BB 20011-20012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
BB 20011 et 20012 (SNCF)

Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation BB 20011 & 20012
Type locomotive électrique
Motorisation Électrique
Transformation 1985 & 1986
Modèle d’origine BB 22379 & BB 22380
Constructeur(s) Alsthom et MTE
Retrait mises au type BB 22379-80 TTU en 1992
Production totale 1 prototype
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux B'B'
Écartement standard
Alimentation bicourant
1,5 kV CC
25 kV 50 Hz
Schéma de traction un pont mixte, un hacheur et un onduleur à thyristors par bogie
Moteurs de traction 2 * STS-105-37-8
triphasé synchrone autopiloté
à ventilation forcée
Transmission anneau dansant
Puissance continue 6 400 kW
Effort au démarrage :
• Effort à 80 km/h :
320 kN
250 kN
Masse en service 90 t
Longueur 17,480 m
Empattement du bogie 2,800 m
Diamètre des roues Ø1250
Vitesse maximale 200 km/h

Les BB 20011 et 20012 sont deux locomotives électriques prototypes de la SNCF, conçues sur la base de deux BB 22200, et destinées à la mise au point de locomotives bicourant à moteurs synchrones, les « Sybic », la série des BB 26000. La BB 20012 est plus spécialement destinée à la mise au point du nouveau système de freinage pneumatique qui se conjugue au freinage électrique.

Description[modifier | modifier le code]

Elles proviennent de la transformation des BB 22379 et 22380 alors en construction, respectivement en 1985 et 1986[1]. Leur livrée spécifique est proche de celle de la BB 10004 mais se distingue par une face avant aux couleurs inversées (orange à bande bleue).

En 1992, elles sont versées aux Infra après mise au type BB 622379-80 TTU (pour Tunnel sous la manche, TVM 430 et Unités Multiples). Elles sont de plus équipées de câblots en face avant pour le contrôle de la TVM depuis des voitures d'essais. Ce sont des locomotives aptes à 200 km/h. De plus, ces prototypes étaient dotés d'une puissance exceptionnel de 6400 kW

Modélisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Jean Cuynet, La traction électrique en France 1900-2005, La Vie du Rail, Paris, 2005 (ISBN 2915034389)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]