Valmunster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Volmunster.
Valmunster
Église Saint-Jean-Baptiste.
Église Saint-Jean-Baptiste.
Blason de Valmunster
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Forbach-Boulay-Moselle
Canton Boulay-Moselle
Intercommunalité Communauté de communes Houve-Pays boulageois
Maire
Mandat
Denis Butterbach
2014-2020
Code postal 57220
Code commune 57691
Démographie
Gentilé Valmunstergeois
Valmunsterois
Population
municipale
91 hab. (2014)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 14′ 34″ nord, 6° 30′ 29″ est
Altitude Min. 209 m – Max. 320 m
Superficie 3,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Valmunster

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Valmunster

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Valmunster

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Valmunster

Valmunster est une commune française située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-Est, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Forêt communale[modifier | modifier le code]

D'une superficie de 30,73 ha elle est excentrée du village. Les essences sont les chênes à 49 %, le charme 38 %, le hêtre 10 %, l'érable champêtre 2 % et le frêne 1 %. À noter que les parcelle 17 et 18 sont des zones humides importantes à conserver pour le patrimoine naturel boisées en saules. En dehors de ces zones humides aucune richesse faunistique, floristique ou archéologique particulière n'a été repérée. Source ONF 2009.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Villa Walamonasterii (950), Walamunstre (1145), Walmuster (XVIe siècle), Walmuister/Wamuister/Waumunster/Walmunster (1544), Walmunster (1594), Velmester (1680), Valmunster (1681), Valminster (1756), Walmeister (carte Cassini), Volmunster (1779 et 1801[1]), Walmunster[2] (XIXe siècle), Walmünster (1871-1918).
  • En francique lorrain : Walminschter.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Dépendait de l'ancien duché de Lorraine, domaine et fief de l'abbaye de Mettlach, dont la mairie était à Holling.
  • Découverte de houille dans les collines de Valmunster en 1789.
  • Louis Bouvier-Dumolard (né le à Bouzonville et mort le à Paris) fit construire une usine chimique en 1822.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Valmunster Blason D'azur à l'écusson d'argent en abîme, sommé d'un lion issant du même, à la crosse d'or, posée en bande brochant sur le tout.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Avril 2014 en cours Denis Butterbach    
mars 1995 2014 Marie-Thérèse Pignon    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 91 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2009 (Moselle : 0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
365 379 382 317 472 490 153 145 148
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
151 150 142 129 120 117 112 122 110
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
103 110 104 98 95 88 81 64 82
1990 1999 2004 2009 2014 - - - -
96 94 74 91 91 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château XVIIIe siècle adjugée comme bien national en 1796 à Henri Gouvy, puis acquis en 1819 par le baron d'Empire Louis Bouvier-Dumolard. Resta dans sa famille jusqu'en 1889, puis au début du XXe siècle redevient maison de fermier.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Ouvrage de l’abbé Weyland. La Société d’histoire et d’archéologie des Pays de la Nied (SHAN) - Château St Sixte 57320-FREISTROFF a repris l’ouvrage de l’abbé Weyland en le complétant.

Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Bulletin des lois de la République Française
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .