Canton du Léman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Canton du Léman

17981803

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la République helvétique en 1798 ; le canton du Léman est en jaune, sur la gauche de la carte.
Informations générales
Statut Canton de la République helvétique
Chef-lieu Lausanne
Histoire et événements
24 janvier 1798 Révolution vaudoise, indépendance de Berne
12 avril 1798 Proclamation de la République helvétique
19 février 1803 Dissolution de la République helvétique et du canton

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le canton du Léman est un ancien canton suisse qui exista entre 1798 et 1803. Précédant le canton de Vaud, il faisait partie des unités administratives introduites par la République helvétique.

Territoire[modifier | modifier le code]

Le canton du Léman recouvrait le territoire de l'actuel canton de Vaud, à l'exception des anciens districts d'Avenches et de Payerne, qui furent, jusqu'au 16 octobre 1802, rattachés au canton de Fribourg[1].

Comme les cantons d'Argovie (Argovie bernoise) et d'Oberland (Oberland bernois), le canton du Léman résultait de la volonté de démantèlement du canton de Berne en lui enlevant ses pays sujets et une partie de son territoire[2].

Son territoire réunissait les anciens « pays sujets » bernois suivants :

Son territoire comprenait aussi deux des quatre « bailliages communs » de Berne et Fribourg[5], savoir :

Plaque commémorative[modifier | modifier le code]

Dans la Cathédrale de Lausanne se trouve une plaque commémorative à la proclamation du canton Léman:

LE
30 MARS 1798
dans cette cathédrale
L'ASSEMBLÉE REPRÉSENTATIVE PROVISOIRE
du
PAYS DE VAUD
ayant assuré l'indépendance et les droits du
Peuple Vaudois
a déposé les pouvoirs
qu'elle tenait des villes et communes
LE
CORPS ÉLECTORAL
a proclamé
les premiers magistrats constitutionnels
du
CANTON LÉMAN
et ses premiers représentants dans les conseils
et le tribunal
de la
RÉPUBLIQUE HELVÉTIQUE UNE ET INDIVISIBLE.

                 xxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxx

. ----

Décret du Grand Conseil
du 13 mai 1897.

Lausanne Cathedral 1798 Pays de Vaud.jpg

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Une loi du 17 juin 1798 divisa le canton du Léman en dix-sept districts, savoir[6],[7] :

