Cottens (Vaud)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cottens.
Cottens
Blason de Cottens
Héraldique
Image illustrative de l'article Cottens (Vaud)
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Morges
Communes limitrophes Grancy, Vullierens, Colombier (VD), Sévery, Pampigny
Syndic François Delay
NPA 1116
N° OFS 5478
Démographie
Population 484 hab. (31 décembre 2016)
Densité 205 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 34′ 26″ nord, 6° 27′ 14″ est
Altitude 582 m
Superficie 236 ha = 2,36 km2
Divers
Nom officiel Cottens (VD)
Langue Français
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Cottens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Cottens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Cottens
Liens
Site web www.cottens.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Cottens est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Morges.

Monuments[modifier | modifier le code]

La maison seigneuriale, soit château de Cottens, remonte en tout cas au début du XVe siècle. Le domaine abrite vers le milieu du XIXe siècle une école privée d'agriculture, l'une des premières du canton de Vaud, après Lausanne, planifiée dès 1823[3], et quelque peu avant Bois-Bougy (1856).

L' église réformée, de style néo-roman, a été construite en 1893 par l'architecte Francis Isoz[4].

L' école, de 1842, est une œuvre des architectes lausannois Henri Perregaux et Achille de La Harpe[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente au 31 décembre 2016 », sur Statistiques Vaud (consulté le 5 septembre 2017)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Marcel Grandjean, Les monuments d’art et d’histoire du canton de Vaud III. La ville de Lausanne: Édifices publics (II). Quartiers et édifices privés de la ville ancienne, vol. III, Bâle, Éditions Birkhäuser, coll. « Les monuments d'art et d'histoire de la Suisse, 69 », , 415 p. (ISBN 3-7643-1141-X), p. 56
  4. Guide artistique de la Suisse, Société d'histoire de l'art en Suisse, (ISBN 978-3-906131-98-6), p. 321
  5. Paul Bissegger, D'ivoire et de marbre. Alexandre et Henri Perregaux ou l'Age d'Or de l'architecture vaudoise (1770-1850), Bibliothèque historique vaudoise, coll. « Bibliothèque historique vaudoise 131 », (ISBN 978-2-88454-131-2), p. 337 et suiv.

Sur les autres projets Wikimedia :