Château-d'Œx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château-d'Œx
Château-d'Œx
Vue sur le village de Château-d’Œx.
Blason de Château-d'Œx
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Riviera-Pays-d'Enhaut
Localité(s) Château-d'Œx, La Lécherette, L'Étivaz, Les Moulins, Les Granges, Gérignoz
Communes limitrophes Grandvillard (FR), Gsteig bei Gstaad (BE), Haut-Intyamon (FR), Ormont-Dessous, Ormont-Dessus, Rossinière, Rougemont, Saanen (BE), Val-de-Charmey (FR), Villeneuve
Syndic
Mandat
Eric Grandjean (PLR)
2021-2026
NPA 1660
No OFS 5841
Démographie
Gentilé Damounais
Population
permanente
3 487 hab. (31 décembre 2020)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 28′ 25″ nord, 7° 07′ 49″ est
Altitude 970 m
Superficie 113,71 km2
Divers
Nom officiel Château-d'Œx
Langue Français
Localisation
Localisation de Château-d'Œx
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du canton de Vaud
City locator 14.svg
Château-d'Œx
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Château-d'Œx
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Château-d'Œx
Liens
Site web www.chateau-doex.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Château-d'Œx[3],[n. 1] (prononcé traditionnellement [ ʃɑtodɛ][4], mais aujourd’hui fréquemment [ ʃatode]) est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de la Riviera-Pays-d'Enhaut.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans la partie vaudoise de la vallée de la Sarine comprise entre le Saanenland dans le canton de Berne (en français : Gessenay) en amont et l'Intyamon dans le canton de Fribourg en aval, à 1 000 m d’altitude environ. Château-d’Œx est la plus grande commune du canton de Vaud, avec une superficie de 11 374 ha[5] dont 2 % de surfaces d'habitat et d'infrastructure, 44,6 % de surfaces agricoles, 35,9 % de surfaces boisées et 16,6 % de surfaces improductives[6].

L'altitude minimale du territoire communal est de 870 m au niveau de la Sarine, l'altitude moyenne de 1 489 m et le point culminant est situé à 2 548 mètres d'altitude au sommet du Tarent sur la crête Pic Chaussy - Cape au Moine.

La commune comprend plusieurs villages et hameaux. Outre Château-d’Œx, le chef-lieu, les plus importants sont Les Moulins et Les Granges, au fond de la vallée, ainsi que L’Étivaz et La Lécherette, sur la route du col des Mosses.

La commune est située au cœur du parc naturel régional Gruyère Pays-d'Enhaut, dont elle abrite le siège.

Château-d'Œx.jpg
Photo aérienne (1964).

Climat[modifier | modifier le code]

En 2012, la température la plus basse mesurée a été de −18,5 °C, la plus élevée de +31,1 °C, et la plus forte rafale a dépassé les 70 km/h (2004)[7].

Relevé météorologique de Château-d’Œx (1029 m)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −6,3 −5,3 −2,7 0,6 4,7 7,9 9,9 9,4 7 3,2 −1,8 −5,3 1,8
Température moyenne (°C) −2,7 −1,4 1,5 5,1 9,5 12,8 15 14,4 11,6 7,2 1,7 −2 6,1
Température maximale moyenne (°C) 2,1 3,8 6,9 10,8 15,5 18,7 21,5 20,7 18 13,4 6,8 2,6 13,7
Précipitations (mm) 101 100 101 102 113 147 128 142 99 101 115 116 1 366
dont neige (cm) 68 59,5 52,7 29,4 1,8 0,1 0 0 0 6,9 35,7 60 314,1
Record de pluie en 24 h (mm)
date du record
76,9
1973/23
83,2
1978/07
90
1968/21
74,3
1991/21
Nombre de jours avec précipitations 11,6 10,7 12,3 12,1 14,4 13,8 11,8 12,6 9,1 8,5 10,6 11,6 139,1
Humidité relative (%) 82 80 78 76 75 74 72 75 79 81 83 83 78
Nombre de jours avec neige 9,1 7,6 7 4,3 0,4 0 0 0 0 1 4,4 7,3 41,1
Source : www.meteosuisse.ch (1961-1990)


Population[modifier | modifier le code]

Gentilé et surnoms[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune se nomment les Damounais (du patois vaudois Damounâi, soit le pays d'amont).

Ils sont surnommés les Favotais ou les Favotains, soit les cultivateurs de fèves, et les Indécis (lè Medâi)[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • De 1996 à 2004, Château-d'Œx a accueilli le World Music Festiv'Alpe.
  • Semaine internationale de ballons à air chaud,
  • Rencontre internationale de VW Coccinelles organisée par le Lémania Coccinelle Club
  • Festival le Bois Qui Chante
  • Urban jib session organisée par le Highland freestyle club
  • Festival au pays des enfants

Sport[modifier | modifier le code]

Orbiter Breitling.jpg
  • 1999 : Bertrand Piccard et Brian Jones décollent le 1er mars de Château-d'Œx et effectuent le 1er tour du monde sans escale en ballon rozière, atterrissant le en Égypte après 20 jours et 40 805 km.
  • 2011 : Mike Aigroz[9] s'est distingué lors du mythique « Ironman » d'Hawaï. Le Vaudois de 33 ans a effectué les 3,8 km à la nage, 180 km à vélo et les 42,195 km de course à pied en 8 h 21 min 7 s. Ce temps lui a valu la 6e place.

Transports[modifier | modifier le code]

Gare de Château-d'Œx.

Personnalités connues[modifier | modifier le code]

  • Le chef d'orchestre Victor Desarzens, né le à Château-d'Œx et décédé le à Villette (Lavaux) (dans le canton de Vaud), l'un des pionniers de la vie musicale en Suisse romande.
  • L'acteur Billy Kearns y a passé la fin de sa vie.
  • L'acteur anglais David Niven y a séjourné très longtemps. Il y est mort le . Sa tombe se trouve au cimetière du village et une rue porte son nom.
  • L'artiste Maurits Cornelis Escher y a vécu deux ans.
  • L'artiste en découpage Anne Rosat réside aux Moulins depuis 1958.
  • L'aventurier et explorateur Mike Horn y réside depuis les années 1990.

Videos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On trouve aussi la graphie incorrecte sans ligature : Château d'Oex

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  3. Voir DHS et passim.
  4. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Peeters, Louvain-la-Neuve, 1994, p. 103-104.
  5. http://www.chateaudoex-admin.ch/xml_1/internet/fr/application/d1/d13/f14.cfm
  6. Superficie des communes 2004/2005, et déchets collectés Vaud, 2012, Autres données par commune, scris.vd.ch.
  7. « Climat annuel pour Château-d’Œx (Suisse) »
  8. Charles Roux, Noms et sobriquets des Vaudois, Yens-sur-Morges, Cabédita, , 129 p. (ISBN 2-88295-339-9), p. 27
  9. Mike Aigroz, Site officiel.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

  • Fonds : Archives de la Commune de Château-d'Oex (1319 -). Château-d'Oex : Commune de Château-d'Oex.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]