BB 20006

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
BB 20006

Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation BB 8051 puis BB 10001 puis BB 20006
Type locomotive électrique
Construction 1951
Constructeur(s) Alstom
Transformation ex BB 10001
Mise en service Fin 1964
Retrait Août 1971
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'Bo'
Écartement standard
Captage 2 pantographes
Tension ligne de contact continu 1,5
monophasé 25 kV 50 Hz V
 Redresseur Thyristors[1]
Moteurs de traction 4 moteurs TAO 631 A Alstom 675 V continu
Puissance continue (sous 1,5 kV) 500
(sous 25 kV) 1992 kW kW
Masse totale 80 t
Longueur totale 12,957 m
Vitesse maximale 100 km/h

La BB 20006 est un prototype de locomotive électrique alimentée en courant alternatif à « fréquence industrielle », c’est-à-dire la fréquence standard délivrée notamment par EDF. Il s'agit en fait de la BB 10001 transformée par ajout d'un équipement 1500 V continu.

Cette expérimentation a eu lieu sur l'« Étoile de Savoie », dont le premier tronçon était Aix-les-Bains - Annecy.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La BB 20006 est esthétiquement très proche des BB 8100 françaises et des BB 1100 néerlandaises, construites comme elle par Alsthom[2].

Service[modifier | modifier le code]

La locomotive est mise en service au dépôt de Chambéry le sous l'immatriculation BB 8051. Un mois plus tard, elle est renumérotée BB 10001. Elle devient BB 20006 en 1964 lorsqu'elle est transformée en machine bicourant[3].

Modélisme[modifier | modifier le code]

La BB 20006 a été reproduite en HO par l'artisan ApocopA sous forme de transkit (caisse en résine à monter sur un châssis de marque Roco).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue bimestrielle Voies Ferrées, BB 25100/25150 Des brumes du nord aux vallées savoyardes, numéro 72, juillet-août 1992 page 29
  2. Constant 2003, p. 60.
  3. Constant 2003, p. 63.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Constant, « BB 8051/10001/20006 : du 25 000 V à la machine bicourant », Le Train, no 36 « Les BB 8100 : de la ligne à la manœuvre - Les prototypes - L'export... »,‎ , p. 60-63 (ISSN 1267-5008).
  • Jean-Marc Dupuy, « Le choix de la ligne de Savoie », Le Train, no 41 « Les électrifications SNCF, Tome 1 : Le monophasé des origines à 1962 - Savoie - Nord-Est - Jura »,‎ , p. 23-24 (ISSN 1296-5537).
  • Olivier Constant, « La BB 20006 : petite bicourant », Le Train « Encyclopédie du matériel moteur SNCF, Tome 8 : Les locomotives bicourant, bifréquence et polytension (1re partie) »,‎ , p. 20-21 (ISSN 1296-5537).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]