Montcherand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Montcherand
Blason de Montcherand
Héraldique
Image illustrative de l'article Montcherand
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Jura-Nord vaudois
Communes limitrophes Valeyres-sous-Rances, Orbe, Agiez, Les Clées, Sergey
Syndic Bertrand Gaillard
NPA 1354
N° OFS 5756
Démographie
Population 471 hab. (31 décembre 2016)
Densité 154 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 43′ 57″ nord, 6° 30′ 38″ est
Altitude 560 m
Superficie 306 ha = 3,06 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Montcherand

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Montcherand

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Montcherand
Liens
Site web www.montcherand.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Montcherand est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district du Jura-Nord vaudois.

Monuments[modifier | modifier le code]

Située sur le parcours des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, l'ancienne église Saint-Étienne de Montcherand appartenait au Xe siècle à un prieuré dépendant de Payerne et faisait donc partie des sites clunisiens[3]. Elle est devenue temple protestant à la Réforme et est inscrite comme bien culturel suisse d'importance nationale[4].

La commune compte également sur son territoire une maison de maître, dite « château ». Déjà attestée par un plan cadastral vers 1680, elle est reconstruite vers 1790 avec adjonction éventuelle de deux tourelles par Pierre-Abraham Guignard, ébéniste réputé, actif surtout dans les régions d'Yverdon et de Neuchâtel[5]. Aménagements néogothiques vers 1922[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente au 31 décembre 2016 », sur Statistiques Vaud (consulté le 5 septembre 2017)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. sites Clunisiens
  4. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud.
  5. Gilles Prodhom, « Le salon de la maison du Pommier 7 à Neuchâtel : une œuvre totale de l'ébéniste vaudois Pierre-Abraham Guignard », Monuments vaudois, vol. 3,‎ , p. 70-79 (ISSN 1664-3011).
  6. Guide artistique de la Suisse, vol. 4a, Société d'histoire de l'art en Suisse, (ISBN 978-3-906131-98-6), p. 336.

Sur les autres projets Wikimedia :