C 61000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
C 61000 (SNCF)
Description de cette image, également commentée ci-après
Le C 61003 avec un train du COPEF à Tolbiac en 1983.
Identification
Exploitant(s) SNCF, RATP
Désignation C 61001 à 61048
Type Locotracteur
Motorisation Diesel-électrique
Couplage UM possibles
Commande 1945
Construction 1950-1953
Constructeur(s) FAMH, CEM
Nombre 48 SNCF + 4
Mise en service 1950-1953
Effectif 0
Retrait 1985RATP
Affectation manœuvres
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux C
Écartement standard
Carburant gazole
Moteur thermique 1 moteur Sulzer
6 LDA 22,
6 cyl. en ligne
Puissance 375 kW
à 890 tr/min
Moteurs de traction 2 moteurs CEM GDTM 553
Transmission électrique
Puissance continue 285 kW
Capacité en carburant 2000 L
Masse en service 53 t
Longueur 9,500 m
Largeur 3,095 m
Hauteur 4,100 m
Empattement 4,600 m
Diamètre des roues Ø1400
Vitesse maximale 60 km/h

Les locomotives C 61000 de la SNCF, appelées à l'origine 030 DA, étaient des puissants locotracteurs de manœuvre ; ils étaient utilisables accouplés avec les trucks moteurs TC 61100.

Description[modifier | modifier le code]

Les C 61000 sont des engins Diesel-électriques à trois essieux moteurs avec bielle d'accouplement. Les deux moteurs électriques entraînent les essieux d'extrémité.

Les trucks moteurs TC 61100 sont construits avec un châssis et un train d'essieux semblables à ceux des C 61000 mais ils ne comportent que des moteurs de traction et un réservoir de carburant (capacité : 2000 L) ; l'énergie nécessaire à leur fonctionnement est délivrée par le groupe de la locomotive C 61000 à laquelle ils sont attelés.

Locomotives et truck moteurs portent une livrée vert celtique avec bandes de visibilité jaune.

Services effectués[modifier | modifier le code]

Ces engins ont surtout été utilisés à la manœuvre dans les gares et les triages soit avec Truck en bosse de débranchement, soit en UM sur plan automoteur. Le refoulement se faisant sans parcourir plus d'un mètre par le CRMV (conducteur de manœuvre). Leur remplacement par BB63000 ne permet pas cette souplesse.

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Locotracteur RATP T 132 en 2012.
Locomotive SNCF Diesel électrique Série 030 DA avec son truck.

Quatre locotracteurs supplémentaires (sans truck) ont été produits :

  • un pour la RATP, qui a acquis cet engin neuf de construction puis en a racheté plusieurs autres à leur radiation par la SNCF ;
  • deux pour EDF ;
  • un pour les Houillères du Bassin de la Loire (HBL), qui était utilisé à la cokerie de la Sillardière près de Saint-Étienne.

Dépôts titulaires[modifier | modifier le code]

  • Dunkerque
  • Fives (Lille)
  • La Plaine
  • La Rochelle
  • Le Havre
  • Noisy-le-Sec

C 61000 préservés[modifier | modifier le code]

Modélisme[modifier | modifier le code]

  • Les C 61000 ont été reproduites en HO par les marques Jep, Lima, HOrnby-acHO et Jouef (à partir de 1979 puis repris par Hornby-Jouef en 2008).
  • Aucune reproduction du truck moteur TC 61100 par une marque de grande diffusion n'est connue. Cependant, un kit en résine à mettre sur une base Jouef (non fournie) est proposé par l'artisan l'Obsidienne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Livre : Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, Éditions N.M. à Paris, paru en 1969 et réédition 1978.
  • Revue : Rail Passion, no Hors Série sur Les diesels de ligne, paru en novembre 2007.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]