Sugnens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sugnens
Sugnens
Vue de Sugnens depuis Plan Bois, près de Fey
Blason de Sugnens
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Gros-de-Vaud
Commune Montilliez
NPA 1043
N° OFS 5536
Démographie
Gentilé Sugnanais
Population
permanente
309 hab. (avant la fusion)
Densité 115 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 39′ 19″ nord, 6° 40′ 18″ est
Altitude 674 m
Superficie 2,69 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Sugnens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Sugnens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Sugnens
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Sugnens est une localité et une ancienne commune suisse du canton de Vaud, située dans la commune de Montilliez et le district du Gros-de-Vaud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sugnens fut cité dès 1177 sous son nom actuel. Un cimetière du haut Moyen Âge fut découvert en 1790 à Monteilly. Mentionné pour la première fois dans une bulle du pape Alexandre III, Sugnens fut jusqu'en 1536 une propriété du chapitre cathédral de Lausanne (châtellenie de Dommartin). Sous le régime bernois (1536-1798), le village faisait partie du bailliage de Lausanne (mandement de Dommartin). Il fut ensuite rattaché au district d'Échallens (1798-2006)[3].

Paroissiale en 1228, l'église (transformée en 1686, 1791 et 1816, restaurée en 1941) devint une filiale de Dommartin à la Réforme. La Société coopérative agricole fut fondée en 1891 (céréaliculture, élevage). Le village est desservi par le chemin de fer Lausanne-Échallens-Bercher dès 1889. Des travaux de drainage furent effectués en 1912 et en 1915 et le remaniement parcellaire de 1917 à 1920. Sugnens connaît, depuis les années 1980, un développement résidentiel ; le secteur primaire offrait encore 50 % des emplois en 2005[3].

Lors d'un référendum organisé le , la commune approuve sa fusion avec celles de Dommartin, Naz et Poliez-le-Grand au sein de la nouvelle commune de Montilliez qui a vu le jour le [4].

Géographie[modifier | modifier le code]

En plus du village de Sugnens, la commune comprenait les hameaux de Monteilly et de Pré Morex[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Sugnens compte 18 feux en 1416 puis 97 habitants en 1764, 117 en 1803, 201 en 1850, 199 en 1900, 206 en 1950, 155 en 1980 et 233 en 2000[3].

Transports publics[modifier | modifier le code]

La commune de Sugnens est desservie par la ligne de train régionale du chemin de fer Lausanne-Échallens-Bercher qui s'arrête à la gare de Sugnens se trouvant presque à l'extérieur, au sud-ouest du village.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. a b c et d Nicole Meystre-Schaeren, « Sugnens » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  4. http://www.24heures.ch/vaud-regions/actu/communes-canton-seul-dimanche-2010-03-07

Sur les autres projets Wikimedia :