Rémering

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rémering
Rémering
Église Saint-Gengoulf.
Blason de Rémering
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Forbach-Boulay-Moselle
Intercommunalité Communauté de communes Houve-Pays Boulageois
Maire
Mandat
Adrien Edy Scherer
2020-2026
Code postal 57550
Code commune 57570
Démographie
Gentilé Rémeringeois
Population
municipale
423 hab. (2019 en diminution de 4,94 % par rapport à 2013)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 55″ nord, 6° 37′ 46″ est
Altitude Min. 217 m
Max. 377 m
Superficie 4,94 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Creutzwald
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Bouzonville
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Rémering
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Rémering
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rémering
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rémering

Rémering est une commune française située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-Est, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Communes proches[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Rémering
Villing
Tromborn Rémering Berviller-en-Moselle, Berus
(Drapeau de l'Allemagne Allemagne)
Dalem Merten

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Réseau hydrographique[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le bassin versant du Rhin au sein du bassin Rhin-Meuse. Elle est drainée par le ruisseau le Raubach[Carte 1].

Carte en couleur présentant le réseau hydrographique de la commune
Réseaux hydrographique et routier de Rémering.

Gestion et qualité des eaux[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est couvert par le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) « Bassin Houiller ». Ce document de planification, dont le territoire est approximativement délimité par un triangle formé par les villes de Creutzwald, Faulquemont et Forbach, d'une superficie de 576 km2, a été approuvé le . La structure porteuse de l'élaboration et de la mise en œuvre est la région Grand Est[1]. Il définit sur son territoire les objectifs généraux d’utilisation, de mise en valeur et de protection quantitative et qualitative des ressources en eau superficielle et souterraine, en respect des objectifs de qualité définis dans le SDAGE du Bassin Rhin-Meuse[2].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Rémering est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Creutzwald, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 8 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[6],[7].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (58,9 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (59,2 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (44,3 %), forêts (33,9 %), zones agricoles hétérogènes (14,6 %), zones urbanisées (7,2 %)[8].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[9].

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • D'un nom de personne germanique Rembarius suivi du suffixe -ing.
  • Rimeringa (1121), Remeringa (1179), Remniga/Remerenga/Rineringa (1544), Rymeringen (1534), Remeringen (1565), Reimering (1793), Reimring (1801), Rémering-lès-Hargarten (?), Rémering (1993)[10],[11].
  • En allemand[12] et/ou en francique lorrain : Reimeringen.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Dépendait de l'ancienne province de Lorraine.
  • Incorporé à la Prusse en 1815, revint à la France en 1827.
  • Rattaché à Merten en 1972 ; a repris son autonomie en 1981.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 ? Gilbert Hardt    
mai 2020 En cours Adrien Edy Scherer    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[14].

En 2019, la commune comptait 423 habitants[Note 3], en diminution de 4,94 % par rapport à 2013 (Moselle : −0,03 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871 1875
400395626508560531546539527
1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921 1926
508493486484459447458417423
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1982 1990 1999
423413394403470413447481481
2005 2006 2010 2015 2019 - - - -
432429458438423----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[15]. |recens-prem=2005 |nom.)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Trouvaille d'une hache de la civilisation danubienne.
  • Église Saint-Gengoulf : clocher XIXe siècle.
  • Croix 1736 au cimetière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Personnalités décorées de la Légion d'Honneur :

  • Nicolas Thiel est né le à Rémering et y est décédé le . Nicolas intègre à l'âge de 18 ans en le 4e bataillon de sapeurs (Artillerie à cheval) à Juliers près d'Aix-la-Chapelle. Il est fait prisonnier de guerre le , l'année où Napoléon est à Dresde à la tête de 600 000 hommes. Nicolas intègre en 1814 le 3e régiment du génie (3e RG) de Charleville-Mézières qui appartient la 1re brigade mécanisée (1re BM) de Châlons-sur Marne. Nicolas déserte le régiment le et à l'âge de 29ans, le il obtient un congé définitif de l'armée. En 1831 il est nommé au grade de sous-lieutenant et le 30 aout 1832, il est décoré de la Légion d'Honneur[16]. Il décède à Rémering en 1860 à l'âge de 78 ans.
  • Jacques Thiel né le à Rémering, s'est marié avec Catherine Schmitt née le à Rémering. Un de leurs fils, François Thiel, est né le à Aubervilliers et décédé le à Romainville. Durant la guerre 14-18, Francois a été blessé par éclat d'obus au pouce gauche la première fois à Tahure le . Après sa deuxième blessure par éclat d’obus à Maurepas le , il a été amputé du bras droit. François a été décoré de la Légion d’honneur le [17] et a également obtenu la médaille militaire ainsi que la croix de guerre (Nicolas Thiel décoré de la Légion d'Honneur en 1832 était son arrière-grand-oncle).
  • Jean Emile Thiel né le à Rémering, est décédé le pendant la guerre 14-18 à Tahure sous l'uniforme allemand qu'il a dû porter à la suite de l'annexion de la Moselle à l'Allemagne en 1871[18].Il n'a pas eu droit à l'appellation « mort pour la France » mais son nom a été inscrit sur le monument aux morts de Rémering[19],[20]. Nicolas Thiel, décoré de la Légion d'Honneur, était son grand père et François Thiel, également décoré de la Légion d'Honneur, était son cousin qui a été blessé au même endroit à Tahure neuf mois plus tard le sous l'uniforme français.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Rémering Blason
Tranché d'azur au lion couronné d'argent, et de gueules au gland d'argent. Une lance d'or brochant sur la partition.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.
  • Cartes
  1. « Réseau hydrographique de Rémering » sur Géoportail (consulté le 29 juillet 2022).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « SAGE Bassin Houiller », sur https://www.gesteau.fr/ (consulté le )
  2. « Les SDAGE des districts Rhin et Meuse (2022-2027) », sur www.eau-rhin-meuse.fr (consulté le )
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Creutzwald », sur insee.fr (consulté le ).
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  9. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  10. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=DD9DFEC5B1A81502FBAC04F51E6DABE4.tpdila13v_1?cidTexte=JORFTEXT000000360989&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000000006980
  12. Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle-rédigé en 1868.
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  16. http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=%27THIEL%27&NUMBER=3&GRP=0&REQ=%28%28%27THIEL%27%29%20%3aNOM%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=1&MAX3=100&DOM=All
  17. http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=THIEL&NUMBER=1&GRP=0&REQ=%28%28THIEL%29%20%3aNOM%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=1&MAX3=100&DOM=All
  18. http://www.archives57.com/index.php/component/fabrik/details/1/13811
  19. https://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120901997.html
  20. http://famillemaasboutet.free.fr/canton3.htm#remering

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :