Z 4700

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Z 4700 (PO / SNCF)

Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation Z 23071-72 puis
Z 4701-4702
Type Automotrice
Motorisation Électrique
Composition 2 caisses (M+R)
Couplage UM entre elles
Commande PO
Construction 1947-1948
Constructeur(s) Somua, Alsthom
Nombre 2 automotrices
Effectif 0
Retrait radiées en 1973
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'+Bo'+Bo'
Écartement standard mm
Alimentation continu 1,5 kV
Puissance continue 1143 kW
Effort de traction 8 t (au démarrage) kN
Masse en service 79 t
Longueur HT 41,630 m
Masse totale 75,5 t
Capacité 110 p.
Vitesse maximale 130 km/h

Les Z 4700 forment une petite série de deux automotrices électriques à deux caisses sur 3 bogies moteurs.

Commandées par le PO, elles n'ont été livrées à la SNCF qu'en 1947. Elles ont brièvement été immatriculées Z 23071 et 23072

Utilisation[modifier | modifier le code]

À l’origine, il était prévu de les utiliser sur les grandes lignes électrifiées en service de "ramassage" : il s'agit de trains à arrêts fréquents, très rapides, destinées à collecter les voyageurs des gares non desservies par les trains rapides ou express, afin de permettre la correspondance dans les grandes gares ; les Z 3800 de la ligne Paris - Le Mans ont été conçues pour un service analogue[1].

Elles ont servi autour de Toulouse, notamment sur des trains Cahors - Latour-de-Carol et ont été utilisées pour tester des pantographes et une voiture pendulaire jusqu'à 200 km/h[2].

Elles pouvaient aisément remorquer une ou deux voitures de voyageurs, sauf sur la difficile Ligne de Toulouse à Latour-de-Carol.

Modélisme[modifier | modifier le code]

Les Z 4700 ont été reproduites à l'échelle HO par l'artisan ApocopA sous forme de transkit (caisses en résine à monter sur des châssis de son choix).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ph. Dassargues, « Sous les caténaires de la S.N.C.F. (région sud-ouest) », Rail et Traction, no 33,‎ , p. 3-22 (lire en ligne)
  2. Trains d'Europe : Z 4700

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Defrance, "Le matériel moteur de la SNCF", N.M. La Vie du Rail, 1969 et réédition 1978

Voir aussi[modifier | modifier le code]