Wilaya de Sétif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 11′ 00″ N 5° 24′ 00″ E / 36.18333333, 5.4

Wilaya de Sétif (19)
Paysages estival dans les montagnes de la wilaya.
Paysages estival dans les montagnes de la wilaya.
Localisation de la Wilaya de Sétif
Localisation de la Wilaya de Sétif
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Hauts Plateaux (Algérie)
Chef-lieu Sétif
Daïras 20
Communes 60
Président d'APW Fateh Kerouani[réf. nécessaire]
2012-2017
Wali Mohamed Bouderbali[1]
Code wilaya 19
Wilaya depuis 1962
Démographie
Population 1 489 979 hab. (2008[2])
Densité 229 hab./km2
Rang 2e
Géographie
Superficie 650 400 ha = 6 504 km2
Rang 25e
Liens
Site web http://www.wilayasetif.dz

La wilaya de Sétif (prononcé [se.tif ] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter), (en arabe : ولاية سطيف / en berbère : Sitifis / en tifinagh : Sétif in Tifinagh.svg ou ⵙⵉⵜⵉⴼⵉⵙ[3]), est une wilaya algérienne. Une petite partie du nord est située dans la région de la Petite Kabylie. La wilaya de Sétif compte 60 communes, s'étendant sur 6 500 km2, pour une population de 1 489 979 habitants en 2008[2] ce qui la classe au 2e rang après la wilaya d'Alger.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Sétif est située au nord-est de l'Algérie à 1 080 m d'altitude dans les hautes plaines. Le territoire de la wilaya est recouvert de forêts de sapins. Elle est traversée par l'Atlas tellien, le point culminant de la wilaya étant le mont Babor à 2 004 m d'altitude.

Le climat est continental avec des étés chauds et secs et des hivers rudes. Le mois le plus pluvieux est avril et le plus sec est juillet.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'abord rattachée au département du nom de Constantine (93) créé en 1848, dont elle est une sous-préfecture, Sétif devient, en 1956 le chef-lieu de l'un des 12 nouveaux départements français d'Algérie.

Organisation de la wilaya[modifier | modifier le code]

Walis[modifier | modifier le code]

Walis dans cette wilaya.
Directeur Début Fin
1er Hachemi Djiar 4 avril 1984[4] 13 mai 1984[5]
2e Khélifa Bendjedid 13 mai 1984 20 septembre 1987[6]
3e Mustapha Hidouci 20 septembre 1987 29 juillet 1990[7]
4e Ahmed Horri 29 juillet 1990[8] 21 août 1991[9]
5e 21 août 1991 15 avril 1994[10]
6e 15 avril 1994 22 août 1999[11]
7e Abdelouahab Nouri 22 août 1999[12] 17 août 2004[13]
8e Abdelkader Ouali 17 août 2004 7 mai 2008[14]
9e Noureddine Bedoui 7 mai 2008[14] 30 septembre 2010[15]
10e Abdelkader Zoukh 30 septembre 2010[16] 24 octobre 2013[17]
11e Mohamed Bouderbali 24 octobre 2013 2015 (en cours)

Ressources hydriques[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Cette wilaya recèle des centaines de sources d'eau naturelle.

Oueds[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Cette wilaya abrite des dizaines d'oueds.

Barrages[modifier | modifier le code]

Cette wilaya comprend les barrages suivants:

  • Barrage à Mahouane[18].
  • Barrage de Draâ Diss[19].

Ces barrages font partie des 65 barrages opérationnels en Algérie[20] alors que 30 autres sont en cours de réalisation en 2015[21].

Santé[modifier | modifier le code]

Le secteur de la santé dans cette wilaya est administré par une Direction de la Santé et de la Population (DSP) faisant partie des 48 DSPs Wilayales en Algérie.

Cette DSP prend en charge les hôpitaux et autres structures sanitaires, ainsi que le personnel de la santé, dans les deux secteurs public et privé.

Les structures hospitalières dans cette wilaya font partie des hôpitaux en Algérie qui sont rattachés au Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière en Algérie[22].

Cette DSP gère les établissements hospitaliers suivants:

  • Centre hospitalo-universitaire Saadna Abdenour de Sétif.
  • Hôpital d'El Eulma.
  • Hôpital de Bougaa.
  • Hôpital de Aïn El Kebira.
  • Hôpital de Aïn Oulmène.
  • Hôpital de Béni Ourtilène.
  • Hôpital de Aïn Abassa.
  • Hôpital de Ras El Ma.

Directeurs de la santé[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?
Au-dessus de Sétif chef-lieu de la wilaya.
Directeurs de la santé et de la population dans cette wilaya.
Directeur Début Fin
1er
2e
3e Ghaoual Guessab[23] 16 avril 2014
4e Abdelkader Beghdous[23] 16 avril 2014
5e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le président Bouteflika procède à un mouvement dans le corps des walis », sur le site d'Algérie Presse Service,‎ (consulté le 25 octobre 2013).
  2. a et b « Population résidente des ménages ordinaires et collectifs selon la wilaya de résidence et le sexe et le taux d’accroissement annuel moyen (1998-2008) ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  3. http://www.lexilogos.com/clavier/tamazight.htm
  4. http://www.joradp.dz/JO8499/1984/017/FP398.pdf
  5. http://www.joradp.dz/JO8499/1984/025/FP641.pdf
  6. http://www.joradp.dz/JO8499/1987/040/FP994.pdf
  7. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1016.pdf
  8. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1018.pdf
  9. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1991/F1991041.pdf
  10. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1994/F1994023.pdf
  11. http://www.vitaminedz.com/articlesfiche/1230/1230848.pdf
  12. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1999/F1999058.pdf
  13. http://www.joradp.dz/JO2000/2004/065/FP24.pdf
  14. a et b http://www.joradp.dz/JO2000/2008/027/FP13.pdf
  15. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2011/F2011002.pdf
  16. http://www.joradp.dz/JO2000/2011/002/FP17.pdf
  17. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2014/F2014008.pdf
  18. http://www.eldjazaircom.dz/index.php?id_rubrique=213&id_article=3877
  19. http://www.aps.dz/regions/8331-jijel-le-syst%C3%A8me-de-transfert-hydraulique-vers-le-barrage-de-dra%C3%A2-eddis-s%C3%A9tif-achev%C3%A9-%C3%A0-90
  20. http://www.aps.dz/economie/16069-le-taux-de-remplissage-des-barrages-d%C3%A9passe-les-72-minist%C3%A8re
  21. http://www.liberte-algerie.com/actualite/plus-de-5-milliards-de-m3-deau-des-barrages-deverses-en-mer-219053
  22. http://www.sante.dz
  23. a et b http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2014/F2014028.pdf

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La bibliographie partielle ci-dessous permet d'élargir et d'approfondir les connaissances sur le contenu de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :