Y 9100

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Y 9100 (SNCF)

Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation Y 9101 à 9150
Type locotracteur
Motorisation Diesel
Couplage non
Construction 50 locotracteurs
Constructeur(s) ANF/SNCF région Nord/SACM 1953-1956
Effectif 0
Service commercial SNCF
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux B'
Écartement standard
Carburant gazole
Moteur thermique 1 moteur diésel
Transmission hydromécanique
Puissance continue 400 cv / 294 kW
Masse en service 34 t
Longueur 9,360 m
Vitesse maximale 50 km/h

[1],

Les Y 9100 sont des locomoteurs, c’est-à-dire de gros locotracteurs de la SNCF.

L'objectif de la SNCF était d'introduire des engins de puissance intermédiaire entre les locomotives et les locotracteurs afin de remplacer les locomotives à vapeur 040 ou 130 pour la desserte d'embranchements particuliers. Leur puissance permettait d'assurer des manœuvres lourdes comme la mise en place de rames dans les grandes gares.

L'apparition des BB 66000 et leur généralisation entraîna la disparition progressive des locomoteurs, souffrant d'une vitesse insuffisante. L'apparition dans les années 1980 des Y 8000 permit de remettre les locomoteurs au goût du jour, même si la simplification du classement ne les fait pas considérer en tant que tels.

Modélisme[modifier | modifier le code]

Cette série a toutefois été l’aînée des Y 9200 mais surtout des Y 51100 qui ont été reproduits en modélisme par Jouef. Une reproduction de qualité existe également chez la firme Model-Loco (kit à monter principalement en métal blanc). Plus récemment, ils ont été reproduits par le fabricant allemand NPE/Makette.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M. La Vie du Rail, 1978

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Defrance, "Le matériel moteur de la SNCF", N.M. La Vie du Rail, 1969 et réédition 1978

Voir aussi[modifier | modifier le code]