Compagnie des chemins de fer secondaires du Nord-Est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Compagnie des chemins de fer secondaires du Nord-Est
Création 26 août 1922
Disparition 1960
Prédécesseur Compagnie du chemin de fer de Saint-Quentin à Guise ()
Compagnie des chemins de fer départementaux de l'Aisne ()
Compagnie des chemins de fer d'intérêt local du Nord de la France ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Successeur Compagnie des chemins de fer secondaires et transports automobiles (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Forme juridique société anonyme
Sigle CFS-NE
Siège social Saint-Quentin
Drapeau de France France

La Compagnie des chemins de fer secondaires du Nord-Est (CFS-NE) est le nom d'une société anonyme exploitant des chemins de fer secondaires dans le nord-est de la France entre 1922 et 1960.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siège de la CFS-NE à Saint-Quentin

L'entreprise est créée par le décret du [1] autorisant la fusion de deux anciennes compagnies concessionnaires de lignes d'intérêt local dans le département de l'Aisne : la compagnie du chemin de fer de Saint-Quentin à Guise et sa filiale la compagnie des chemins de fer départementaux de l'Aisne.

Elle absorbe en 1956 la compagnie des chemins de fer d'intérêt local du Nord de la France, qui exploitait entre autres la ligne de chemin de fer de Guise au Catelet.

Le , la CFS-NE fusionne avec la compagnie des chemins de fer secondaires pour former une compagnie qui prit le nom de Compagnie des chemins de fer secondaires et transports automobiles (CFSTA). Les deux compagnies avaient alors les mêmes administrateurs et le même siège social.

En 1951, le Conseil Général de l'Aisne décida le rachat de toutes les voies ferrées d'intérêt local du département dont celles appartenant à la Compagnie. Ainsi, la Compagnie des chemins de fer secondaires du Nord-Est n'exploitait plus que la ligne de Guise à Hirson. Cherchant des exploitations nouvelles, la Compagnie a fusionné avec la Compagnie des chemins de fer secondaires en 1960[2].

Exploitation[modifier | modifier le code]

Lors de la création de la compagnie en 1922, issue de la fusion de deux anciennes compagnies concessionnaires de lignes d'intérêt local dans le département de l'Aisne, celle-ci va exploiter les lignes[3] :

Outre les lignes exploitées car étant concédées aux différentes compagnies intégrées, la CFS-NE exploitera également :

Les trains exploités par la CFS-NE portaient l'inscription Nord-Est.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. École nationale des ponts et chaussées (France). Commission des Annales, Annales des ponts et chaussées: Partie administrative, Numéro 92, A. Dumas, 1922, page 518 extrait en ligne (consulté le 22 janvier 2011)
  2. http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/camt/fr/egf/donnees_efg/1996_027/1996_027_INV.pdf
  3. Les lignes de la Compagnie des chemins de fer secondaires du Nord-Est sous le nom de Compagnie des Chemins de fer du Nord-Est dans l'Aisne
  4. La ligne avait été affermée le par l'Est à la compagnie des chemins de fer secondaires, qui confiera en 1947 l'exploitation de la ligne à la CFS-NE.