  1. District de Nyon : Nyon (chef-lieu), Eysins, Signy & Avenex, Coppet, Commugny, Founex, Myes, Chavannes-des-bois, Crassier, Borrex, Arnex, Crans, Grens, Trelex, Saint-Cergue, Arzier & le Muids, Bassins, Begnin, Genollier, Givrins, Coinssins, Duillier, Prangins, Benex, Promenthoux, Vich, Clarens, Gland, Gingins, Chesserex, la Rippe, Chavannes-de-Bogis, Bogis & Bossey, Levaud.
  2. District d'Aubonne : Aubonne (chef-lieu), Bougy, Allamand, Saint-Georges, Yens, Saubraz, Saint-Livre, Etoy, Pizy, Féchy, Lavigny, Monterod, Gimel, Essertines, Bierre, Berole, Buchillon, Bussy, Chardonnay, Saint-Oyens.
  3. District de Rolle : Rolle (chef-lieu), Perroy, Mont, Tartegnin, Bursins, Gilly, Vincy, Vinzel, Luins, Bursinel, Dully, Burtigny, Longirod et Marchessy.
  4. District de Morges : Morges (chef-lieu), Tolochenaz, Lully, Saint-Prez, Lussy, Villars-sous-Yens, Mollens, Apples, Reveroles, Clarmont, Denens, Vufflens-le-Châtel, Chigny, Echichens, Monnaz, Vaux, Saint-Saphorin, Colombier, Vullierens, Gland, Launay, Bremblens, Romanel, Aclens, Echandens, Danges, Préveranges, Ballens, Froideville, Saint-Sulpice, Ecublens, Chavannes, Crissier, Bussigny et Villars-Sainte-Croix.
  5. District de Lausanne: Lausanne (chef-lieu), Pully, Belmont, Épalinges, Prilly, Renens, Jouxtens, Mezery, le Mont, Romanel, Ouchi.
  6. District de Lavaux : Cully (chef-lieu), Lutry, Paudex, Monts de Villette, Forel, Chenaux, Curson, Aran, Grandvaux, Villette, Épesses, Riex, Puidoux, Cremieres, Publoz, Chexbres, Rivaz et Saint-Saphorin.
  7. District de Vevey : Vevey (chef-lieu), Saint-Légier, La Chiessaz, Blonay, Chatelard « et tous les hameaux qui en dépendent », Montreux « et les hameaux », les Planches, Clarens, Vernex, Vaytaux, Corzier, Corseaux et Chardonne.
  8. District d'Aigle : Aigle (chef-lieu), Villeneuve, Noville, Rénaz, Roche, Chessel, Versvey, Leisins, Yvorne, Corbieres, Ollon « et tous les lieux qui en dépendent », Ormont-Dessous, Ormont-Dessus, Gryon, Bex, Lavey et Morcles.
  9. District du Pays-d'Enhaut Romand : Château-d'Œx (chef-lieu), « et tous les hameaux », L'Etivaz, Rougemont et Rossigniere.
  10. District d'Oron : Oron (chef-lieu), Chezalles, Bussigny, Chatillens, Essertes, Tavernes, Thiolleyres, Vuibroye, Palézieux, Ecoteaux, Maracon, la Rogione, Servion, Ferlens, Peney, Ropraz, Vuillens, Corcelles, Carouge, Mezieres, Montpreveyres, les Culayes.
  11. District de Moudon : Moudon (chef-lieu), Cerniaz, Demorel, Villars-Bramard, Seigneux, Granges, Lucens, Sottens, Boulens, Chapelles, Denezy, Prévonloup, Dompierre, Cremier, Forel, Oulens, Sarzens, Chezales, Lovatens, Courtilles, Hermenches, l'Abbaye de Rossanges, Syens, Bussy, Chavannes, Brenles, Treytorens, Combremont-le-Petit, Champtauraz, Combremont-le-Grand, Rossans, Sedailles, Villarzel, Henniez, Marnand, Villars-le-Comte, Neyruz, Thierrens, Villars-Mendraz, Martheranges, Saint-Cierges, Peyre, Possens, Montaubion, Chardonney, Vuicherens.
  12. District d'Yverdon : Yverdon (chef-lieu), Cheseaux, Villars Epeney, Pomy, Cuarny, Cronex, Donneloye, Mezery, Molondens, Chavannes-le-Chêne & Paquier, Rovray, Arrissoules, Prahins, Chanéaz, Correvon, Ogens, Bercher, Bioley, Gossens, Oppens, Orsens, Pailly, Essertines, la Robelaz, Ursins, Valeyres-sous-Ursins, Gressy, Belmont, Ependes, Essers-Pittet, Suchy, Treycovagnes, Sussevaz, Mathoud, Champvent, Sermiez (Sermuz près d'Yverdon?), Yvonand, Chamblon, Villars, Essert, Montagny, Demoret.
  13. District de Grandson : Grandson (chef-lieu), Provence, Mutruz, Concise, Corcelles, Onnens, Bonvillars, Champagne, Saint-Maurice, Fontanezier, Romairon, Fiez, Fontaines, Villars-Burquin, Vaugondry, Grandevens, Mauborget, Giez, Valeyres, Novales, Sainte-Croix, Bullet, La Motthe, Baumes, Vuitebœuf et Peney.
  14. District d'Orbe : Orbe (chef-lieu), Romainmotier, Vauillon, Premier, Jurien, Bretonniere, Croix, Agiez, Arnex, Bofflens, Envy, Vallorbes, Valeyres-sous-Rances, Sergey, l'Abergement, Lignerolles, Ballaigues, les Clées, Montcherand, Rances, Chavornay, Corcelles, Bavois, Coudrax.
  15. district de la Vallée du Lac-de-Joux : Le Lieu (chef-lieu), L'Abbaye & Le Chenit, « avec tous les hameaux qui en dépendent ».
  16. District de Cossonay : Cossonay (chef-lieu), Grancy, Saint-Denys, Senarclens, La Chaux & Hin, Lussery, Villars-Lussery, Chavannes, l'Isle, Villars-Bozon, la Coudre, Penthaz, Penthalaz, Dizy, Chevilly, Cuarnens, Moiry, Mont-la-Ville, Eclépens, la Sarra, Ferrières, Pompaples, Orny, Montricher, Mauraz, Lapraz, Daillens, Bournens, Sullens, Vufflens-la-Ville, Mex, Cottens, Severy, Pampigny, Gollion.
  17. District d'Échallens : Echallens (chef-lieu), Polier-le-grand, Eclagens, Oulens, Bottens, Saint-Barthelemy, Bretigny, Assens, Villars-le-Terroir, Penthereaz, Polier-Pittet, Etagnieres, Bioley-Orjulaz, Goumoens-la-Ville, Goumoens-le-Jux, Malapaluz, Morrens, Bretigny, Chesaux, Cugy, Froideville, Villars-Tiercelin, Dommartin, Naz, Fey, Rueyres, Sugnens, Vuarens, Boussens, Bettens.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adrien Bastian, La chambre administrative du canton du Léman. : Une école de gouvernement 1798-1803, vol. 149, Lausanne, Bibliothèque historique vaudoise, coll. « Bibliothèque historique vaudoise », , 652 p. (ISBN 978-2-88454-149-7).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Etienne Hofmann, « Léman (canton) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. Anne-Marie Dubler, « Oberland » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. Jean-Jacques Bouquet, « Aigle (gouvernement, district) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  4. Anne-Marie Dubler, « Saanen (bailliage) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  5. André Holenstein, « Bailliages communs » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  6. Recueil de loix, arrêtés, proclamations, traités, notes ministérielles, et pièces diverses, qui ont paru dès l'origine de la Révolution Helvétique, jusqu'à la fin de l'année 1798: le tout pour servir à l'histoire de la Révolution, et extrait du Bulletin officiel. : Loi Ordonnant la division en dix-sept Districts du Canton du Léman, vol. Tome premier, Lausanne, François Lacombe & Compagnie, , 348 p. (lire en ligne), p. 205
  7. Orthographiés selon le texte de loi

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]