 323 310
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
304 275 254 257 244 232 271 274 227
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
211 196 236 203 189 170 163 168 165
1990 1999 2005 2010 2014 - - - -
160 185 194 209 203 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Chapelle du prieuré de Bérupt.
  • Église Saint-Mansuy 1733 : fonts baptismaux 1582.
  • Ancien prieuré à Bérupt : chapelle XIVe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.genealogie-metz-moselle.fr/verny/secourt.html
  2. Entrée « Route (La) » [php] dans Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l’ancien département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes ; rédigé en 1868 sous les auspices de la Société d’archéologie et d’histoire de la Moselle (monographie, répertoire géographique), Paris, Imprimerie nationale, , LV-316 p., in-4o [28 cm] (OCLC 433271911, notice BnF no FRBNF30149354, lire en ligne), p. 222 [fac-similé (page consultée le 11 mars 2016)].
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .