Renault VH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Renault VH
Description de cette image, également commentée ci-après
Renault VH, au musée des chemins de fer de Mulhouse
Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation X 2001 à X 2336
Surnom Iroquois
Type autorail
Motorisation Diesel
Composition 1 élément
Concepteur Bureaux d'Etudes SNCF
Constructeur(s) Renault 1933-1934
Nombre 115
Mise en service 1933
Retrait 1969
Affectation Lignes secondaires
Caractéristiques techniques
Écartement standard
Carburant Gazole
Moteur thermique Renault V12
220 à 300 ch
Puissance 162 / 195 / 221 kW
à 1500 tr/min
Tare 27,4 t
Longueur HT 20,40 / 21,04 m
Bogies 2 dont 1 moteur
Capacité 66 p.
Places assises 56 pl.
Vitesse maximale 100 km/h

Le Renault VH est le premier autorail à voie normale produit par Renault à partir de 1933. Fabriqué dans les usines de l'Île Seguin près de Paris, il a circulé sur les lignes françaises de la SNCF jusqu'en 1969.

Surnommé « Iroquois » en raison d'une prise d'air abritant un radiateur proéminent en toiture, il possède un moteur Diesel de 27 litres de cylindrée qui développe 250 ch. À cause d'une partie mécanique dérivant des camions et manquant d'assistance, il était assez pénible à conduire aux deux extrémités.

L'autorail a été livré avant-guerre à tous les réseaux, la contraignante relation Paris-Lisieux-Trouville a été l'une de ses premières mises en service[1].

Son grand succès permit à Renault de mettre au point la série suivante, les ABJ, à partir de 1935.

Exemplaires conservés[modifier | modifier le code]

Modélisme[modifier | modifier le code]

Les autorails Renault VH ont été reproduits à l'échelle HO par :

  • La firme anglaise Keyser, sous forme de kit en métal blanc à monter,
  • l'artisan Loco Set Loisir (Artmétal-LSL), sous forme de kit en laiton à monter,
  • les Éditions Atlas (modèle statique en plastique), n°3 de la collection par VPC "Michelines et Autorails",
  • le fabricant belge Mistral avait annoncé ce modèle il y a plusieurs années et semble avoir activement relancé le projet en 2018,
  • REE Modèles prévoit de sortir ce modèle pour 2018 en de nombreuses versions.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Renault magazine du centenaire, octobre 1998

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Grand Atlas des trains et locomotives, Éditions Glénat, 2002. (ISBN 2-7234-4076-1)
  • J-H. Lavie, La généalogie des VH, Loco-Revue, juin 1992, 8 pages.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]