Gare de Lisieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lisieux
Image illustrative de l'article Gare de Lisieux
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare (2005).
Localisation
Pays France
Commune Lisieux
Adresse place Pierre-Semard
14100 Lisieux
Coordonnées géographiques 49° 08′ 17″ Nord 0° 13′ 53″ Est / 49.13819, 0.231259
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
Intercités Normandie
TER Basse-Normandie
TER Haute-Normandie
Caractéristiques
Ligne(s) Mantes-la-Jolie à Cherbourg
Lisieux à Trouville - Deauville
La Trinité-de-Réville à Lisieux (HS)
Voies 7
Quais 4
Altitude 49 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : Basse-Normandie

(Voir situation sur carte : Basse-Normandie)
Lisieux

Géolocalisation sur la carte : Calvados

(Voir situation sur carte : Calvados)
Lisieux

La gare de Lisieux est une gare ferroviaire française de la ligne de Mantes-la-Jolie à Cherbourg, située sur le territoire de la commune de Lisieux, dans le département du Calvados en région Basse-Normandie.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains Intercités et TER Basse-Normandie.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 49 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Lisieux est située au point kilométrique (PK) 190,107 de la ligne de Mantes-la-Jolie à Cherbourg entre les gares ouvertes de Bernay et de Mézidon, s'intercalent les gares fermées de Courtonne-la-Meurdrac et de Saint-Mards-de-Fresne, en direction de Bernay, et de La Houblonnière et Mesnil-Mauger, en direction de Mézidon[1]. Elle est également l'origine, au PK 190,107, de la ligne de Lisieux à Trouville-Deauville, avant la gare du Grand-Jardin[2].

Elle était aussi l'aboutissement de la ligne de La Trinité-de-Réville à Lisieux (déclassée), après la gare de Glos.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet 1855, une ligne est ouverte entre Mantes-la-Jolie et Lisieux. Mais la gare de Lisieux n'est qu'un terminus provisoire car, dès le 25 décembre de cette même année, la ligne est prolongée jusqu'à Caen et, en 1858, jusqu'à Cherbourg. Cette même année, elle devient une gare de correspondance avec l'ouverture d'un embranchement vers Pont-l'Évêque, prolongé jusqu'au port d'Honfleur en 1862 et l'année suivante jusqu'aux deux stations balnéaires de Trouville-sur-Mer et Deauville sur la Côte Fleurie. Son rôle de nœud ferroviaire s’accroît en 1873 avec l'ouverture de la ligne vers Orbec, prolongée vers La Trinité-de-Réville en 1882.

Le 14 décembre 2008 a lieu la mise en œuvre du cadencement, les trains Intercités, en provenance ou à destination de Cherbourg sont sans arrêt entre les gares de Caen et Paris-Saint-Lazare. Un train par jour s'arrête à Lisieux.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[3] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. C'est une gare « Accès Plus : service d'accompagnement des personnes handicapées ».

Desserte[modifier | modifier le code]

Lisieux est desservie[3] par des trains Intercités qui effectuent des missions sur les relations de Paris-Saint-Lazare à Cherbourg ou Saint-Lô, via Caen et de Paris-Saint-Lazare à Trouville-Deauville

C'est également une gare régionale desservie[3] par des trains TER Basse-Normandie et TER Haute-Normandie, qui effectuent des missions vers ou depuis les gares de Saint-Lô, Cherbourg ou Trouville-Deauville ainsi qu'entre les gares de Caen et Rouen-Rive-Droite ou Évreux-Normandie.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés[3]. Une gare routière permet des correspondances avec les bus des lignes 1 et 2 du réseau Lexobus, et les cars interurbains du réseau Bus verts du Calvados, lignes : 50 Lisieux - Le Havre, 53 Lisieux - Vimoutiers et 56 Lisieux - Orbec.

Gare et cinéma[modifier | modifier le code]

La scène finale du film Un singe en hiver se déroule en gare[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, 2011, p. 138
  2. Reinhard Douté, 2011, p. 142
  3. a, b, c et d Site SNCF Ter Basse-Normandie, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Lisieux lire (consulté le 1er juillet 2011).
  4. « Lieux de tournage cinématographique : Un singe en hiver (1962) », sur l2tc.com (consulté le 2 décembre 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Cherbourg Caen Intercités Normandie Bernay Paris-Saint-Lazare
Saint-Lô
ou Caen
Caen Intercités Normandie Bernay Paris-Saint-Lazare
Trouville - Deauville Pont-l'Évêque Intercités Normandie Bernay Paris-Saint-Lazare
Saint-Lô
ou Cherbourg
ou Caen
Mézidon TER Basse-Normandie Terminus Terminus
Trouville - Deauville Le Grand-Jardin TER Basse-Normandie Terminus Terminus
Caen Mézidon TER Haute-Normandie /
Basse-Normandie
Bernay Évreux-Normandie
ou Rouen-Rive-Droite