Trélex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trélex
Blason de Trélex
Héraldique
la salle polyvalente
la salle polyvalente
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Nyon
Communes limitrophes Givrins, Duillier, Nyon, Grens, Gingins, Saint-Cergue
Syndic Yves Ravenel
NPA 1270
N° OFS 5730
Démographie
Gentilé Trélésiens
Population 1 446 hab. (31 décembre 2016)
Densité 250 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 24′ 54″ nord, 6° 12′ 17″ est
Altitude 505 m
Superficie 578 ha = 5,78 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Trélex

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Trélex

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Trélex
Liens
Site web www.trelex.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Trélex est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Nyon. Elle fait partie de quelques associations intercommunalles telles que l'AISGE, qui s'occupe de l'éducation primaire et secondaire entre les différentes communes de la région.

Le village se situe à quelques kilomètres du site du Paléo festival de Nyon.

Transports[modifier | modifier le code]

Trélex se situe à 5 minutes de la sortie Nyon de l'autoroute A1. Le village est également desservi par le chemin de fer Nyon-Saint-Cergue-Morez qui relie Nyon à La Cure.

Résidents célèbres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente au 31 décembre 2016 », sur Statistiques Vaud (consulté le 5 septembre 2017)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Vincent Maendly, « Gaël Monfils est venu sonner chez moi! », sur 24heures.ch,

Sur les autres projets Wikimedia :