BB 25100

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
BB 25100 (SNCF)

Identification
Exploitant(s) SNCF/Fret
Désignation BB 25101 à 25125
Surnom BB Jacquemin
Type locomotive électrique
Motorisation électrique
Couplage non
Construction 25 locomotives
Constructeur(s) MTE de 1964 à 1965
Effectif 0
Retrait 2007
Affectation Fret
sous séries
1
BB 25101 à 25125
caractéristiques techniques sous séries
sous séries BB 25101 à BB 25125
Persiennes latérales:
2*5 horizontales longues
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'Bo'
Écartement standard
Alimentation bicourant
1,5 kV CC
25 kV 50 Hz
Pantographes 2
Moteurs de traction 4 moteurs TO 136-8 1050 V ventilation forcée
Puissance continue 1,5 kV continu : 3 400 kW
25 kV 50 Hz : 4 130 kW
Masse en service 84 t
Longueur 16,2 m
Largeur 2,98 m
Hauteur 4,29 m
Empattement 9,2 m
Empattement du bogie 3,2 m
Diamètre des roues Ø1250
Vitesse maximale 130 km/h

[1],[2],[3],[4]

La BB 25100 est l'un des matériels moteurs de la SNCF. Elle fut imaginée et mise sur pied par le constructeur MTE entre 1964 et 1965.

Description[modifier | modifier le code]

Elle est de par sa disposition des essieux une B'oB'o, d'où son appellation de BB. Elle est à l'écartement standard français de 1 435 mm.

D'un point de vue technique, cette machine possède une alimentation bi-courant 1,5 kV continu et 25 kV alternatif, ce qui fait son utilité, notamment dans les parcours de montagne où le courant change fréquemment en fonction des différentes lignes. Sa puissance n'est cependant pas des plus perfectionnées (elles ne servent qu'au transport de courts convois de voyageurs), avec 3 400 kW sous 1,5 kV et 4 130 kW sous 25 kV, mais tout de même produite par 4 moteurs TO 136-8 1050 V à ventilation forcée.

Sa longueur totale est de 16,20 m et sa masse à vide de 84 tonnes. Les deux dernières BB 25100 (25109 et 25124) ont été radiées en 2007 au dépôt de Rennes, puis revendues en Roumanie.

Services effectués[modifier | modifier le code]

  • Epinal - Chalindrey - Dijon - Avignon
  • Metz - Toul - Dijon
  • Bellegarde - Annemasse - Évian

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Dépôts titulaires[modifier | modifier le code]

Modélisme[modifier | modifier le code]

  • Cette locomotive a été reproduite en HO par la firme Jouef (en 1973) sous le numéro 25110.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M. La Vie du Rail, 1978
  2. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, page 95, La Vie du Rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  3. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  4. Revue mensuelle Rail Passion, État trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Defrance, "Le matériel moteur de la SNCF", N.M. La Vie du Rail, 1969 et réédition 1978
  • Denis Redoutey, "Le matériel moteur de la SNCF", La Vie du Rail, (ISBN 978-2-915034-65-3)
  • Olivier Constant, « Encyclopédie du matériel moteur SNCF, Tome 8 : Les locomotives bicourant, bifréquence et polytension (1re partie) », Le train, Publitrains,‎ (ISSN 1296-5537)

Galerie Photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]