Districts du canton de Vaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte du canton de Vaud présentant sa division en districts.

Cet article présente une liste des districts du canton de Vaud. Ils donnent le découpage électoral du canton.

Liste[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, le canton de Vaud compte 10 districts[1]. Tous ont le français pour langue officielle.

Nom Chef-lieu Communes[2] Population (2014)[3] Superficie (km2)[4] Densité (hab./km2)
Aigle Aigle +15, +042 924, +323,2 +0132,8
Broye-Vully Payerne +37, +040 639, +519,95 +0078,2
Gros-de-Vaud Échallens +37, +042 103, +287,46 +0146,5
Jura-Nord vaudois Yverdon-les-Bains +75, +087 453, +885,09 +0098,8
Lausanne Lausanne +06, +158 138, +063,23 +2 501,
Lavaux-Oron Cully +18, +058 498, +166,48 +0351,4
Morges Morges +62, +078 277, 372,96 +0210,
Nyon Nyon +47, +093 200, +307,47 +0303,1
Ouest lausannois Renens +08, +071 232, +154,49 +0461,1
Riviera-Pays-d'Enhaut Vevey +13, +082 905, +524,33 +0158,1
Total   318 755 369 3 212,03 235,2

Le canton s'étend également sur une partie des lacs de Joux (8,77 km2), de Morat (8,35 km2), de Neuchâtel (74,14 km2) et Léman (298,10 km2) qui n'appartient à aucun district (ou aucune commune) ; le total de superficie mentionné dans le tableau la prend en compte.

Anciens districts[modifier | modifier le code]

Carte des districts vaudois de 1803 à 2007.

Le , lors de la République helvétique, on détermina les circonscriptions des dix-sept districts du canton du Léman. En 1803, alors que Napoléon Bonaparte impose une nouvelle constitution à la Suisse, on définit 19 districts pour le canton de Vaud. Ceux-ci sont déterminés en tenant compte d'une situation de fait et de considérations pratiques. Il est par exemple demandé que « la distance entre la commune et le chef-lieu du district doit être telle que tout citoyen doit pouvoir faire le voyage aller et retour à pied en un jour ».

En 2003, la nouvelle constitution du canton de Vaud prévoit la réduction du nombre des districts dans une fourchette de 8 à 12. La nouvelle loi sur le découpage territorial entre en vigueur le 1er septembre 2005 et sert de base aux élections cantonales d'avril 2007[5].

Le découpage proposé par le Conseil d'État comprend 10 districts, contenant chacun une préfecture. La région de Lausanne est séparée en 3 districts[6]. En parallèle au nouveau découpage, 17 préfets sont répartis entre un (pour les districts d’Aigle, de Lavaux-Oron, de la Broye-Vully, du Gros-de-Vaud, et de l’Ouest lausannois), deux (dans les districts de Nyon, de Morges et de la Riviera-Pays-d’Enhaut) ou trois (dans les districts de Lausanne et du Jura-Nord vaudois) par préfecture[7].

Avant 2008, les districts vaudois étaient les suivants :

Nom Chef-lieu Communes Population (2005) Superficie (km2) Densité (hab./km2)
Aigle Aigle +15, +036 217, +434,85 +0083,29
Aubonne Aubonne +17, +011 882, +153,25 +0077,53
Avenches Avenches +11, +006 601, +059,91 +0110,18
Cossonay Cossonay +32, +021 720, +198,21 +0109,58
Échallens Échallens +29, +021 763, +135,86 +0160,19
Grandson Grandson +20, +012 658, +176,02 +0071,91
Lausanne Lausanne +12, +194 012, +084,75 +2 289,23
Lavaux Cully +12, +023 842, +078,86 +0302,33
Morges Morges +34, +070 823, +108,15 +0654,86
Moudon Moudon +32, +012 475, +119,61 +0104,3
Nyon Nyon +32, +064 612, +232,02 +0278,48
Orbe Orbe +25, +019 979, +209,81 +0095,22
Oron Oron-la-Ville +22, +010 767, +076,03 +0141,62
Payerne Payerne +18, +014 719, +107,74 +0136,62
Pays-d'Enhaut Château-d'Œx +03, +004 493, +185,66 +0024,2
Rolle Rolle +13, +012 288, +044,16 +0278,26
Vallée Le Sentier +03, +006 171, +163,68 +0037,7
Vevey Vevey +10, +069 854, +097,22 +0718,51
Yverdon Yverdon-les-Bains +38, +035 915, +156,68 +0229,23
Total   378 650 791 2 822 230,57

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 15 décembre 2008)
  2. « Communes vaudoises et districts », sur vd.ch, Canton de Vaud (consulté le 22 septembre 2012)
  3. « Population résidante permanente au 31 décembre 2014 », sur Statistiques Vaud (consulté le 3 mars 2015)
  4. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  5. [PDF] le Grand Conseil du canton de Vaud, « Loi du 27 mars 2007 sur les préfets et les préfectures » (consulté le 28 décembre 2007)
  6. canton de Vaud, « Cartes des districts » (consulté le 28 décembre 2007)
  7. [PDF] Communiqué du Conseil d'État, « Dix-sept préfets pour dix districts » (consulté le 28 décembre 2007)

Voir aussi[modifier | modifier le code]