Corcelles-près-Concise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Corcelles-près-Concise
Corcelles-près-Concise
Blason de Corcelles-près-Concise
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Jura-Nord vaudois
Communes limitrophes Concise, Onnens (VD), Bonvillars
Syndic Philippe Humbert
NPA 1426
No OFS 5555
Démographie
Gentilé Corcellois, Corcelloises
Population
permanente
402 hab. (31 décembre 2019)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 50′ 50″ nord, 6° 42′ 31″ est
Altitude 459 m
Superficie 4,09 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Corcelles-près-Concise
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Corcelles-près-Concise
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Corcelles-près-Concise
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Corcelles-près-Concise
Liens
Site web www.corcelles-concise.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Corcelles-près-Concise est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district du Jura-Nord vaudois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Corcelles-près-Concise s'étend de la rive nord du lac de Neuchâtel au mont Aubert[3].

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Concise Concise Rose des vents
Onnens N Concise
O    Corcelles-près-Concise    E
S
Lac de Neuchâtel Lac de Neuchâtel

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune abrite un groupe de quatre menhirs et quatre stations littorales. L'ensemble dit des Stations de Concise, regroupant les sites de La Baie, des Grèves et de Sous-Colachoz (ce dernier en partie dans la commune de Concise), compte parmi les 56 stations littorales de Suisse inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco. Un établissement rural du début de l'âge du Fer et des tombes du haut Moyen Âge ont également été mis au jour[3].

Corcelles-près-Concise fut mentionné en 885 sous le nom de Corceles. Créée en 1376 par Hugues de Grandson, la seigneurie de Corcelles appartint successivement à plusieurs familles. Rattachée au bailliage commun de Grandson en 1476, dans la métralie de Concise, elle fut possession des Python de Fribourg de 1710 à 1766 ; achetée par Pierre-Henri Meuron (château construit en 1780), elle conserva jusqu'à la fin de l'Ancien Régime une cour de haute justice, ce qui provoqua régulièrement des tensions entre seigneur et bailli. Le village était régi par l'assemblée générale des communiers. Il fut rattaché au district de Grandson de 1798 à 2007. La maison de commune date de 1839, la salle polyvalente de 1973 et la station d'épuration de 1956 (puis 1974 avec Concise). Corcelles-près-Concise relève depuis toujours de la paroisse de Concise. La commune compte des vignes et des chalets d'alpage. Le lotissement des grèves fut créé en 1954 pour une quarantaine de résidences secondaires[3].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de la commune sont érigés quatre menhirs d'une hauteur de 2 à 2,50 mètres, disposés en parallélogramme. Seuls trois d'entre eux sont authentiques, le quatrième ayant été érigé en 1843 en remplacement d'un mégalithe disparu à la fin du XVIIIe siècle. Le menhir sud-ouest comporte une dizaine de cupules d'un diamètre de 3 à 9 cm[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Corcelles-près-Concise compte 152 habitants en 1798, 229 en 1850, 295 en 1888, 279 en 1900, 220 en 1950, 201 en 1970, 278 en 2000, 279 en 2010[3] et 402 au 31 décembre 2019[1].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les menhirs de Corcelles, sur www.lieux-insolites.fr/suisse/
  • Jenny Pellaux « Corcelles-près-Concise – Un brin d’histoire », livre disponible au bureau communal.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )
  3. a b c et d Philippe Heubi, « Corcelles-près-Concise » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  4. Le livre à remonter le temps : guide archéologique et historique de la région des Trois-Lacs et du Jura , 2002, Archéologie suisse (ISBN 3-908006-64-3).
  5. Jumelage entre ville de France et de la Suisse
  6. Annuaire des villes jumelées, sur afccre.org/ Conseil des communes et régions d'Europe