Lac de Joux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac de Joux
Image illustrative de l’article Lac de Joux
Image illustrative de l’article Lac de Joux
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
Géographie
Coordonnées 46° 38′ 22″ N, 6° 17′ 09″ E
Montagne JuraVoir et modifier les données sur Wikidata
Superficie 8,77 km2
Altitude 1 004 m
Profondeur
 · Maximale
21 m
32 m
Volume 145 millions de m3
Hydrographie
Bassin versant 211 km2
Alimentation Orbe, la Lionne
Émissaire(s) Orbe par le lac Brenet
Durée de rétention 10 mois
Divers
Peuplement piscicole Perche, vengeron, écrevisse
Avec repeuplement: truite lacustre, corégone, brochet
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Lac de Joux
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Lac de Joux

Le lac de Joux est le plus grand plan d’eau du massif jurassien[1]. Le lac remplit le fond de la vallée de Joux, dans le canton de Vaud, en Suisse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac de Joux est situé à 1 004 mètres d'altitude. Sa surface est de 9,5 kilomètres carrés et sa profondeur maximale est de 32 mètres.

Il est alimenté principalement par l'Orbe, qui arrive au sud-ouest depuis la France et par la Lionne qui traverse le village de L'Abbaye. Une partie de ses eaux s'écoule dans le lac Brenet, son petit voisin, mais la plus grande partie s'écoule de manière souterraine pour arriver à Vallorbe. L'eau passe à travers les sols calcaires du lac et ressort plus précisément aux grottes de Vallorbe.

Le lac gèle fréquemment pendant l'hiver et dans le passé la glace était exportée en plaine et à l'étranger pour les besoins des hôpitaux, brasseries et restaurants.

Une sculpture monumentale appelée Pégase d'André Lasserre se trouve sur la rive proche du Pont.

Compagnie de navigation sur le lac de Joux[modifier | modifier le code]

L’Abeille est le premier bateau connu du lac de Joux, avec quelques courses dès 1887, puis et apparu le Caprice en 1889 qui a navigué jusqu'en 1911. De 1912 à 1916, le Matin a pris la relève pour une courte période, ainsi que le Mea Vallis de 1959 à 1963. Le Caprice II est entré en service le . Tout en bois, long de 14 mètres et d'une capacité de 40 places, il se déplace avec un moteur Diesel à six cylindres de 100 CV. Il a été construit dans un chantier naval du Tessin en 1949 et a été racheté à un privé qui naviguait dans la région de Schaffhouse[2]. Le Caprice II navigue tous les jours en juillet et août, et en juin et septembre le week-end uniquement, au départ du village Le Pont pour un tour du lac via le Rocheray[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Vue du Lac de Joux et Lac Brenet (Jura vaudois, Suisse) depuis la Dent de Vaulion à 1 482,6 mètres d'altitude, sur la gauche le massif du Mont-Blanc.
Lac de Joux gelé, au centre la Dent de Vaulion, panorama 360°, Vaud, Suisse ().

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vallée de Joux (Suisse), « Lac de Joux - Vallée de Joux (Suisse) », sur Vallée de Joux Tourisme (consulté le )
  2. La vedette du lac de Joux, La Gruyère, 20 août 2013
  3. Bateau Caprice II, myvalleedejoux.ch

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]