Z 3600

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Z 3600 (État / SNCF)
Description de cette image, également commentée ci-après
Z 3600.
Identification
Exploitant(s) État puis SNCF
Désignation Z 23681-23698 Etat
puis Z 3601-3609 SNCF
Type Automotrice électrique
Motorisation Électrique
Composition 2 caisses (M+R)
Construction 9 automotrices
Constructeur(s) ANF-CEM 1912
1931 (démotorisation)
1937-1938 (transform. 1,5 kV)
Effectif 0 (01/01/2010)
Retrait radiées en 1974
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'Bo'
Écartement standard mm
Alimentation continu 750 V
par 3e rail
puis continu 1,5 kV par caténaire
Moteurs de traction 4 moteurs
Puissance continue 346 kW
puis 590 kW
Masse en service 59 puis 64 t
Longueur HT 23,000 m
Capacité motrice : 64 p.
remorque : 104 p.
Vitesse maximale 80 puis 100 km/h

Les Z 3600 sont d'anciennes automotrices electriques de l'État (ex Ouest) puis de la SNCF à courant continu 1500 V issues de la remotorisation en 1937 des automotrices troisième rail de première série (État 1001 à 1018).

Description[modifier | modifier le code]

Elles furent munies de marchepieds rabattables pour pouvoir circuler sur les portions de la ligne Paris - Le Mans dont les quais sont plus bas que ceux des lignes à 750 V.

Ces automotrices ont conservé l'attelage automatique type Boirault d'origine à chaque extrémité sans tampons de choc. Les ZRx 13601 à 13609, accouplées aux Z 3601 à 3609, proviennent, comme ces dernières, de la transformation, en 1937, d'engins de première série à 750 V. À l'origine, ces remorques 750 V provenaient d'automotrices dont l'appareillage électrique et les moteurs furent déposés [*], seule une cabine de conduite fut conservée pour la marche en réversibilité, un élément étant composé d'une automotrice et d'une remorque. De même que les Z 3600 auxquelles elles sont accouplées, les ZRx13600 ne sont munies que de l'attelage automatique Boirault qui assure, en même temps que la traction, la liaison pneumatique entre les véhicules d'un même élément et de divers éléments entre eux. Les ZRx 13600 sont aménagées en 1re et 2e classe et possèdent un compartiment à bagages côté cabine de conduite.

[*] Moteurs remontés en 1932 sur les locomoteurs de 1re série (futures BB 1800 SNCF).

Caractéristiques complémentaires :

  • disposition des essieux : BB
  • rayon minimum d'inscription en courbe : 110 m

Service[modifier | modifier le code]

Ces éléments remplacèrent les circulations vapeur et autorails VH en service omnibus sur la Grande Ceinture sud (Versailles-Chantiers - Juvisy). Elles circulèrent également sur la proche banlieue au départ de la gare de Paris-Montparnasse. En fin de carrière, les quelques survivantes de ces automotrices furent affectées aux navettes ouvrières et aux services de ceinture du Mans, avant d'être remplacées à cette tâche par des Z 3700.

Modélisme[modifier | modifier le code]

Les Z 3600 ont été reproduites à l'échelle HO par les Éditions Atlas (modèle statique en plastique), dans le cadre de la collection "Automotrices des réseaux français".

Références[modifier | modifier le code]

  • La Vie du Rail
  • Le matériel moteur de la SNCF, 1958,
  • Les trains de banlieue,
  • Des Omnibus aux TER

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Defrance, "Le matériel moteur de la SNCF", N.M. La Vie du Rail, 1969 et réédition 1978

Voir aussi[modifier | modifier le code]