Y 2400

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Y 2400 (SNCF)
Description de cette image, également commentée ci-après
Y 2410 en monument à Mohon
Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation Y 2401 à 2519
Type locotracteur
Motorisation Diesel
Couplage non
Construction 119 locotracteurs
Constructeur(s) Decauville-Alstom
Mise en service 1962-1969
Effectif 0
Service commercial SNCF
Retrait 1980-1995
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux B'
Écartement standard
Carburant gazole
Moteur thermique 1 moteur Dieselair Agrom 6 r
Transmission mécanique
Puissance continue 45 kW
Masse en service 16,5 t
Largeur 2,8 m
Hauteur 3,235 m
Longueur totale 7,180 m
Empattement 3 m
Diamètre des roues Ø1050
Vitesse maximale 14,8 / 50 km/h

[1],

Les Y 2400 sont des locotracteurs légers de la SNCF.

Description[modifier | modifier le code]

Descendants des Y 2200 dont ils reprennent un certain nombre de paramètres, et cousins des Y 5100 dont ils reprennent la caisse et le châsis, les Y 2400 étaient destinés à assurer les mêmes services, c’est-à-dire des manœuvres légères dans les gares ou les dépôts.

Le moteur thermique, fournit par Alstom, est un diesel à six cylindres en ligne refroidi par air.

La transmission, identique à celle des Y 2200, est assurée par une boîte mécanique à quatre vitesses et deux régimes de marche, soit huit vitesses au total, l'entraînement des essieux se faisant par chaînes.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En 1995, la série est complètement radiée et a totalement disparue de l'effectif SNCF[2]. Certains exemplaires encore utilisés sur les réseaux internes d'ateliers, ne pouvant sortir sur les voies principales et sont classés comme gros outillage.

Ils ont toutefois été repris en grand nombre pour des embranchements céréaliers qui apprécient les nombreux marchepieds et la robustesse de ces engins. À l'occasion d'un reconditionnement, certains sont munis de système de radio-commande permettant à un seul agent d'assurer le chargement.

Cette série d'engins est la dernière famille "petite puissance" étant donné l'augmentation de la masse des trains dans les années qui suivirent et la diminution progressive du trafic de marchandises par wagon isolé. La fermeture des gares qui l'utilisait a également fait le bonheur des industriels qui les ont repris...

Engins préservés[modifier | modifier le code]

Modélisme[modifier | modifier le code]

Les Y 2400 ont été reproduits à l'échelle HO par les artisans Télétrain et Haxo Modèle, sous forme de kit à monter en laiton.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M. La Vie du Rail, 1978
  2. Trains du Sud-Ouest, Y 2400

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Defrance, "Le matériel moteur de la SNCF", N.M. La Vie du Rail, 1969 et réédition 1978
  • Loco Revue n°654, Loco Revue SARL,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :