Rossinière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rossinière
Rossinière
Le village de Rossinière, avec le lac du Vernex à l'arrière-plan.
Blason de Rossinière
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Riviera-Pays-d’Enhaut
Localité(s) La Chaudanne, La Tine
Communes limitrophes Château-d'Œx, Villeneuve, Veytaux, Haut-Intyamon (FR)
Syndic Jean-Pierre Neff
NPA 1658
No OFS 5842
Démographie
Population
permanente
534 hab. (31 décembre 2020)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 28′ 03″ nord, 7° 04′ 53″ est
Altitude 920 m
Superficie 23,36 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Rossinière
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du canton de Vaud
City locator 14.svg
Rossinière
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Rossinière
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Rossinière
Liens
Site web www.rossiniere.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Rossinière est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de la Riviera-Pays-d'Enhaut.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La première mention écrite est Ransonery en 780. Le nom pourrait venir d´un mot patois rossena, « échafaudage pour faire sécher fèves, pois, céréales »[3].

Le gentilé Petolets fait référence aux « pétoles », des fromages de brebis fabriqués dans la région[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Photo aérienne (1964)

Le lac du Vernex se trouve sur le territoire de la commune, tout comme le défilé de La Tine qui marque la frontière avec le canton de Fribourg.

Population[modifier | modifier le code]

Surnom[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont surnommés les Pétolets[5] (les pétoles désignant les crottes de chèvre[6]).

Démographie[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La halte ferroviaire.


Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  3. Bridel : Glossaire du patois de la Suisse romande, 1866, réédition Slatkine, Genève, 1980.
  4. Thomasvino.
  5. « Rossinière : Alphabet des communes vaudoises », sur Feuille des avis officiels du canton de Vaud (consulté le )
  6. Charles Roux, Noms et sobriquets des Vaudois, Yens-sur-Morges, Cabédita, , 129 p. (ISBN 2-88295-339-9), p. 81

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :