Aller au contenu

Montaubion-Chardonney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Montaubion-Chardonney
Montaubion-Chardonney
Montaubion
Blason de Montaubion-Chardonney
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Gros-de-Vaud
Commune Jorat-Menthue
NPA 1041
Géographie
Coordonnées 46° 38′ 52″ nord, 6° 42′ 53″ est
Altitude 751 m
Superficie 2,09 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
Montaubion-Chardonney
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
Montaubion-Chardonney
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du canton de Vaud
Montaubion-Chardonney

Montaubion-Chardonney est une ancienne commune et localité suisse du canton de Vaud, située sur le territoire de Jorat-Menthue.

Histoire[modifier | modifier le code]

Montaubion-Chardonney fut mentionné sous les noms d'in Monte Albeonis vers 1200, et de Montalbium et Chardenai en 1223. Au Moyen Âge, Montaubion-Chardonney était rattaché au territoire de Dommartin, sur lequel l'évêque de Lausanne affirma ses droits en 908 ; en 1223, il était mentionné comme possession du chapitre cathédral de Lausanne (mandement de Dommartin), où la justice était exercée par un mayor, puis un châtelain. Le couvent de Montheron y possédait aussi des droits, cités en 1393 et cédés en 1725 par la ville de Lausanne à celle de Berne[1].

Au XVe siècle, des Belley de Chardonney puis des Jaccaud de Montaubion tenaient l'office de portiers à l'entrée du bourg de Dommartin. Plusieurs procès en sorcellerie eurent lieu aux XVe et XVIe siècles. Montaubion-Chardonney fut rattaché au bailliage de Lausanne (1536-1798), puis attribué au district de Moudon (1798-2006). Au spirituel, le village a toujours relevé de la paroisse de Dommartin. Les activités artisanales (charpentier, charron, maréchal, meunier) disparurent au XXe siècle et l'école ferma en 1938. La commune comptait cinq exploitations agricoles en 2000[1].

Le , Montaubion-Chardonney a fusionné avec les communes de Peney-le-Jorat, Sottens, Villars-Mendraz et Villars-Tiercelin pour former la nouvelle commune de Jorat-Menthue.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans la région du Jorat sur la rive droite de la Menthue, la commune était formée de deux hameaux[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Montaubion-Chardonney compte 18 feux en 1764 puis 112 habitants en 1798, 126 en 1850, 116 en 1900, 90 en 1950 et 74 en 2000[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Jean-Jacques Bouquet, « Montaubion-Chardonney » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

Sur les autres projets Wikimedia :